Écrin de verdure situé au sud du Massif Central entre le Gard et la Lozère, s’étendant jusqu’à l’Ardèche et l’Hérault, Les Cévennes est un site favorable à la contemplation, connu pour ses paysages exceptionnels. Ici, la couleur de l’espoir est toujours tendance ! Les Cévennes, un espace où le vivant s’épanouit, où la nature est inouïe. Des Gorges du Tarn et de la Jonte jusqu’au Cirque de Navacelles en passant par Alès et la Grand’Combes, Vézénobres, Saint-Jean-du-Gard, Anduze ou Génolhac, prenez le temps de découvrir ce « Grand Site d’Occitanie » sans modération.

Le Parc National des Cévennes

Il fait bon se promener en pleine nature, surtout lorsqu’il s’agit du Parc National des Cévennes ! Créé en 1970, il est situé en majeure partie dans le département de la Lozère mais s’étend sur le Gard et l’Ardèche. Aujourd’hui, c’est le plus vaste des Parcs nationaux en France métropolitaine, et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco en tant que « réserve mondiale de biosphère » et bien agropastoral. Explorer tous ses atouts est un véritable défi !

Un conseil ? De nuit, pensez à lever la tête pour admirer les étoiles. Depuis 2018, le Parc National des Cévennes est aussi classé comme “Réserve internationale du ciel étoilé”.

Avec une flore et une faune aussi riche et variée, ces paysages n’ont pas fini de vous émerveiller.

Les Cévennes sur les traces de Stevenson

Connaissez-vous Robert Louis Stevenson ? Si ce n’est pas le cas, quoi de mieux que d’aller à sa rencontre en marchant sur ses pas ? Écrivain écossais du XIXe siècle célèbre notamment pour ses romans L’Île au trésorL’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, Stevenson a traversé Les Cévennes accompagné de son ânesse et de son carnet de voyage. La randonnée GR70 est aujourd’hui ouverte à tou·te·s et mène les aventuriers du Puy-en-Velay jusqu’à Saint-Jean-du-Gard voire Alès (un itinéraire de 272 km à parcourir entre 12 et 13 jours environ).

Nature, grand air et paysages spectaculaires

Dans ces paysages grandioses et variés, passer ses vacances dans Les Cévennes promet des activités multiples de visites patrimoniales, circuits découverte du territoire et de la gastronomie de terroir, échappées sportives de tous niveaux et adaptées à toute la famille !

Les monts cévenols

On prend de la hauteur lorsqu’on visite Les Cévennes ! Formant une chaîne montagneuse faisant partie du Massif Central, ses nombreux monts font de ce site une destination de choix pour les amoureux·ses d’espace et de grand air. Depuis le Mont Bouquet (Gard), on observe l’étendue de la Garrigue en s’émerveillant des multiples falaises qui nous séparent des plaines méridionales.

Du côté du Mont Lozère, le « toit des Cévennes » fait de landes, pâturages et blocs de granit, on contemple un panorama de paysages grandioses parcourus de ruisseaux, avec le mont Ventoux à l’horizon. Mi-juin, les brebis partent en transhumance pour le plus grand bonheur de toutes celles et ceux qui croisent leur route. Le Musée du Mont Lozère vous dévoile tous les secrets de ce site mythique.

Tout aussi remarquable, le Mont Aigoual, point culminant du département du Gard, est réputé pour son Observatoire météorologique à Valleraugue. Là encore, son potentiel est immense, à commencer par la très connue randonnée des 4000 marches !

Le Cirque de Navacelles

Ni jongleurs, ni acrobates… Mais une magie qui opère indéniablement. Sur la Corniche des Cévennes se trouve le Cirque de Navacelles, un immense canyon naturel classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco et Natura 2000. Creusé par les gorges de la Vis, ce canyon de 300 mètres est aujourd’hui le plus grand d’Europe. Une évasion vertigineuse entre nature, art et histoire à ne pas manquer !

La Bambouseraie en Cévennes à Anduze

L’Asie s’invite dans le sud de la France avec ce jardin botanique classé Monument Historique, admirable par la rareté de ses paysages exotiques. La Bambouseraie d’Anduze abrite un millier d’espèces de bambous, fleurs rares, plantes et arbres remarquables dans des aménagements rappelant les plus beaux coins de l’Asie du sud-est… Le temps s’arrête, la zénitude est à son paroxysme. L’Ailleurs est ici.

Se rafraîchir sous les sunlights cévenols

Phobiques de la grisaille, soyez rassuré·e·s : le soleil brille dans ce Grand Site d’Occitanie ! Et lorsqu’il fait chaud, impossible de résister à la tentation d’aller se baigner… Alors même si les plus belles plages de la région sont un peu loin, vous avez de quoi trouver plein de coins splendides pour faire trempette.

Les Gorges du Tarn et de la Jonte

Après avoir visité les monts et merveilles cévenoles, une grande pause s’impose dans les gorges les plus connues de France. De la Lozère à l’Aveyron, les Gorges du Tarn mêlent le fun au farniente dans une succession de rochers, falaises, corniches et villages pittoresques. Ce canyon profond de 400 à 600 m et long de 50 km est le lieu idéal pour faire bronzette, randonner, se baigner en eau vive, faire du canoë, du parapente, de l’escalade (le fameux cirque des Baumes à Sainte-Énimie)… Allez aussi à la rencontre des bateliers dans le village de La Malène, ils se feront un plaisir de vous faire découvrir les plus belles piscines et Détroits des Gorges du Tarn !

Les Gorges de la Jonte privilégient la randonnée sportive à une hauteur vertigineuse avec vue à couper le souffle entre le causse noir et le causse Méjean, comme l’emblématique rando « le Balcon du vertige » sur les falaises. Également site d’escalade réputé (entre Meyrueis et le Rozier), ce canyon spectaculaire est un observatoire naturel de rapaces auxquels la Maison des Vautours est entièrement dédiée.

Le Gardon de Mialet

En longeant la vallée du Gardon de Mialet, petit coin “secret” des Alésien·ne·s, vous serez surpris·es par ses spots paradisiaques. Ici, les coins de baignade les plus merveilleux ne se confient pas… le mieux est de se laisser porter par son instinct. La perle rare se trouve (souvent) quand on la cherche le moins !

Les mondes souterrains

Pas de clim, pas d’eau, pas de ventilo ? Les grottes sont le refuge de la fraîcheur naturelle, garantie 100% authentique. Mettez-vous dans la peau d’un·e explorateur·trice pendant quelques heures et partez à la découverte des plus jolis souterrains des Cévennes : les bassins de cristal de la Grotte de la Cocalière à Courry (Gard), les balades contées dans la Grotte de Dargilan à Meyrueis (Lozère), l’Aven Armand et ses forêts de stalagmites à Hures la Parade (Lozère), les lacs turquoise et les « 100000 soldats » de la Grotte de Trabuc à Mialet (Gard), l’Abîme de Bramabiau et sa cascade à Camprieu (Gard)… On s’y abrite avec plaisir pour admirer la beauté des roches colorées et la profondeur des cavités.

À noter : Il est possible de dormir une nuit dans la Grotte de la Cocalière, sous une petite pyramide de verre. Pour les frileux·ses, pas de crainte, la pièce vous protége du froid ! Une nuit atypique en amoureux·ses.

Les Cévennes et les vestiges du passé

Selon l’itinéraire que vous avez choisi, vous pouvez découvrir les traces des Cévennes d’autrefois. Un parcours jonché de pépites historiques…

Château de Portes

Classé Monument Historique, le Château de Portes (Gard), aussi surnommé le « Vaisseau des Cévennes », est situé au pied du Mont Lozère. Sa proue en pierre est unique en Europe, une petite authenticité qui attire les visiteurs. À son sommet, une plateforme de 32 mètres permet de contempler le Mont Lozère et le Mont Ventoux dans un cadre privilégié.

Vézénobres et ses ruelles médiévales

Dans les ruelles de Vézénobres (Gard), le passé a laissé ses traces. Ses murs en pierre et ses placettes pavées donnent l’impression que le village reste immuable, éternel. Labellisé “Village de caractère”, Vézénobres, comme beaucoup d’autres villages du coin, est à visiter sans plus tarder. Au mois d’août, ne manquez pas la Figoulade, un marché gourmand et authentique qui rassemble les petits producteurs locaux.

Le Pont du Gard

Sur le Pont du Gard, on y danse aussi et on s’égare (volontairement) pour admirer les paysages autour de cet aqueduc romain grandiose, construit il y a près de 2000 ans. Ce chef-d’oeuvre de l’art antique voit passer cyclistes, baigneurs et kayakistes qui, tout l’été, profitent de la fraîcheur du Gardon.

Cham des Bondons

Deuxième site mégalithique d’Europe après Carnac, la Cham des Bondons est un plateau calcaire où sont érigés 154 menhirs de granit. Situé entre le Mont Lozère et la vallée du Tarn à une dizaine de kilomètres de Florac (Lozère), c’est un incontournable pour les passionné·e·s de Préhistoire ! Une parenthèse aussi agréable qu’instructive.

Patrimoine et richesses des Cévennes

Durant votre séjour dans Les Cévennes, prenez le temps d’admirer et de comprendre le patrimoine local. Si la nature est l’une des plus belles richesses de ces terres, elle n’est pas la seule.

Anduze et sa Route du Vase

Si Anduze (Gard) se visite aussi pour la préciosité de ses paysages et ses atouts culturels et gastronomiques, cette cité médiévale est reconnue mondialement pour sa production artisanale du fameux vase d’Anduze. Richesse patrimoniale, cette création est toujours réalisée selon les techniques ancestrales. En passant par Anduze, vous appréciez l’art, la manière et le savoir-faire. Dans le célèbre musée-atelier Les Enfants du Boisset, la poterie est célébrée comme il se doit. Des petits chef-d’oeuvre réalisés sous vos yeux…

La Maison Rouge et le Musée de la Soie

Les Cévennes sont également réputées pour leur soie, grâce aux nombreux mûriers présents dans la région dont les vers à soie sont friands. Aujourd’hui, le Musée de la Soie à Saint-Hippolyte-du-Fort et La Maison Rouge (Musée des Vallées Cévenoles) à Saint-Jean-du-Gard célèbrent ce noble héritage. Quelques ateliers subsistent, notamment à Sumène et à Monoblet, et laissent encore les artisans exprimer leur savoir-faire traditionnel.

Le Train à vapeur des Cévennes

Quoi de mieux qu’une virée en train pour boucler la boucle de ce voyage aux mille paysages ? Avec le Train à vapeur des Cévennes, un itinéraire complet vous attend de Anduze à Saint-Jean-du-Gard, merveille de la vallée des Gardons. Cette balade d’un genre inédit vous permet de (re)découvrir de magnifiques panoramas de la région, châteaux, viaducs, ponts et tunnels… L’Occitanie dans toute sa splendeur, en 18 arrêts marquants.

Les produits du terroir cévenol

  • Le Pélardon, l’un des plus anciens formages de chèvre d’Europe, reconnu AOC en 2000.
  • La châtaigne, les olives, les cèpes (en automne), les figues (une centaine de variétés à découvrir dans le Verger conservatoire du figuier de Vézénobres).
  • L’oignon doux des Cévennes, cultivé en terrasse depuis près de deux siècles.
  • Le miel des Cévennes (dont le miel de châtaignier, le plus connu).
  • La pomme reinette du Vigan, réputée depuis le XVIIIe siècle pour ses qualités gustatives, et forcément le jus de pomme a aussi sa réputation.
  • Les plantes aromatiques des vallées cévenoles, avec de nombreuses distilleries (huiles essentielles et hydrolats).
  • Les vins de pays « Duché d’Uzès » aux cépages méridionaux, vins de cépages et de pays d’Oc (merlot, cabernet sauvignon, chardonnay, sauvignon, viognier…).
  • La Cartagène, un vin de liqueur doux aux arômes sucrés de fruits secs, de noix et de figues.

    Et puis faites un tour dans L’atelier Tuffery qui réinvente la toile denim de manière éthique et très mode ! Une histoire de famille depuis 1892…

Les principaux marchés

  • Le mercredi matin à Moissac-Vallée-Française (en été) et au Pont-de-Montvert.
  • Le jeudi matin à Florac et à Villefort.
  • Le vendredi matin à Vialas (en été) et à Saint-Etienne-Vallée-Française.
  • Le samedi matin (en été) à Saint-Germain-de-Calberte.
  • Le dimanche matin à Sainte-Croix-Vallée-Française.

À découvrir aussi :

INFORMATIONS PRATIQUES

Office de Tourisme des Cévennes – Place de l’Hôtel de Ville, 30100 Alès. Tél. 0466523215
Site internetPage Facebook

Site internet de l’Office de Tourisme de l’Aubrac aux Gorges du Tarn
Site internet de l’Office de Tourisme des Gorges du Tarn, Causses et Cévennes
Site internet de l’Office de Tourisme de la Lozère
Site internet du Comité Régional du Tourisme Occitanie

Photo de couverture : Les Cévennes en Lozère copyright G. Deschamps – CRT Occitanie.