vendredi 31 mars 2023
AccueilCity Guide Montpellier Où trouver le meilleur chocolat à Montpellier ?

[ SHOPPING ] Où trouver le meilleur chocolat à Montpellier ?

-

Dans cette sélection pour trouver le meilleur du chocolat à Montpellier et aux alentours, nous avons souhaité mettre en avant le savoir-faire d’artisans, sans évoquer les grandes marques de chocolats présentes souvent en franchises un peu partout en France et que vous connaissez déjà. Par ailleurs, sachez que la plupart des pâtissiers fabriquent également des spécialités pour Pâques ou les fêtes de fin d’année. Ainsi, vous pouvez trouver de jolies créations dans les adresses que nous avions citées dans un dossier consacré aux galettes des rois à Montpellier.

[Mise à jour 14/03/2023]

Chocolaterie Thierry Papereux, des créations inventives

Quartier Saint-Roch

Nadine et Thierry Papereux, tous deux d’origine lyonnaise, font le bonheur des amateurs et amatrices de macarons et confiseries depuis 2006. La Chocolaterie Thierry Papereux est l’une des meilleures adresses de chocolat à Montpellier car le talent du Maître Artisan s’exerce aussi dans ses créations cacaotées, entre tradition familiale et inventivité. Comme le Saint-Roch, un carré fondant à l’orange sanguine et gingembre confit, dédié au saint patron de Montpellier ou les délicates fleurs en chocolat au cœur de guimauve.

Thierry fabrique ses chocolats sur place, les décore et aime marier les saveurs : pistache, pulpe de fruits, miel ou encore herbes aromatiques et épices complètent les classiques ganaches et pralinés. On se souvient des ravissants escarpins au chocolat confectionnés une année pour la Saint-Valentin ! Le chocolatier nous réserve toujours de jolies surprises comme les cocottes à l’occasion de Pâques ou les fêtes de fin d’année, pour notre plus grand plaisir…

Chocolaterie Thierry Papereux – 8 rue Saint-Paul, 34000 Montpellier. Tél. 0467639064
Halles du Lez – 1348 avenue Raymond Dugrand, 34000 Montpellier.

Site internet – FacebookInstagram

La Chocolaterie Maison Bonnaire, une adresse gourmande

Quartier Saint-Guilhem

La fameuse Maison Bonnaire se transmet la passion de la boulangerie pâtisserie depuis quatre générations. C’est une véritable institution dans l’Écusson, connue notamment pour ses éclairs créatifs et son panettone à tomber. Autant dire que l’ouverture fin 2020 de La Chocolaterie Maison Bonnaire a provoqué des cris de joie chez les gourmand·es !

Grâce à Jean-Pierre Bonnaire avec la complicité de son épouse Laurence, cette nouvelle adresse de chocolat à Montpellier distille son savoir-faire artisanal dans des réalisations aussi originales comme la pièce montée en Nounours, les sapins en chocolat pour Noël, que délicates et traditionnelles comme les orangettes, mendiants, marrons glacés, assortiments de chocolats grands crus ou maxi œufs de Pâques décorés. Pralinés, ganaches, fruits secs, tout est fait maison bien sûr, comme les confitures de saison aux parfums originaux et les glaces ou entremets glacés à retrouver l’été. Incontournable !

La Chocolaterie Maison Bonnaire – 17 cours Ledru-Rollin, 34000 Montpellier. Tél. 0467588273
Site internetFacebookInstagram

La Chocolaterie Védasienne, 100% sans additif

Saint-Jean-de-Védas

Dans l’atelier de Maureen Colombier, on retrouve tout un panel de gourmandises qui nous font saliver. Bonbons, tablettes, pâtisseries… l’artisanat dans toute sa splendeur. À La Chocolaterie Védasienne, on mise sur le 0 additif et le 100% plaisir ! Maureen n’ajoute pas d’huile de palme dans ses créations, les cacaos utilisés sont pur beurre de cacao, issus de plantations éco-responsables et les confiseries (guimauves, pâtes de fruits…) sont faites sans colorant ni arôme. La Cheffe propose même des créations sans sucre ou sans lactose afin que tout le monde puisse savourer ses douceurs. Des gourmandises à l’état brut qui redonnent la véritable définition de la qualité. Pour célébrer les Fêtes, Maureen propose une jolie myriade de créations toutes aussi savoureuses les unes que les autres…

La Chocolaterie Védasienne – 1 bis rue de L’Ortet, 34430 Saint-Jean-de-Védas. Tél. 0467990661
Site internetFacebookInstagram

Yves Thuriès, chocolatier récoltant

Quartier Observatoire

Membre de l’Académie Culinaire de France ainsi que de l’Académie Française du Chocolat et de la Confiserie, Yves Thuriès a été élu deux fois Meilleur Ouvrier de France « pâtissier-chocolatier-confiseur et glacier », il est aussi l’auteur d’une encyclopédie en 12 volumes… ça force le respect. Mais il n’en reste pas moins un artisan, amoureux du savoir-faire traditionnel et des produits authentiques. Il le prouve dans ses différentes boutiques dans toute la France. Chaque fête est l’occasion pour ce passionné du chocolat à Montpellier de laisser faire son imagination. Et quelle créativité ! Les vitrines de Noël, de Pâques ou de Halloween qui exposent ses créations éphémères, sont un régal des yeux autant que du palais. De nombreux coffrets gourmands à (s’)offrir nous mettent l’eau à la bouche… et plein d’étoiles dans les yeux !

Yves Thuriès – 13 rue du Faubourg de la Saunerie, 34000 Montpellier. Tél. 0467125683
Site internet – FacebookInstagram

Le Diamant Noir, la passion familiale du chocolat à Montpellier

Quartier Comédie

Rodolphe et Marie-Laure Bascou sont des passionnés. Dans leur « chocolaterie montpelliéraine » Le Diamant Noir, le couple partage son amour du chocolat depuis presque quarante ans. Toute l’équipe est aux petits soins pour vous faire découvrir la multitude de saveurs contenue dans les créations de la maison faites avec du cacao originaire de 11 pays. On peut d’ailleurs apercevoir le chocolatier s’activer dans son atelier pour fabriquer chocolats, tablettes, mais aussi guimauves, Olivettes de Montpellier, pâtes de fruits et marrons glacés. Il a même créé de jolis Père Noël déclinés en chocolat noir, blanc et au lait pour les Fêtes de Noël !

Le Diamant Noir – 25 rue Saint-Guilhem, 34000 Montpellier. Tél. 0467604485
Site internetFacebookInstagram

Chocolaterie Gonzalez, l’art cacaoté

Jacou

Maître Artisan Chocolatier, Patrice Gonzalez élabore avec sa joyeuse équipe une grande variété de chocolats, caramels, macarons, nougats et marrons glacés, ainsi que des pâtisseries, glaces et pâtes de fruits. Il a aussi des spécialités pour les personnes diabétiques. Parce qu’il aime « rendre le monde plus tendre à chaque bouchée », Patrice met tout son cœur (et son âme d’enfant) à la fabrication de ces gourmandises aussi belles à regarder qu’à déguster, pour le plus grand plaisir des habitué·es.

Chocolaterie Gonzalez – Espace commercial Bocaud, 34830 Jacou. Tél. 0499771082
Site internetFacebookInstagram

Chocolaterie du Blason, le chocolat pur beurre de cacao

Clermont-L’Hérault et Saint-Aunès

Pour la fabrication de ses créations chocolatées et desserts, Bernard Manguin sélectionne depuis longtemps des chocolats de qualité, issus de fèves de pure plantation, parfois bio mais toujours « pur beurre de cacao » et transformés dans les règles de l’art. Et quel art ! Il suffit d’admirer ses œuvres où son imagination sans limite fait honneur à sa parfaite maîtrise des techniques de fabrication. Normal donc qu’il soit récompensé de la « Tablette d’Or » par le Guide du Club des croqueurs de chocolat dans son édition 2019, pour la troisième année consécutive.

Le Maître Artisan Chocolatier et son épouse Béatrice ont souhaité créer “leur” chocolat, une démarche unique dans la région. Ainsi est né en mars 2018, le « Rio Guayaba » de la Chocolaterie du Blason, un chocolat noir d’exception à plus de 71% pur beurre de cacao. Une création unique issue de l’assemblage de fèves du Mexique pour la puissance et du Venezuela pour l’épice et la subtilité. Un petit carré de chocolat habillé de papier d’argent… on en fait qu’une bouchée !

Chocolaterie du Blason
7 rue du Chardonnay-ZAE Les Tanes Basses, 34800 Clermont-L’Hérault. Tél. 0499916840
C.C. Leclerc, 34130 Saint-Aunès. Tél. 0986746780

Site internet – FacebookInstagram

Cabiron, MOF du dessert et roi du macaron

Quartier Comédie

La réputation du traiteur Cabiron n’est plus à faire à Montpellier. Multi primé – comme en 2007 avec le titre de Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie « dessert glacé » – Gérard Cabiron a conjugué différentes formations en restauration, pâtisserie, traiteur et un parcours diversifié. Aujourd’hui encore, il est une référence dans la profession. Ses créations sont un gage de qualité et ses boutiques (installées aussi à Toulouse et Blagnac), le reflet d’une philosophie qui allie savoir-faire et originalité. On fond devant ses chocolats, glaces et macarons !

Cabiron – 10 Grand rue Jean Moulin, 34000 Montpellier. Tél. 0467667965
Site internet – FacebookInstagram

ET AUSSI…

Amandeous
Site internet – FacebookInstagram

Chocolaterie Courtin – 8 place de la République, 30250 Sommières. Tél. 0466353204
Site internetInstagram

Maison L’œuf – 14 rue du faubourg de la Saunerie, 34000 Montpellier. Tél. 0953966669
Site internetFacebookInstagram

Pâtisserie Frédéric Gamet – 8 avenue d’Occitanie du Domaine, 34680 Saint-Georges-d’Orques. Tél. 0499786033
FacebookInstagram

Rêves & Tentations – 5 rue Lunaret, 34090 Montpellier. Tél. 0662064043

Scholler
121 avenue de Lodève, 34070 Montpellier. Tél. 0467757155
940 avenue de la Justice de Castelnau, 34090 Montpellier. Tél. 0467024806
467 avenue de Figuières, 34170 Lattes. Tél. 0499646261

Site internetFacebookInstagram

Tristan Le Youdec – Pâtissier chocolatier – 515 avenue du Montpellieret, 34970 Lattes. Tél. 0467855691
FacebookInstagram

D’où vient la tradition des œufs de Pâques ?

La coutume d’offrir des œufs décorés existait bien avant l’ère chrétienne et la tradition de Pâques. Le printemps étant la saison de l’éclosion de la nature et l’œuf le symbole de la naissance, les Égyptiens et les Perses avaient déjà pour habitude de teindre des œufs de poule pour les offrir en signe de renouveau de la vie. Dans l’Antiquité gauloise, les druides teignaient les œufs en rouge en l’honneur du soleil.

Rappelons que Pâques est la fête la plus importante pour les Chrétiens, elle correspond à la résurrection du Christ. Pour les Juifs également car Pessah (la Pâque) commémore la fuite d’Égypte du peuple hébreu et sa libération, mais qui a coûté de nombreuses vies ; Ainsi, il est de tradition le soir du Seder – premier soir de la fête – de manger un œuf dur (symbole de la vie mais de la mort aussi) en signe de deuil.

Il semblerait que ce soit le roi Louis XIV qui ait “officialisé” l’œuf décoré de Pâques en demandant à ce qu’on lui apporte, pendant la Semaine Sainte (semaine qui précède Pâques), les plus gros œufs trouvés dans le royaume. Il les distribuait ensuite lui-même le jour de Pâques, peints à la feuille d’or, à sa cour et ses valets.

Jusqu’au XIXe siècle, les œufs étaient naturels et décorés par les enfants grâce à des teintures végétales (radis, oignons rouges, betteraves, violettes…). Ce n’est qu’au XVIIIe que l’on a commencé à les vider pour les remplir de chocolat liquide. En 1847, les frères Fry inventent un mélange « sucre, beurre de cacao, chocolat en poudre » qui permet d’obtenir une pâte molle à verser dans des moules. Le chocolat, consommé jusque-là uniquement comme boisson, peut désormais être croqué et façonné par les confiseurs.
Sont venues ensuite les poules (maintenant vous saurez qui de la poule ou l’œuf est arrivé le premier, héhé !), puis au fil du temps et de la mode, les lapins, et des personnages qui n’ont rien à voir bien sûr avec la tradition !

Pourquoi chasser les œufs ?

En France et en Belgique, ce sont les cloches de Pâques qui apportent les œufs en chocolat, dans la nuit du samedi au dimanche. En Alsace et dans certains pays (Autriche, Allemagne, Suisse, Brésil…), c’est le lièvre qui s’en charge, mais cela peut aussi être un coq, un coucou, un renard…
Chez les Catholiques, les cloches cessent de sonner à partir de la messe du jeudi qui précède Pâques, dit « Jeudi Saint », en signe de deuil pour la mort du Christ. On les entend de nouveau à la fin de la veillée de Pâques qui précède le jour de Pâques. La tradition prétend que les cloches ne sonnent plus car elles sont parties à Rome. Elles reviennent dans la nuit, chargées d’œufs en chocolat qu’elles déversent dans les jardins pour que le lendemain, les enfants puissent aller les chercher au petit matin.

Photo de couverture copyright Rêves & Tentations ©LL pour Grizette.

ARTICE SUIVANT