©Alexander Krivitskiy-unsplash

Les violences familiales ont explosé pendant le confinement. L’association Féminin Pluriel Montpellier Méditerranée a décidé d’agir en initiant une campagne de sensibilisation qui s’anime autour d’un signe. Son objectif est de faire connaitre ce signe au plus grand nombre afin que les victimes puissent l’utiliser comme un SOS et que l’entourage puisse le lire et le décrypter.

Féminin Pluriel Montpellier lance la campagne agiscontrelaviolence

Créée en 1992 à Paris, l’association est devenue internationale et compte de nombreux clubs – dont l’antenne régionale Féminin Pluriel Montpellier – qui mettent en relation les femmes au niveau professionnel autour de l’empowerment. Mais son action va bien au-delà avec une véritable volonté humaniste, défendant les causes des femmes et des enfants.

C’est à ce titre que Féminin Pluriel Montpellier, menée par sa présidente Valérie Diméglio, a lancé la campagne « Agis » pour sensibiliser et lutter contre les violences intrafamiliales. Une mobilisation pour diffuser le plus largement possible, que l’on soit témoin ou victime, un geste pour agir face à la violence : se cacher l’œil avec la main.

Se cacher l’œil avec la main, geste symbole : l’œil blessé, l’œil qui ne veut pas voir et la main qui peut briser des vies mais aussi les sauver en agissant.

Féminin Pluriel montpellier

La campagne Agis pour libérer la parole contre les violences familiales

Avec « plus de 150 dossiers par jour au 114, 8 à 10 interventions des forces de police avec le 3919, et une augmentation des violences de 40% sur le territoire national et de 32% sur la région Montpellier » selon l’association, la période de confinement a eu des effets désastreux pour les victimes, avec les enfants en première ligne. Les mesures prises pendant le confinement doivent permettre de limiter les cas de grande détresse : les appels sont traités très vite, les auteurs de violences extraits du domicile et un réseau de partenaires actifs vient en aide aux victimes.

La violence n’est pas ponctuelle, il faut agir dès les premiers signes.
Victimes : Faites le signe, manifestez-vous.
Témoins : Reconnaissez le signe, agissez.

Marc Augé, ethnologue et anthropologue français

C’est dans ce contexte que Féminin Pluriel Montpellier a décidé de lancer une campagne de communication innovante pour inciter à agir face à la violence car « c’est d’urgence humanitaire dont il s’agit ». Féminin Pluriel invite chacun·e à prendre place à ses côtés, en partageant le plus largement possible ce signe sous le hashtag #agiscontrelaviolence. La campagne Agis incite victimes et témoins à libérer la parole en toute sécurité par la garantie de l’anonymat. Alors agissons !

N° appel gratuit et anonyme
3919 (adultes)
119 (enfants)
sms 114

POUR EN SAVOIR PLUS

Site internetPage Facebook
arretonslesviolences.gouv.fr