L’emblématique quartier du Capitole à Toulouse se dessine autour de la célèbre place du Capitole et de son palais construit au XVIIe siècle. Il s’étend du Capitole au Musée des Augustins, puis vers l’Est entre le Pont Saint-Pierre et le Pont-Neuf. Regorgeant d’histoire, de belles maisons en briques roses ornées de tours typiques et de rues pavées empreintes d’un charme inégalable, ce quartier est aussi une zone touristique et commerciale très prisée par les Toulousain·e·s et touristes de passage.

Pour un retour aux origines : la place du Capitole et le Palais du Capitole

À Toulouse, qui ne connaît pas le majestueux Capitole et sa place éponyme ? Emblème de la Ville Rose, il fut construit au XIIe siècle comme siège du pouvoir municipal par les Capitouls, selon les plans de l’architecte Guillaume Cammas. Modifié et embelli au cours du temps, le palais se distingue par sa magnifique façade néoclassique qui donne sur la place du Capitole.

Cette place qui accueille de nombreux événements tout au long de l’année, se distingue par la croix occitane implantée en son centre. Cette croix grecque à quatre branches terminées par trois boules qui daterait de l’époque des croisades, figurait sur les monnaies des comtes de Toulouse jusqu’en 1972, avant d’être insérée sur la place du Capitole par le peintre et sculpteur français Raymond Moretti en 1995. C’est en foulant ces vingt tonnes de bronze que l’on distingue les 12 boules bombées aux extrémités de la croix : elles représentent les 12 signes du zodiaque, les 12 mois de l’année et les 12 heures du jour.

À savoir :
Traversez la place pour vous retrouver sous les arcades du bâtiment situé face au Capitole. Levez les yeux : surprise ! Il s’agit de la « Galerue », une série de 29 dessins de Raymond Moretti (l’auteur de la croix occitane) placés au plafond qui racontent l’histoire de Toulouse.

À côté de la grande porte du Capitole se trouve une cloche. Elle était autrefois sonnée pour annoncer l’ouverture du marché.

Le Palais du Capitole abrite plusieurs salles, dont la Salle des Illustres qui est sans conteste son joyau. Classée Monument Historique depuis 1994, elle fut créée sous la IIIe République afin de célébrer l’histoire de Toulouse.

Pour y accéder, on monte le majestueux escalier d’honneur de l’entrée et on traverse la salle Henri Martin décorée de dix toiles représentant les Capitouls.
Longue de 60 m sur 6 m de large et 9 m de hauteur, ses murs sont recouverts de fresques représentant les temps forts de la ville : ceux de droite sont marqués par le thème des sciences et de l’histoire militaire de la ville, tandis que ceux de gauche représentent la Croisade contre les Albigeois et le centre donne à voir le domaine artistique, cher à Toulouse. Aujourd’hui, la Salle des Illustres sert essentiellement de salle de réceptions et de lieu de célébration des mariages.

Pour passer un moment inoubliable : le Théâtre du Capitole

Avec une programmation mêlant opéras, ballets, concerts et récitals, le Théâtre du Capitole dirigé par Christophe Ghristi est la figure de proue de la culture à Toulouse. Présent depuis trois siècles dans les murs de l’Hôtel de Ville, remanié à plusieurs reprises, il comprend aussi une compagnie de ballet. À sa direction depuis 2012, le danseur étoile et chorégraphe Kader Belarbi propose une programmation diversifiée entre répertoire classique et néoclassique faisant aussi la part belle à la création contemporaine, ce qui a permis au Ballet du Capitole d’être réputé dans le monde entier. Tout comme l’Orchestre national du Capitole y assure la saison lyrique et chorégraphique avec une stature internationale.

Théâtre du Capitole – Place du Capitole, 31000 Toulouse. Tél. 0561631313
Site internetPage Facebook

À noter :
En raison de la situation sanitaire actuelle, la fin de saison 2019-2020 a été annulée, mais il est d’ores et déjà possible de réserver ses places pour la reprise en septembre.

Pour un instant de recueillement : les édifices religieux du quartier Capitole

Le Couvent des Jacobins

Particulièrement apprécié pour son cloître, le Couvent des Jacobins – qui attire plus de 350 000 visiteurs – est constitué d’une église, d’un réfectoire, d’une salle capitulaire et de la chapelle Saint-Antonin. Le lieu, où vit toujours une communauté de religieux, a été construit par l’Ordre des Frères Prêcheurs dès 1215 pour promouvoir l’Évangile et lutter contre l’hérésie cathare. L’église est entièrement faite de briques et affiche un imposant clocher octogonal dessiné selon le style gothique languedocien de l’époque.

Si chaque année des centaines de fidèles viennent en pèlerinage sur les reliques de Saint Thomas d’Aquin, le Couvent des Jacobins est aussi un lieu privilégié pour se détendre sur les abords du cloître qui donne sur un magnifique parterre de rosiers.

À noter :
– Des visites « extra-ordinaires » sont organisées sur réservation. Notre préférée : la visite aux lampions pour découvrir dès le coucher du soleil les trésors cachés et insolites du Couvent des Jacobins.
– « Le Petit Café du Cloître » : un café éphémère et convivial s’installe dans le cloître du Couvent des Jacobins les premiers week-ends de juillet et août (à l’occasion du premier dimanche du mois, jour de gratuité). Et c’est vraiment chouette !
– « Les Mardis Médiévaux et le Café Gargouille » : une immersion passionnante et gourmande au cœur du XIVe siècle chaque mardi de juillet et août (des ateliers théâtralisés – à partir du 7 juillet – accompagnés d’un café éphémère de cuisine médiévale – à partir du 14 juillet).

Couvent des Jacobins – Place des Jacobins, 31000 Toulouse. Tél. 0561222382
Site internet

La Basilique Notre-Dame de la Daurade

La Basilique Notre-Dame de la Daurade, édifiée au Ve siècle, doit son nom des mosaïques recouvertes de feuilles d’or qui ornent ses murs. Elle abrite aussi une Vierge noire – protectrice de la ville et de ses futures mamans – vêtue de robes signées de grands couturiers comme Christian Lacroix ou Jean-Charles de Castelbajac. L’intérieur de la Basilique n’est accessible que pendant les offices religieux.

Basilique Notre-Dame de la Daurade – 1 place de la Daurade, 31500 Toulouse.

Pour se détendre au frais : les berges de la Garonne

Au sud du quartier Capitole en bordure de Garonne, les Toulousain·e·s aiment venir se prélasser aux beaux jours ou partager un pique-nique entre ami·e·s. Pour y accéder, on se promène dans les rues Léon Gambetta et Peyrolières depuis la place du Capitole pour aboutir à la rue de la Daurade qui débouche sur la Garonne.

Les berges étant aménagées, rien de mieux que de venir en fin de journée admirer l’eau scintillante et la lumière rougeoyante du soleil couchant sur le musée des Abattoirs et le dôme de l’hôpital de la Grave sur l’autre rive.

Toute proche, la place Saint-Pierre, très connue pour ses bars et ses soirées étudiantes, permet aux plus fêtard·e·s de poursuivre la soirée en beauté.

À savoir :
Depuis les berges, on aperçoit un intriguant enfant rouge portant un bonnet d’âne perché sur un des pieds du Pont-Neuf. Il s’agit en fait d’une sculpture de l’artiste toulousain James Colomina, symbole des personnes mises à l’écart.

Pour découvrir le quartier Capitole : les visites guidées de l’Office de Tourisme

L’Office de Tourisme de Toulouse est installé dans le Donjon du Capitole, square Charles de Gaulle, construit autrefois pour protéger les archives des assaillants espagnols. Le bâtiment surprend car il a tout d’un petit château : mâchicoulis, remparts et tour.
Même si le Donjon du Capitole n’est pas à proprement parler un château-fort, il y avait dans sa tour un trésor bien gardé : un coffre à huit serrures dont chacun des Capitouls détenait une clé et qui renfermait l’argent de la ville !

L’Office de Tourisme de Toulouse propose des visites guidées pour découvrir tout au long de l’année les facettes cachées de la ville. Une centaine de visites à thème – en journée ou en soirée – consacrées à l’histoire, aux monuments et au patrimoine, mais aussi à des aspects plus insolites de la ville… notamment avec l’un·e des guides choisi·e grâce à l’opération « I love my guide conférencier » dont l’excentrique et drôlissime guide-conférencière Miss Grumpy !

Tout un programme à découvrir, sous l’œil complice du chanteur Claude Nougaro, l’enfant du pays ! Renseignements pour les visites guidées organisées en fonction des mesures sanitaires directement auprès de l’Office de Tourisme.

À noter :
Les hôtels de Toulouse avec Toulouse Tourisme vous font profiter d’une 3e nuit pour 2 nuits achetées entre le 1er juillet et le 31 août 2020.
Profitez également de l’offre été 2020 du Pass Tourisme (du 1er juillet au 20 septembre 2020) : déplacements illimités, accès libres aux sites et musées du centre-ville, tarifs réduits sur des circuits découvertes… Une aubaine !

Pour bien manger dans le quartier Capitole

Les restaurants et les terrasses ne manquent pas dans le quartier du Capitole, comme ailleurs ! De passage à Toulouse ou désireux·ses de varier les plaisirs, nous vous conseillons trois adresses incontournables.
Si l’envie vous prend de manger un cassoulet traditionnel, c’est Au Gascon qu’il faut aller. Ici, la cuisine du Sud-Ouest est omniprésente et vous ne serez pas déçu·e·s !

Plus élaboré mais tout aussi local, Le Bibent est une véritable institution depuis 1861, mélangeant le baroque et l’art nouveau. Le Chef Christian Constant a modernisé cette ancienne brasserie où le « bien boire » et le bien manger en font sa réputation.

Enfin, pour les fans de très bonnes pizzas napolitaines, rendez-vous chez Forno Gusto autour d’une délicieuse « Pala », grande planche recouverte de pizzas de variétés différentes. 

Au Gascon – 9 rue des Jacobins, 31000 Toulouse. Tél. 0561216716
Site internetPage Facebook
Forno Gusto – 21 rue Sainte-Ursule, 31000 Toulouse. Tél. 0561218153
Site internetPage Facebook
Le Bibent – 5 place du Capitole, 31000 Toulouse. Tél. 0648717365
Site internetPage Facebook

Pour une halte gourmande au goûter

Pas de doute, les becs sucrés trouvent leur bonheur dans la Ville Rose. Glaciers, chocolatiers et pâtisseries sont légion, il y en a tellement qu’il faut y vivre pour tout tester, et encore…

Juste après avoir visité la Place du Capitole, faites un détour par la rue Montardy chez Ô Sorbet d’Amour pour succomber aux délicieuses glaces artisanales aux goûts originaux. On aime tout particulièrement les parfums violette de Toulouse et calisson.

Direction ensuite la rue du Taur chez Tourron Vicens, spécialiste du nougat artisanal depuis 1775. Vous trouverez dans cette chaleureuse petite boutique les nougats, chocolats et tourrons fabriqués par l’entreprise artisanale située à Agramunt en Espagne. Ici on n’achète pas sans avoir goûté et on en redemande !

Ô Sorbet d’Amour – 28 rue Montardy, 31000 Toulouse.
Site internet
Tourron Vicens – 38 rue du Taur, 31000 Toulouse.
Site internet

Si une pause plus longue s’impose, il faut se tourner vers un coffee shop ou un salon de thé, et pas n’importe lequel ! Nos préférés dans le quartier Capitole sont le Flowers Café et ses vitrines gourmandes, O Thé Divin avec ses nombreuses variétés de thé et ses parts généreuses de gâteau, ou encore Le Bol Bu pour une escapade bretonne. Vous nous en direz des nouvelles…

Flower’s Café – 6 place Roger Salengro, 31000 Toulouse. Tél. 0534449366
Site internet
Le Bol Bu – 8 rue du May, 31000 Toulouse. Tél. 0561211131
O Thé Divin – 6 rue Baour Lormian, 31000 Toulouse. Tél. 0534449640
Site internet

Pour une virée shopping local

Les fashion addict prennent la direction de la rue Alsace Lorraine, piétonne et très fréquentée pour ses nombreuses boutiques de vêtements, bijoux, accessoires et décoration. Un peu plus loin, la fameuse librairie Ombres Blanches est l’endroit incontournable où se rendre pour trouver un bon bouquin à (s’)offrir.

Pour des objets tendance, rendez-vous dans le concept store Slow Concept rue Sainte-Ursule où bijoux, accessoires, déco et papeterie associent design, éthique et upcycling avec des créations faites main. Dans la rue Jules Chalande, Haut Les Mains est une jolie boutique de créateurs locaux de laquelle on ne ressort jamais les mains vides. On y trouve des bijoux, de la déco, des vêtements, et même des ateliers éphémères !

Enfin si vous cherchez une petite pépite, jetez un œil au magasin de bijoux Ali Baba, à l’angle de la rue Baour-Lormian, ses créations en pierres semi-précieuses sont fabriquées par un artisan joaillier albigeois.

Ali Baba – 12 rue Baour-Lormian, 31000 Toulouse. Tél. 0534449461
Haut Les Mains – 4 rue Jules Chalande, 31000 Toulouse. Tél. 0534305896
Page Facebook
Ombres Blanches – 50 rue Léon Gambetta, 31000 Toulouse. Tél. 0534455333
Site internetPage Facebook
Slow Concept – 10 rue Sainte-Ursule, 31000 Toulouse. Tél. 0581603412
Site internetPage Facebook

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCÈS :
Métro Capitole – Ligne A
Bus : Navette centre-ville

Office de Tourisme – Donjon du Capitole Square Charles de Gaulle, 31000 Toulouse.
Site internetPage Facebook

Site internet de la Ville de Toulouse.
Site internet du Comité Régional du Tourisme Occitanie.

Photo de couverture : Quartier Capitole copyright Dominique Viet – CRT Occitanie.