La Vallée du Lot est née des entrailles de la Terre. L’Histoire de cette région est intimement liée à celle du Lot, rivière prenant sa source au Mont Goulet (Lozère), serpentant et façonnant la pierre au fil de son cours pour se jeter ensuite dans la Garonne à Aiguillon (Lot-et-Garonne). En son sein, on découvre Cahors la capitale historique du Quercy, nichée sur une presqu’île des rives du Lot et entourée des falaises escarpées des Causses, au nord de Toulouse. La ville qui tient ses charmantes ruelles et ses riches hôtels particuliers de l’Antiquité au Moyen Âge, est facilement visitable à pied, parfait pour avoir un aperçu de l’art de vivre méridional le temps d’une journée. Labellisée « Villes d’Art et d’Histoire », Cahors est aussi une halte gastronomique appréciable à découvrir pour le plus grand plaisir du palais !

Cahors, jolie ville d’art et d’histoire

Cahors est une ville médiévale pleine de charme qui invite à l’exploration de ses ruelles et de ses monuments connus à travers le monde comme le spectaculaire pont Valentré et la cathédrale Saint-Étienne.

Du quai Champollion donnant sur les rives du Lot aux Jardins Secrets disséminés partout dans le centre-ville, la visite du centre historique est possible en une matinée, mais on s’y sent si bien qu’un séjour plus long permet de prendre le temps pour bien profiter des monuments ainsi que de l’attrait gastronomique de la cité.

Le pont Valentré, symbole de la ville

Merveille inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco et « étape remarquable » des chemins de Compostelle, le pont Valentré construit au XIVe siècle possède trois tours qui en font une construction unique en son genre. Visible depuis la rive, accessible à pied pour fouler ses pavés, il est aussi possible de faire une balade en bateau sur le Lot afin de le découvrir sous toutes les coutures.

La Cathédrale Saint-Étienne et la vieille ville

Au cœur de la vieille ville qui regroupe les lieux attractifs, se dresse la majestueuse cathédrale Saint-Étienne avec ses deux coupoles et son portail roman. Édifiée au XIIe siècle et inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco dans le cadre des « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle », elle fut reconnue comme l’un des plus vastes édifices français à coupole sur pendentifs (technique architecturale qui permet de suspendre une coupole circulaire sur quatre piliers autour d’un espace de plan carré, NDLR). Un lieu idéal pour se recueillir ou simplement admirer ce véritable chef-d’œuvre d’art gothique qui renferme en son centre l’un des « Jardins Secrets » qui font la fierté des Cadurcien·ne·s.

On déambule volontiers dans les rues commerçantes pour une pause shopping et découvrir l’artisanat local dans les nombreux ateliers de créateurs et d’artisans d’Art. Les fans de gastronomie trouvent également leur compte dans les nombreux restaurants qui proposent des spécialités de la région, agrémentées des célèbres vins de Cahors.

Les Jardins Secrets, paradis verdoyants cachés dans la ville

En vacances à Cahors, chaque détour de ruelle nous émerveille devant les Jardins Secrets : de sublimes petits espaces de verdure qui invitent à la détente et la contemplation. Créés en 2002, ces 24 jardins sont inspirés du Cahors médiéval, l’ensemble a d’ailleurs reçu en 2006 le label « Jardin Remarquable ». 

Les passionné·e·s de botanique apprécient tout particulièrement l’Herbularium – jardin de plantes médicinales au pied de la cathédrale – qui permet de découvrir les plantes utilisées autrefois pour soigner les maux. Mais aussi le Courtil des Moines qui présente les légumes consommés au Moyen Âge, ou encore le Closelet des Croisades et ses plantes rapportées d’Orient, place Luctérius près de la Barbacane.
La rédaction de Grizette a adoré se promener dans le Jardin de la Sorcière et du Dragon qui plaira à tous les âges, et le Jardin Mauresque inspiré des anciens palais andalous et marocains.

Profitez du printemps, la meilleure saison pour les découvrir, grâce notamment au festival « qui cultive l’art » Cahors Juin Jardins où interviennent des artistes contemporains. Un véritable jeu de piste historico-botanique !

Un patrimoine culinaire varié

Rendez-vous incontournable, le marché de Cahors installé au pied de la Cathédrale Saint-Étienne permet de se ravitailler en produits locaux toute l’année les mercredis et samedis matin. Ici, les parfums des fameux fromages de Rocamadour et des foie gras côtoient ceux des primeurs comme le délicieux melon du Quercy. Et pour terminer de nous mettre en appétit, on y ajoute un plateau de charcuterie et une bonne bouteille de vin de Cahors Malbec, spécialité bien connue de la région. Régalade garantie !

Une terre de découvertes œnologiques

Imaginez le décor de ces paysages dessinés par l’eau et le temps : ça et là, des méandres de la rivière aux plateaux calcaires, se dessinent des vignes qui bénéficient d’un climat d’exception une bonne partie de l’année. Le vignoble – l’un des plus vieux d’Europe – aurait réellement pris son essor dès le Ier siècle avec l’entrée des légions romaines en Quercy. Aujourd’hui réparti sur 45 communes, il emprunte 4200 hectares à ce territoire harmonieux qu’il est loin de monopoliser. À l’échelle internationale, l’Appellation Malbec, davantage connue d’année en année, permet le développement rapide de l’œnotourisme dans la région. On aime aussi le vin rouge de Cahors qui possède un AOP, ainsi que les vins des Coteaux du Quercy, dont les vignerons signent des rosés profonds et des blancs de très haute tenue.

Si vous avez le temps, n’hésitez pas à visiter un domaine viticole. De nombreux vignerons accueillent le public et se font un plaisir de proposer des dégustations afin de goûter les vins locaux dans un cadre privilégié.

À vélo, sur un ou plusieurs jours, il est aussi possible d’emprunter les anciens chemins de halage qui courent à travers le vignoble – comme le long du Lot (photo) – pour profiter d’un point de vue exceptionnel sur la région et son terroir.

À découvrir :
Le vin est mis à l’honneur chaque année début juillet depuis 2009 lors du festival Lot of Saveurs. À retrouver exceptionnellement en 2021 car cette édition 2020 n’a pu se dérouler en raison de la crise sanitaire…

Les produits du terroir

Le saviez-vous ?
Françoise Sagan, native de Cajarc, est enterrée non loin de là dans le petit cimetière de Seuzac à Larnagol.

La Vallée du Lot

Autour de Cahors, la Vallée du Lot est un véritable poumon d’air frais, regorgeant de belles escapades comme la grotte du Pech Merle ou encore Puy l’Évêque. Pas de doute chacun·e trouve son bonheur dans ses boucles pleines de surprises. Y compris dans les « plus beaux villages » du Lot : Autoire, Capdenac-le-Haut, Cardaillac, Carennac, Loubressac et Saint-Cirq Lapopie. Essayez donc de tous les visiter !

L’idéal est de se laisser porter par la route, de traverser les villages typiques en levant les yeux pour tenter de dénicher les constructions nommées autrefois « châteaux des Anglais » construits dans la falaise et qui constituaient à l’époque de véritables points stratégiques pour avertir de la venue d’ennemis dans la région. Petit indice : on peut en trouver notamment aux alentours de Bouziès.

Saint-Cirq Lapopie

À seulement 30 minutes à l’est de Cahors, il suffit de prendre la route qui serpente le long de la rivière pour découvrir à flanc de falaise le village de Saint-Cirq Lapopie. Incontournable, ce sublime village médiéval perché sur un piton rocheux nous offre un véritable plongeon dans l’Histoire, au détour de ses ruelles et jolies maisons à colombages datant des XVe et XVIe siècles. Et sur le trajet du retour, on s’émerveille de la beauté du Lot, de ses nombreuses écluses et des bateaux de plaisance qui y naviguent.

À savoir :
Nombreux sont les endroits le long du Lot propices à la baignade. L’été, n’oubliez pas d’emporter votre maillot de bain dans le sac à dos, rafraîchissement garanti !

La grotte du Pech Merle

Située entre Cahors et Saint-Cirq Lapopie dans le village de Cabrerets, la grotte du Pech Merle offre un bond de 20000 ans dans le temps au origines de l’art, et une découverte émouvante sur les traces de nos ancêtres. La visite (1h) est à couper le souffle, on y découvre tout à tour de surprenantes formations géologiques, des peintures préhistoriques ou encore d’anciennes gravures.

Aux abords de la grotte, le musée de préhistoire régionale Amédée Lemozi propose de découvrir plus en détail l’histoire du Quercy et les vestiges découverts jusqu’ici.

Attention, car en juillet et août l’accès à la grotte est limité pour sa préservation. Il est recommandé de réserver en amont.

Puy l’Évêque

Avis aux amoureux·ses de villages de charme aux ruelles pavées, aux jolies maisons anciennes chargées d’Histoire et aux habitants adorables et accueillants ! Bâtie sur la rive droite du Lot au flanc d’un éperon rocheux, la petite ville de Puy l’Évêque est aussi le lieu idéal pour passer un bon moment.

On aime tout particulièrement la couleur ocre des façades qui donne des reflets dorés à la ville. Puy l’Évêque était autrefois une importante cité médiévale, ancien siège des évêques, et jouissait d’une position stratégique octroyée par son port. En témoignent aujourd’hui les maisons construites tout en hauteur, descendant jusqu’à la rive où s’amarraient autrefois les bateaux commerciaux en partance pour Bordeaux.

La Plage aux Ptérosaures

Rendez-vous à Crayssac au nord de Cahors pour un retour en arrière d’environ 150 millions d’années au temps de la Préhistoire. La Plage aux Ptérosaures est un site paléontologique unique au monde, connu pour ses empreintes fossiles très bien conservées de dinosaures en tous genres, notamment celles des premiers reptiles capables de voler : les Ptérosaures. La visite, assez rapide, est idéale pour les enfants et les passionné·e·s de fossiles.

À voir, à faire aussi

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCÈS
En voiture :
– De Bordeaux : 233 km (2h50).
– De Toulouse : 114 km (1h25).
– De Perpignan : 318 km (3h).
– De Montpellier : 280 km (3h30).
– De Marseille : 514 km (5h).

En train :
La ligne Paris-Toulouse met Cahors à 5h de Paris. Cette ligne dessert les gares de Souillac, Gourdon, Cahors.

En avion :
Aéroport de Brive – Vallée de la Dordogne
Aéroport international de Toulouse Blagnac

Office du Tourisme – Villa Cahors-Malbec Place François Mitterrand, 46000 Cahors. Tél. 0565532065
Site internet

Site internet de l’Office de Tourisme du Lot
Site internet du Comité Régional du Tourisme Occitanie

Photo de couverture : Cahors vue du Mont Saint-Cyr copyright Lot Tourisme-Philipe Imbault.