Au cœur du département du Tarn, Albi est l’une des destinations phares de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, qui jouit d’une situation centrale idéale pour visiter cette partie du Sud. Classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco et labellisée Grand Site d’Occitanie, la Ville Rouge invite à l’émerveillement par son architecture en briques, sa gastronomie savoureuse et ses couleurs chatoyantes au coucher du soleil. Monuments chargés d’Histoire, ateliers d’artisans, brocantes et antiquités, expositions muséales exceptionnelles, spectacles inédits ou fêtes traditionnelles… Autant d’événements qui se côtoient au détour des ruelles historiques et alentours. Amateurs et amatrices de patrimoine, de culture, d’art de vivre et de sites naturels exceptionnels, à Albi vous avez toutes les chances de tomber amoureux·ses !

La Cité épiscopale d’Albi et sa cathédrale Sainte-Cécile, chef-d’œuvre de l’art gothique méridional

Plongez dans l’Histoire en visitant l’ancien palais épiscopal de la Berbie et l’imposante cathédrale d’Albi, tous deux érigés au XIIIe siècle, et qui comptent parmi les plus grandes constructions de brique cuite au monde !

La cathédrale Sainte-Cécile est le premier site touristique fréquenté dans le Tarn, avec plus de 800 000 visiteurs chaque année. Construite sur une durée de deux siècles (1282-1480), elle est la plus grande cathédrale de brique au monde (113 m de long sur 35 m de large) avec un clocher haut de 78 m !

Au premier abord, on aime son style gothique méridional datant du XIIIe siècle, l’architecture tout en briques rouges, ainsi que son allure singulière de château fort qui la rend unique.
Le contraste est d’autant plus saisissant avec l’intérieur qui renferme de magnifiques peintures et sculptures colorées et qui font d’elle la plus grande cathédrale peinte d’Europe. En entrant, on est attiré·e par la représentation murale du Jugement Dernier qui donne à voir le sort réservé aux élus d’un côté et aux damnés de l’autre, selon la vie qu’ils ont mené sur Terre. La cathédrale possède aussi l’un des derniers jubés de France.

La cathédrale doit son nom à Sainte-Cécile, patronne des musiciens, en l’honneur de laquelle y a été érigé le Grand Orgue signé Christophe Moucherel. Cet instrument monumental du XVIIIe siècle, avec ses 15 m de hauteur et ses 3500 tuyaux, est le plus grand orgue classique de France. Il attire régulièrement des organistes internationaux qui viennent donner des représentations, notamment lors du Festival d’orgues où de nombreux amateurs se pressent chaque année à compter de la mi-juillet.

D’ailleurs, Albi possède un autre joyau classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2015 : la Mappa Mundi. Il s’agit de l’une des deux plus anciennes cartes existantes représentant le monde de manière globale, et serait conservée ici depuis plus de 1300 ans ! Une reproduction avec notices explicatives est d’ailleurs exposée dans les salles du Trésor de la cathédrale Sainte-Cécile de juin à septembre.
L’original de la Mappa Mundi est présenté au public tous les mardis en juillet et août à la médiathèque Amalric (sur réservation, renseignements auprès de l’Office du Tourisme).

Le Palais de la Berbie abrite le musée Toulouse-Lautrec

En contournant la cathédrale, on découvre le Palais de la Berbie et ses sublimes jardins, au sein duquel est adossé le Musée Toulouse-Lautrec qui accueille la plus importante collection publique du monde consacrée à Henri de Toulouse-Lautrec, célèbre artiste peintre et lithographe albigeois. La collection est exceptionnelle, constituée de croquis et toiles diverses, de lithographies et d’estampes qui retracent la vie de ce portraitiste de génie. C’est en découvrant la collection d’affiches, comme le célèbre Moulin Rouge, mais aussi ses toiles, qu’on est frappé par la modernité de son œuvre.

Les jardins du Palais de la Berbie sont un lieu emblématique pour flâner en famille ou en amoureux·ses, ils sont aussi très prisés des photographes amateurs. On s’y arrête à l’ombre le temps d’une pause pour profiter de la vue magnifique qu’offre la terrasse panoramique sur le Tarn.

Les assoiffé·e·s de culture peuvent compléter la visite du Musée Toulouse-Lautrec par celle du Musée de la Mode, et découvrir aussi le Musée Lapérouse, célèbre navigateur natif de la belle cité albigeoise.

Albi ne se résume pas seulement à son architecture et ses musées. En effet, si la culture y est très présente avec de nombreux musées, événements et festivals dont l’excellent Pause Guitare – qui se déroule en plein air chaque année début juillet, les sportif·ve·s et amateurs·trices de nature sont également ravi·e·s de découvrir les splendides paysages environnants, avec notamment le Parc national du Haut-Languedoc pas loin.

À NOTER – SPÉCIAL COVID

En raison des restrictions sanitaires liées à la situation actuelle, certains événements sont malheureusement annulés. Pour plus d’informations en temps réel, rapprochez-vous de l’Office de Tourisme d’Albi.

Le Tarn, terre de gastronomie et d’artisanat

Le marché couvert d’Albi à deux pas de la cathédrale Sainte-Cécile, ouvert du mardi au dimanche, permet de flâner entre les étals, profiter des couleurs et parfums du terroir. L’occasion idéale de goûter aux spécialités locales comme un plat à base de foie gras de canard ou d’oie, dont le Sud-Ouest est le principal producteur français.

Impossible de visiter la région sans ramener des condiments locaux : le safran, qui agrémente à merveille mets salés et sucrés, l’ail rose de Lautrec, qui charme par ses jolies tresses et surprend par sa douceur en bouche, est aussi très prisé.
En dessert, les navettes albigeoises sont à l’honneur. Il s’agit de petits gâteaux sablés à l’amande décorés de fruits confits. Sans oublier les vins locaux comme le vignoble de Gaillac.

Du côté de l’artisanat, on peut citer les très célèbres poteries d’Albi, fruit d’un savoir-faire unique et tournées à la main depuis 1891. L’entreprise est d’ailleurs classée « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

Enfin, la région est souvent nommée « le Pays de Cocagne », dont le nom viendrait des « coques », étape du traitement du pastel qui permet d’en tirer la célèbre teinture bleu pastel. Originaire d’Asie et cultivé dans la région depuis le XVIe siècle, le pastel est une fleur de couleur jaune qui, une fois transformée, donne des pigments d’un bleu inimitable. Cette culture a fait la fortune de la région et a permis son développement économique, d’où son surnom « l’or bleu ». Ainsi, vous trouverez dans les boutiques spécialisées de magnifiques étoffes teintes dans les bleus profonds, mais aussi des cosmétiques à base de pastel qui a également de nombreuses vertus pour la beauté et le soin !

Les berges du Tarn, joyau de pleine nature

L’inspiration ne manque pas pour se promener et découvrir les richesses naturelles autour d’Albi. De nombreuses balades et circuits de randonnées sont proposées pour tous les âges par l’Office de Tourisme. Testez donc une croisière fluviale à bord d’une gabarre, le bateau traditionnel à fond plat autrefois utilisé pour le transport de marchandises !

Pour les plus sportif·ve·s, le canoë-kayak dans la vallée du Tarn est une activité idéale pour profiter de la nature au fil de l’eau et se rafraîchir en famille ou entre ami·e·s (à partir de 7 ans).

À découvrir aussi

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCÈS
Distance de Bordeaux : 312 km (3h).
Distance de Toulouse : 76,3 km (57min).
Distance de Perpignan : 280 km (2h40).
Distance de Montpellier : 198 km (2h40).
Distance de Marseille : 365 km (4h30).

En avion : 4 aéroports proches (Toulouse Blagnac, Castres Mazamet, Rodez et Carcassonne).
En train : 2 gares à Albi.

Office de Tourisme – 42 rue Mariès, 81000 Albi. Tél. 0563363600
Site internetPage Facebook

Site internet de l’Office de Tourisme du Tarn
Site internet du Comité Régional du Tourisme Occitanie

Photo de couverture : La Cité épiscopale d’Albi copyright Patrice Thebault – CRT Occitanie.