Accueil Tourisme Escapades Luchon : soin, bien-être et activités de haute montagne

[ Haute-Garonne ] Luchon : soin, bien-être et activités de haute montagne

Port de Balès ©DR

Situé en région Occitanie dans le département de la Haute-Garonne entre les Pyrénées et l’Ariège, le Luchonnais regorge de trésors et d’activités variées. Thermalisme, randonnées dans une nature magnifique, stations de ski, haute montagne, balades et patrimoine religieux : il y en a pour tous les goûts. On y découvre une nature florissante et nombre de sommets dépassant les 3000 mètres comme l’Aneto espagnol, surnommé le toit des Pyrénées qui culmine à 3404 mètres. La ville de Bagnères-de-Luchon appelée plus couramment Luchon est le centre de ce paradis, été comme hiver. Un terrain de jeu idéal pour les amoureux·ses de détente et d’évasion, mais aussi pour les plus sportif·ves !

Luchon, de l’Eden estival au paradis hivernal

« Reine des Pyrénées » au charme résolument 1900, Bagnères-de-Luchon invite à la promenade, notamment dans le quartier des thermes. Entre maisons bourgeoises et de villégiature, mais aussi grands hôtels et casino, c’est un véritable plongeon à la Belle Époque qui s’opère, au moment de l’ouverture des thermes. On peut ainsi déambuler dans les rues à la façon des hôtes de ces logis, aussi célèbres que Napoléon III, Flaubert, Georges Sand ou encore Maupassant, lesquel·les venaient se mettre au vert et profiter des bienfaits de l’eau thermale dès le XVIIIe siècle.

Le territoire raconte une histoire riche qui a débuté avec les invasions barbares, puis les accords de libre circulation entre les deux versants des Pyrénées vers le XIIIe siècle. La ville acquiert très vite une dimension politique, commerciale et religieuse, étant un passage secondaire du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et possédant une place centrale entre le Comminges et les royaumes d’Aragon.

Luchon ©Marc Barbaresco-CDT31

Les festivités à ne pas manquer

La Fête des Fleurs

Depuis plus de 120 ans, la Fête des Fleurs de Luchon est l’un des évènements traditionnels des Pyrénées à ne pas manquer. Elle se déroule en août et regroupe quelque 20 000 personnes en cinq jours.

Au programme : un défilé organisé avec plusieurs spectacles de troupes étrangères, une course des garçons de café, une élection de Miss ou encore des concerts et spectacles pyrotechniques… tout un festival !
Les fleurs du défilé, cueillies à l’origine chez les particuliers aux alentours de Luchon, sont aujourd’hui cultivées par les ateliers municipaux de la Ville.

Les Fêtes du Feu

La tradition des fêtes de la Saint-Jean et de la Saint-Pierre, lors du solstice d’été le 21 juin, est très présente à Luchon et dans les villages alentour. Cette fête populaire transmise de génération en génération remonterait aux Celtes.
Le brandon (prononcer « brandou » en occitan) est un grand sapin, préparé selon un rituel ancestral et brûlé sur la place des Thermes. S’ensuit une fête ponctuée de danses et de fanfares qui s’étire sur une bonne partie de la nuit. Le lendemain matin, la tradition veut que les habitant·es viennent prélever sur le sapin une petite branche calcinée qui portera chance toute l’année.

Les Thermes de Luchon ©Manuel Huynh

Pause détente aux Thermes de Luchon

L’histoire de Luchon remonte 25 ans avant notre ère, au temps des Romains qui creusèrent les trois premières piscines thermales et développèrent la ville, alors appelée Ilixon (déesse des eaux). Durant l’Antiquité, quatre sources étaient exploitées grâce à l’aménagement d’une grotte qui alimentait alors les trois piscines superposées aménagées dans la pierre.

Très prisés encore aujourd’hui pour les soins thérapeutiques – et particulièrement efficaces en cures sur les affections chroniques (ORL, rhumato, fibromyalgie, sevrage tabagique…) – et le thermoludisme, les Thermes de Luchon sont l’endroit idéal pour une après-midi farniente entre copines ou un instant détente après le ski ou la randonnée. Vivez l’expérience du célèbre Vaporarium sulfuré : un hammam naturel creusé à même la roche, unique en Europe. La piscine d’eau thermale soufrée est aussi très appréciée avec ses jets d’eau et son espace détente.

Thermes de Luchon – Parc des Quinconces, 31110 Bagnères-de-Luchon. Tél. 0561945252
Page Facebook

Bol d’air au cœur des Pyrénées

Dès le retour des beaux jours, et tout particulièrement en été, randonneur·ses et amoureux·ses de nature et d’espaces grandioses affluent aux alentours de Luchon pour profiter de ces sublimes espaces préservés. Et de l’espace, il y en a ! De la randonnée au VTT, jusqu’au canoë, au canyoning et au parapente, il y a largement de quoi passer d’inoubliables moments dans la région.

Lac Vert-Castillon ©Loïc Bel

Balades et randonnées en pays pyrénéen

Parmi les 400 km de chemins de randonnées balisées et accessibles au plus grand nombre, on retiendra :

Le lac d’Oô

Randonnée incontournable de la Vallée d’Astau avec sa cascade de 275 m de hauteur et son parcours facile sans difficulté particulière, le lac d’Oô culmine à 1504 mètres. Un régal ! Très accessible, même pour les enfants, cette randonnée est toutefois assez fréquentée à la saison estivale. Un conseil : arrivez tôt le matin pour éviter la foule et profiter pleinement des grands espaces.

Pour accéder au départ de la randonnée depuis Bagnères-de-Luchon, prendre la direction du col de Peyresourde par la D618. À Castillon-de-Larboust, prendre la D76 à gauche et après le village poursuivre jusqu’au parking des Granges d’Astau.
En été, une navette part du centre de Luchon pour déposer au point de départ de la randonnée aux Granges d’Astau.

Lac d’Oô – Randonnée ©Manuel Huynh

À savoir :
Pour profiter de la vue exceptionnelle sur les étoiles dès la nuit tombée, il est possible de dormir au refuge du lac d’Oô – ouvert de fin avril à fin octobre – et de s’y restaurer car il fait auberge la journée.

Pour les randonneur·ses aguerri·es, le lac d’Oô peut aussi être une étape pour poursuivre vers d’autres lacs, notamment le lac d’Espingo situé à 1882 m. La montée dure 1h30 supplémentaire et est assez raide (740 m de dénivelé), mais la vue sur le lac et la vallée est splendide !
Un peu plus haut se trouve le refuge d’Espingo (1950 m), le lac de Saussat (1921 m) et le lac du Portillon (2560 m).

La cascade d’Enfer

Cette cascade n’a de l’Enfer que le nom puisqu’il s’agit de l’une des plus belles chutes d’eau de la région, d’une hauteur de 70 m, très accessible par une petite randonnée facile de 1 km (20 minutes aller-retour).

La cascade d’Enfer se trouve dans la vallée du Lys, à 1149 m d’altitude. Pour y accéder, le plus simple est de se garer sur le parking du site et d’emprunter le chemin très bien entretenu menant à la cascade.
La chute d’eau est approvisionnée par de nombreuses sources et se déverse dans le Lys, avant de rejoindre la Garonne quelques kilomètres après Luchon.

L’Hospice de France

Très connu par les baroudeur·ses de passage à Luchon, l’Hospice de France construit au XVIIe siècle afin de servir de refuge aux voyageurs et pèlerins se rendant à Compostelle, accueille les randonneur·ses pour la nuit. D’ici, on part découvrir le port de Vénasque, la vallée de la Frèche ou le Cirque de la Glère.

Hospice de France – 31110 Bagnères-de-Luchon. Tél. 0688324064
Page Facebook

Bourg-D’Oueil ©Marc Barbaresco-CDT31

Le Cirque de la Glère par le chemin de l’Impératrice

Cette randonnée de 10,9 km aller-retour (environ 4 h), adaptée pour des personnes ayant déjà l’habitude de marcher avec un peu de dénivelé, permet de découvrir de très beaux paysages avant d’arriver au cirque qui nous en met plein les yeux !

Le départ se fait de l’Hospice de France à Bagnères-de-Luchon où il est possible de se restaurer. Préférez la saison estivale car l’hiver et au début du printemps, la neige peut rendre certains passages difficiles.

À voir, à faire aussi :
Luchon Superbagnères ©Loïc Bel-CDT31

Un paradis de la glisse tout l’hiver

En hiver, les fans de poudreuse s’éclatent à Superbagnères, station de ski phare des Pyrénées avec ses 80 km de pistes, réparties sur trois secteurs pour tous les niveaux. Située à seulement 1h30 de Toulouse en voiture, la station propose aussi de nombreux parcours en ski de fond et raquettes, ainsi qu’un restaurant d’altitude. Et quel charme lorsque la neige tombe et que les sommets sont recouverts d’un épais manteau blanc !

La station est également accessible l’été en télécabine pour profiter de 260 km de circuits balisés pour se faire plaisir en randonnée VTT. Le site est également très prisé des parapentistes avec ses 1200 m de dénivelé, un terrain de jeu idéal pour un baptême ou un stage dans les airs.

Station Luchon Superbagnères – 31110 Saint-Aventin

Les spécialités du Luchonnais :
  • L’aïgo boulido (spécialité de légumes), la pistache luchonnaise (ragoût de mouton aux haricots et à l’ail), la garbure (soupe traditionnelle aux haricots tarbais).
  • La croustade aux pommes, le pasteras aux pommes, le gâteau à la broche (photo), le milhassou au potiron, le chocolat Dardenne.
  • Le porc noir de Bigorre, la tome de Barousse, les vins du Comté Tolosan
Gâteau à la broche -Hôtes Garonne ©F. Berail

INFORMATIONS PRATIQUES

ACCÈS
– De Toulouse : 142 km (1h40).
– De Montpellier : 378 km (3h50).
– De Nîmes : 426 km (4h15).
– De Marseille : 539 km (5h20).

Vous trouverez une mine d’infos :
Haute-Garonne Tourisme – 14 rue Bayard, 31015 Toulouse. Tél. 0561994400
Page Facebook

Office de Tourisme de Bagnères-de-Luchon
Pyrénées 31 Tourisme / Site de Luchon – 18 allée d’Etigny, 31110 Bagnères-de-Luchon. Tél. 0561792121


Site internet du Comité Régional du Tourisme Occitanie.

Photo de couverture copyright Port de Balès©DR.