Au pays des chevaux et des taureaux, les visiteurs sont toujours les bienvenus ! Aigues-Mortes, cité médiévale située en Camargue entre Nîmes et Montpellier à quelques kilomètres de la station balnéaire de La Grande Motte, est l’un des hauts lieux du tourisme en Occitanie.

Découvrez la cité médiévale d’Aigues-Mortes

La cité médiévale d’Aigues-Mortes est un lieu mythique à visiter si vous êtes de passage dans le département du Gard, et que l’on prend plaisir à (re)découvrir à toute saison. Située à seulement 35 km de Montpellier et 45 km de Nîmes. Avec son architecture gothique, ses gargouilles et ses hautes voûtes, Aigues-Mortes est une cité fortifiée absolument remarquable.

Aigues-Mortes
Aigues-Mortes – Logis du gouverneur ©OT Aigues-Mortes

Construite par Saint-Louis au XIIIe siècle, l’ensemble de l’édifice présente un système de de défense très ingénieux pour l’époque : des fortifications s’étendent sur plus de 1 600 m² et six tours permettent de garder un œil sur le potentiel ennemi venu de l’extérieur.

Aigues-Mortes
Aigues-Mortes – Remparts ©OT Aigues-Mortes

Point d’ennemi désormais, mais des touristes venus du monde entier pour découvrir cette cité médiévale tout aussi spectaculaire que sa “grande sœur” la Cité de Carcassonne. Laissez-vous flâner dans cette cité aux mille secrets, ses ruelles pavées avec ses boutiques, ateliers d’artisans créateurs et ses nombreuses galeries d’art. Puis contemplez la vue panoramique offerte depuis le haut des remparts, véritable spot à selfie !

Aigues-Mortes
Aigues-Mortes – Canal ©OT Aigues-Mortes

La Tour de Constance, une prison de femmes

Érigée en 1242 sous le règne de Saint-Louis (Louis IX) pour protéger le port et la cité, la Tour de Constance est le seul élément défensif d’Aigues-Mortes. Haute de 33 mètres, ses murs ont une épaisseur de 6 mètres (!) avec au premier étage, la Salle des Chevaliers. Dès 1686, elle sert de prison pour les Protestants de Nîmes. En 1717, elle est affectée à la détention des femmes protestantes, dont Marie Durand (38 ans d’enfermement). Les cinq dernières prisonnières de la Tour de Constance sont libérées en 1769.

Aigues-Mortes
Aigues-Mortes – Tour de Constance ©OT Aigues-Mortes

À lire aussi : Les Arènes de Nîmes, l’amphithéâtre romain le mieux conservé du monde.


Promenez-vous autour du salin d’Aigues-Mortes

Pendant vos séances photo depuis les remparts, vous apercevrez un petit bout des tables salantes typiques d’Aigues-Mortes. Aux couleurs pourpres ou bleutées, le salin d’Aigues-Mortes est un lieu unique à voir en Europe. D’ailleurs, la région vit encore de l’exploitation du sel Le Saunier de Camargue, bien que l’ensemble du système se soit considérablement modernisé.

Aigues-Mortes
Le salin d’Aigues-Mortes ©OT Aigues-Mortes

Si vous souhaitez admirer le salin en détail, sachez qu’il est possible d’accéder au plus près du site à pied, à vélo ou grâce à un petit train qui propose une visite d’une heure et demie autour du salin. Vous y verrez les mystérieuses eaux roses, mais aussi un panel remarquable de flore et de faune, dont les fameux flamants roses, si emblématiques de la Camargue et des étangs.

Aigues-Mortes
Les flamands roses de Camargue ©OT Aigues-Mortes

Visiter la Camargue à cheval, à vélo ou à bord d’une 2CV !

La Camargue est aussi connue pour ses manades, ses élevages de chevaux et de taureaux en pleine nature. Profitez d’une randonnée à cheval pour vous balader en bord de mer et découvrir la beauté des paysages camarguais. Une véritable carte postale !

Aigues-Mortes
Les chevaux de Camargue ©OT Aigues-Mortes

Si vous décidez de rester les pieds sur terre ou préférez le vélo, renseignez-vous préalablement auprès de l’Office de Tourisme d’Aigues-Mortes afin de savoir quels sont les chemins autorisés. Aigues-Mortes est un site protégé, de même que le Salin, sa faune et sa flore : veillez donc à vous aventurer dans des espaces aménagés et visitables.

Aigues-Mortes
Les taureaux de Camargue ©OT Aigues-Mortes

L’un de nos coups de cœur reste la visite de l’arrière pays en 2CV. Embarquez à bord de cette voiture mythique pour quelques heures le nez au vent sur les routes environnantes. Une exploration qui vous en mettra plein la vue !

Dégustez de délicieuses spécialités camarguaises

Avant de quitter les terres de Camargue, laissez-vous tenter par ses savoureuses spécialités. Parmi elles, la fougasse d’Aigues-Mortes qui, contrairement aux fougasses classiques, est un en-cas sucré.

Bien évidemment, le riz de Camargue est un must que vous retrouverez très certainement dans votre assiette, accompagné de cardons et d’un bon poisson fraîchement pêché ou bien d’une gardiane de taureau. Certains vous proposeront aussi une délicieuse broufade, un ragoût de bœuf cuit et mijoté avec amour. La pomme de terre des Sables et la carotte des Sables sont aussi des spécialités locales, cultivées sur ce terroir caractéristique fait de sable très fin.
D’ailleurs, pour les fans d’œnologie, le terroir du Vin des Sables est unique au pied des remparts d’Aigues-Mortes, s’étendant sur près de 3 000 hectares de nature préservée. Les vins des Sables de Camargue – comme le Gris ou le Gris de Gris – bénéficient d’une Indication Géographique Protégée (IGP), valorisant ce territoire singulier. À découvrir à l’occasion de visites dans les domaines viticoles.

Enfin, comment terminer le repas sans un petit bout de fromage ? La tomme d’Arles, fabriquée à partir de lait de brebis et de chèvre, va ravir votre palais !

Informations pratiques

Accès en voiture : Autoroute A9 Sortie Gallargues, puis D979 direction Aigues-Mortes.
Parking obligatoire autour des remparts.

Office du Tourisme d’Aigues-Mortes – Place Saint-Louis, 30220 Aigues-Mortes. Tél. 04 66 53 73 00
Site internet – Page Facebook

Photo de couverture : crédit vue des remparts d’Aigues-Mortes ©OT Aigues-Mortes.


À lire aussi : Saint-Guilhem-le-Désert, un joyau médiéval dans un paysage grandiose.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here