vendredi 14 mai 2021
Accueil City Guide Toulouse Quartier Saint-Étienne / François Verdier à Toulouse : chic et pittoresque

Quartier Saint-Étienne / François Verdier à Toulouse : chic et pittoresque

-

Direction la rive droite de la Garonne, au cœur du centre historique préservé de Toulouse, pour découvrir le quartier Saint-Étienne / François Verdier qui débute au nord de la rue de Metz reliant les arrêts de métro Esquirol et François Verdier jusqu’aux allées Jules Guesdes et au magnifique parc du Grand Rond au sud, et s’étend jusqu’au port Saint-Étienne longeant le Canal du Midi à l’est. Le quartier est ponctué de belles demeures réalisées pour la bourgeoisie de l’époque. On y trouve aujourd’hui des magasins de luxe, d’antiquités ainsi que de très bons restaurants. Le plus agréable est de se perdre dans les petites rues pour découvrir au hasard hôtels particuliers, parcs et jolies places, tout en se laissant émerveiller par l’ambiance singulière du quartier. Un vrai coup de cœur !

Pour un instant de recueillement : la Cathédrale Saint-Étienne

Érigée dès le Ve siècle, la Cathédrale Saint-Étienne surprend par son architecture atypique due à l’étalement de sa construction sur plusieurs siècles. L’édifice qui réunit plusieurs styles gothiques séduit par ses vitraux, ses stalles richement sculptées et son majestueux hôtel baroque. En levant les yeux, on admire l’orgue le plus ancien de Toulouse, qui est suspendu en « nid d’hirondelle » et date du XVIIe siècle.
Le petit parc situé devant la cathédrale est parfait pour faire une pause avant de reprendre le cours de sa visite.

À savoir : C’est sous la Cathédrale Saint-Étienne qu’est enterré Paul Riquet, le célèbre concepteur du Canal du Midi.

Cathédrale Saint-Étienne – Place Saint-Étienne, 31000 Toulouse.

Pour une pause symphonique : La Halle aux Grains

Résidence de l’Orchestre National du Capitole, La Halle aux Grains est la salle de concert symphonique de Toulouse. Situé sur la place Dupuy, cet ancien marché couvert hexagonal fait de briques et de galets conçu par l’architecte André Denat, fut reconverti en salle de concert dès 1930. Elle est célèbre grâce à l’immense succès de Michel Plasson qui, en 1974, y fait jouer l’intégrale des symphonies et concertos de Beethoven. On adore y passer de bons moments musicaux, et en sortant, flâner sur la place Dupuy illuminée dès la tombée du jour.
L’accès se fait par la station de métro François-Verdier, et les réservations sur place, en ligne ou auprès de l’Office de Tourisme.

La Halle aux Grains – 1 place Dupuy, 31000 Toulouse. Tél. 0562274930
Facebook

Pour de belles photos et se perdre dans les ruelles : les alentours de la place Mage

S’il y a un endroit à Toulouse où vous ne manquerez pas de trouver des photographes, c’est bien aux alentours de la place Mage. Ici, on est plongé·e dans le quartier historique de la ville, fait de belles bâtisses en briques roses aux cours intérieures verdoyantes et de jolies rues étroites à l’écart de l’agitation de la ville. Dans cette partie du quartier Saint-Étienne, le bruit de la circulation n’est qu’un lointain souvenir et on peut profiter pleinement du chant des oiseaux. De la rue Bouquières, en passant par la place Saintes-Scarbes et la rue des Arts jusqu’à Saint-Étienne, de petites boutiques indépendantes ponctuent ces jolies ruelles, pour notre plus grand plaisir. On est charmé·e par la fontaine de Diane (photo de couverture) place Saintes-Scarbes, aux abords de la Préfecture de la Haute-Garonne.

Le plus : De nombreux hôtels particuliers sauvegardés sont visibles, n’hésitez pas à jeter un œil au-dessus d’un mur ou sous une arche !

Pour plonger dans un écrin de verdure : le Jardin Royal et le Grand Rond

Plantés comme des oasis de verdure dans la ville, le Jardin Royal et le Jardin du Grand Rond offrent des espaces de plein air et de quiétude. Accolés au Jardin des Plantes, ces espaces verts très appréciés des Toulousain·es permettent de faire une petite pause au soleil pendant la visite de la Ville Rose, ou de passer une après-midi entre ami·es ou en famille. Le cadre est champêtre, on croise même plusieurs cannes et canards peu farouches qui se baladent en liberté et se laissent approcher sans problème.

Le plus : Les jardins plaisent aux amateur·trices de fleurs et plantes en tous genres, une signalétique annonçant les noms des différentes espèces, et on trouve même quelques potagers urbains qui donnent envie de cultiver ses propres salades, basilics et autres tomates.

Pour une pause sucrée : pâtisseries, crêpes et salons de thé gourmands

Les pâtisseries et salons de thé ne manquent pas à Toulouse, et quoi de mieux pour profiter de l’ambiance du quartier Saint-Étienne que de boire un café sous les parasols et déguster une délicieuse pâtisserie ?
Sur la place Mage se trouve Après l’Ondée qui propose de succulents gâteaux faits maison avec des produits locaux, accompagnés de jus de fruits frais. En continuant sur la rue Pierre de Fermat juste à côté, le choix est difficile entre Les Crêpes de Benoît et les pâtisseries du Salon de thé ASH. Enfin, notre coup de cœur de la rue Croix Baragnon est la Pâtisserie Conté où l’on peut grignoter sur place, mais aussi craquer pour un croissant aux amandes à déguster dans un parc alentour.

Après l’Ondée – 13 place Mage, 31000 Toulouse. Tél. 0972875485

ASH Salon de thé – 7 rue Pierre de Fermat, 31000 Toulouse. Tél. 0562262361
Site internetFacebook

Le Nouveau Thé – 7 rue Tolosane, 31000 Toulouse. Tél. 0562175301
Site internet

Les Crêpes de Benoît – 6 rue Pierre de Fermat, 31000 Toulouse
Facebook

Pâtisserie Conté – 37 rue Croix Baragnon, 31000 Toulouse. Tél. 0561520673
Site internet – Facebook

À savoir : En ces temps de crise sanitaire, les restaurateurs s’adaptent et proposent leurs menus à emporter ou en livraison. Vous trouverez toutes les informations sur leurs sites internet respectifs, en attendant la réouverture des établissements.

Pour bien manger dans le quartier Saint-Étienne / François Verdier

Le quartier comporte de très bonnes adresses pour déguster de bons petits plats, il y en a littéralement pour tous les goûts ! Pour les fans de vraie cuisine italienne, généreuse et ensoleillée, direction Officina Gusto où vous serez reçu·es comme en Italie. N’oubliez pas de goûter les pasta et le tiramisu, vous vous en souviendrez longtemps. Côté cuisine française, prenez la direction de la place Saintes-Scarbes où L’Occitalie propose une cuisine savoureuse et sans chichi, alors que les adeptes d’une cuisine plus moderne trouvent leur bonheur chez Nomades, en face de la Cathédrale Saint-Étienne. Enfin, les amoureux·ses seront charmé·es par Une Table à Deux, sympathique petit restaurant proposant des produits frais et régionaux dans leur cuisine ouverte sur le monde.

L’Occitalie – 7 place Saintes-Scarbes, 31000 Toulouse. Tél. 0561532060
Facebook

Nomades – 1 rue Riguepels, place Saint-Étienne, 31000 Toulouse. Tél. 0532596753
Site internet

Officina Gusto – 7 place Saint-Étienne, 31000 Toulouse. Tél. 0564285986
Site internetFacebook

Une Table à Deux – 10 rue de la Pleau, 31000 Toulouse. Tél. 0561250351
Site internetFacebook

Pour aller plus loin :

Les visites guidées « Toulouse au siècle des Lumières » vous permettent de découvrir de manière originale la vie dans le quartier Saint-Étienne à la veille de la Révolution française. Places méconnues, hôtels particuliers… à vous tous les potins de la haute société et les secrets du raffinement de Toulouse à la fin du XVIIIe siècle. À faire absolument !

Retrouvez plein d’infos sur le site internet de l’Office de Tourisme de Toulouse et sur le site de la Ville de Toulouse.

Photo de couverture copyright place Saintes-Scarbes ©Arnaud Späni.

ARTICLE SUIVANT