Une vingtaine de kilomètres séparent Agde de Pézenas, deux villes riches d’Histoire qui constituent l’un des Grands Sites d’Occitanie, à 80 km de Montpellier et 24 km de Sète. Le temps d’une journée ou d’un séjour prolongé, on flâne joyeusement dans leurs ruelles pour se plonger allègrement dans le passé et découvrir des trésors de patrimoine et de terroir à quelques encablures des splendides plages du littoral héraultais.

Agde, la Perle Noire de la Méditerranée

Agde, Le Cap d’Agde, Le Grau d’Agde et La Tamarissière composent un chapelet de villégiature au carrefour des eaux du Canal du Midi et de la Méditerranée.

Cité grecque et ville médiévale

Agde fut une cité grecque particulièrement appréciée pour sa position stratégique. Parce qu’elle surplombait le fleuve Hérault, elle avait un rôle déterminant dans les échanges commerciaux. Huile d’olive, vins, sel… Les denrées étaient échangées sur cette petite butte du Sud. Du VIe siècle avant J.C jusqu’à aujourd’hui, Adge a vu l’Histoire défiler sous ses yeux.

Ses vestiges ? Des remparts et des portes antiques, encore visibles plus de 2 500 ans après et classés aux Monuments Historiques. Sa sublime cathédrale Saint-Étienne (photo de couverture) de style roman, datant du IXe siècle et renforcée au XIIe siècle par une forteresse médiévale. De même que les églises Saint-André du VIe siècle et Saint-Sever du XVe siècle.

La Villa Laurens

Le cœur d’Agde bat au rythme de l’art. En témoignent les nombreux ateliers d’artistes et d’artisans qu’abrite le centre-ville. Pour s’en imprégner, rien ne vaut la visite de la Villa Laurens, symbole de l’Art Nouveau. Construite par Emmanuel Laurens en 1900, cette villa ne ressemble à aucune autre alentours. Mais à la mort de son propriétaire, elle est abandonnée et tombe doucement en ruines… Avant d’être rachetée par la Ville et l’Agglomération Hérault Méditerranée. Cette année signe la fin des travaux de restauration : les Agathois·es attendent patiemment sa réouverture, courant automne 2020.

Le Canal du Midi à Agde

La « Perle Noire de la Méditerranée » (appelée ainsi pour ses édifices bâtis en pierre noire volcanique du volcan d’Agde) est aussi réputée pour son écluse ronde, unique au monde. Construite en 1676, cette écluse est la première (ou la dernière, question d’itinéraire !) du Canal du Midi qui débute à quelques mètres de là, au niveau du Pont des Onglous. Une balade sur le Canal du Midi en bateau (Le Boat, Les Canalous, Les Bateaux du Soleil…) ou à vélo (plus de 43 km de pistes cyclables vous attendent), permet de découvrir les merveilles de cet ouvrage historique. Parmi elles, le site des 9 écluses de Fonséranes à Béziers est un spot à ne pas manquer !

La réserve naturelle du Bagnas

Avec ses 600 hectares, la réserve naturelle du Bagnas est l’endroit idéal pour observer les oiseaux. Situées entre les étangs et la mer, ces étendues lagunaires abritent plus de 200 espèces qui s’y retrouvent chaque année : flamants roses, canards, hérons et même des faucons et des éperviers. N’oubliez pas les jumelles, elles vous seront d’une aide précieuse !

Le Cap d’Agde, station balnéaire mythique

Dans les années 60, la station balnéaire du Cap d’Agde accueille ses premiers vacanciers. Notamment après la création en 1954 par les frères Oltra d’un camping naturiste qui deviendra ensuite le Centre Naturiste René Oltra à Port Ambonne, l’un des plus grands centres naturistes d’Europe avec ses 39 ha de superficie et 4 étoiles.

Construite sur une mosaïque de quartiers variés au pied du mont Saint-Loup, un ancien volcan, cette station balnéaire sur la Grande Bleue est connue entre autre pour son immense port de plaisance et ses multiples marinas – véritable centre névralgique du Cap d’Agde et catalyseur de nombreuses animations, ses nombreuses installations de loisirs et ses plages de sable fin. Chaque été, des milliers de touristes s’y retrouvent pour profiter de l’ambiance ensoleillée et festive.

Au programme : bronzage et baignade, balades en bord de mer et des falaises volcaniques suivant le sentier côtier qui grimpe jusqu’à la pointe (plage Richelieu et de la Grande Conque, petites criques…), activités nautiques et plongée sous-marine, visite du marché du Mail de Rochelongue, dégustation d’une bonne brasucade de moules, attractions sur l’Île des Loisirs, soirées de fête dans les nombreuses boîtes de nuit, bars musicaux et restaurants… Oui ça sent bon l’été !

Le Fort de Brescou

Tel un emblème, le Fort de Brescou trône à 2 km au large de la plage Richelieu et veille sur l’entrée du port du Cap d’Agde. Ce fort placé sur les restes d’un îlot volcanique fut bâti en 1586 et fortifié au début du XVIIe siècle. Après avoir été détruit sous le règne de Louis XIII, l’édifice a été reconstruit aux alentours des années 1680 et devint une prison jusqu’au XVIIIe siècle. Vous pouvez le visiter de juin à septembre, accompagné·e·s d’un guide qui vous livrera tous les secrets de cette mystérieuse bâtisse.

Le musée de l’Ephèbe au Cap d’Agde

Quitter le Cap d’Agde sans avoir vu le musée de l’Éphèbe grec ? Impensable ! Aussi fascinant que mystérieux, l’Éphèbe grec serait une représentation d’Alexandre le Grand. Découverte dans le fleuve Hérault en 1964, cette statue antique de bronze attire chaque année de nombreux curieux.

Pézenas : théâtre et métiers d’Art

Ancrée dans les terres languedociennes à une vingtaine de kilomètres d’Agde et du littoral, Pézenas est une ancienne ville de foires dont le patrimoine architectural de son centre historique aux ruelles pavées et demeures bourgeoises sert de décor pittoresque aux nombreuses animations culturelles et traditionnelles. Le théâtre y tient une place de choix, notamment grâce au Théâtre de Pézenas et à L’Illustre Théâtre qui a pour vocation de transmettre les œuvres de Molière en complément de ses propres créations.

Sur les traces de Molière à Pézenas

Saviez-vous que Molière avait séjourné à Pézenas ? De 1647 à 1657, le comédien dramaturge et sa troupe « l’Illustre Théâtre » ont profité de la ville et de ses petits bonheurs.
À l’Office de Tourisme, un jeu de piste vous permet de marcher dans les pas du jeune Jean-Baptiste Poquelin et explorer Pézenas sous un nouvel œil.

Si Jean-Baptiste Poquelin est né à Paris, Molière est né à Pézenas.

Marcel Pagnol

Grâce au festival « Molière dans tous ses éclats« , la voix de Molière résonne encore dans les rues de Pézenas au mois de juin. Et tout l’été, spectacles de rue et animations font vibrer le cœur des Piscénois·es et des visiteurs !

Le Théâtre de Pézenas

Le Théâtre de Pézenas est un haut lieu de création et de diffusion du spectacle vivant. Marcel Pagnol y aurait d’ailleurs prononcé cette fameuse phrase : « Si Jean-Baptiste Poquelin est né à Paris, Molière est né à Pézenas ». Créé en 1803 puis restauré en 2012, ce théâtre à l’italienne inscrit aux Monuments Historiques constitue une étape touristique incontournable outre sa programmation qualitative tout au long de l’année.

La Maison des Métiers d’Art

Pézenas est également réputée pour ses luxueux hôtels particuliers. Au fil des ruelles, vous découvrez de somptueuses demeures du XVIIe siècle. Une balade ponctuée par les boutiques d’artisanat, toujours aussi variées et accueillantes. Avec un arrêt obligatoire à la Maison des Métiers d’Art de Pézenas pour s’extasier devant les œuvres des artisans d’Art dans une magnifique maison consulaire !

L’hôtel des Barons de Lacoste

Construit au XVIe siècle par le seigneur de Lacoste, Étienne de Montagut, cet hôtel particulier qui accueille désormais des expositions est un témoignage de l’art gothique. S’il a été plusieurs fois réaménagé au fil des années, l’hôtel des Barons de Lacoste fascine par son caractère majestueux. Prenez le temps d’admirer sa cour intérieure, ses escaliers en pierre et voûtes, restes luxueux d’une grande époque.

L’église collégiale Saint-Jean

Après avoir perdu son clocher en 1733, la collégiale romane Saint-Jean subit une reconstruction totale. Plus belle que jamais, elle attire de nombreux visiteurs. Et c’est dans l’ancienne salle du Chapitre que l’on découvre, ébloui·e·s, les trésors sacrés de l’Histoire piscénoise… Une visite à ne pas manquer.

Le Musée Boby Lapointe

Né à Pézenas en 1922, Boby Lapointe est la fierté du coin. Habile manieur des mots et des rimes qui a laissé son empreinte dans l’histoire de la chanson française, sa carrière est retracée dans un musée qui lui est dédié : l’A-Musée. Une découverte inédite d’un artiste qui aura marqué la seconde moitié du XXe siècle avec ses chansons et ses compositions !

Si vous êtes dans la région au mois d’avril, ne manquez pas le festival Printival Boby Lapointe, dirigé par sa petite-fille Dany Lapointe, qui met en avant des auteurs compositeurs interprètes et poursuit sa vocation de montrer tous les aspects de la chanson francophone (rock, rap, slam, spectacles pour enfants…). Une chouette ambiance conviviale, musicale et festive s’empare ainsi des rues de Pézenas le temps d’un long week-end.

Berlingots, petits pâtés et bons vins

Que serait une escapade touristique sans un arrêt gourmand ? Il n’y a pas d’heure pour reprendre des forces et goûter aux douceurs de la région ! On commence avec les petits pâtés de Pézenas, spécialité locale à base de viande d’agneau et de cassonade que l’on trouve en boulangerie et pâtisserie. Et parce qu’une telle gourmandise ne se déguste jamais seule, on y ajoute un verre de vin du coin.
Le vignoble de cette partie de l’Hérault est riche de trois AOP et cinq IGP à déguster en allant à la découverte des vignerons et de leur terroir dans les domaines viticoles et caves coopératives. Parmi les pépites, on retrouve l’AOC Languedoc Grès de Montpellier ou encore le Picpoul de Pinet, parfait aussi avec des moules farcies à l’Agathoise ou des huîtres de l’étang de Thau !

Et puis difficile de résister aux berlingots de Pézenas ! Un tourbillon de sucre et de couleurs que l’on déguste sans modération à la boutique Les Berlingots de Pézenas.

À DÉCOUVRIR AUSSI

Les splendides plages d’Agde, du Cap d’Agde, de Portiragnes et Vias : Rochelonge, La Tamarissière, Le Môle, Le Grau d’Agde, Saint-Vincent, la Baie de l’Amitié, Richelieu, La Plagette, La Grande Conque, La Roquille, la plage naturiste, La Redoute, le Bosquet, La Rivierette, La Farinette et la plage du Clôt, la plage du Libron, Sainte-Geneviève, la plage de la Dune.

Les parcs aquatiques (dont Aqualand), les parcs de loisirs et autres parcours d’aventure pour s’amuser en famillle.

Les villages en circulade (dont les habitations sont disposées en cercles successifs autour d’un édifice central type château ou église) : Caux, Nézignan l’Évêque, Saint-Pons de Mauchiens.

Une randonnée œnotouristique Terroir d’art et de nature au milieu des vignes et de paysages variés aux parfums de thym, romarin et lavande sauvage, parsemés de 14 statues de pierre réalisées par des artistes héraultais, déposées en hommage à la viticulture. Un parcours de 16 km au départ de Montagnac accessible à tou·te·s et qui se termine par une dégustation.

POUR EN SAVOIR PLUS

Site internet de l’Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée
Site internet de la Ville de Pézenas
Site internet du Comité régional du Tourisme Occitanie

Photo de couverture : Cathédrale Saint-Étienne à Agde copyright JC Meauxsoone.