Situé en centre-ville de Toulouse, le quartier Compans Caffarelli a commencé à se développer dans les années 1980. Il doit son nom aux Généraux Jean Dominique Compans et Marie François Auguste de Caffarelli du Falga. Aujourd’hui, le quartier est majoritairement dédié aux bâtiments d’affaires et accueille le Centre de Congrès Pierre Baudis, mais c’est aussi le berceau de l’un des espaces verts les plus attrayants de la Ville Rose : le Jardin de Compans et son très connu Jardin japonais.

Pour s’évader dans la nature : le Jardin de Compans Caffarelli

C’est un jardin surprenant que l’on découvre en plein cœur du quartier Compans Caffarelli à Toulouse, nécessaire poumon vert au milieu des tours de béton et d’acier. Il fut créé en 1980 à l’initiative de Pierre Baudis (maire de Toulouse de 1971 à 1983, ndlr) pour remplacer un site de casernes militaires.
Abritant un vaste plan d’eau, le jardin s’étend sur 7 hectares où les Toulousain·es viennent s’allonger dans l’herbe ou s’asseoir sur un banc aux beaux jours, boire un verre à la buvette, fêter l’anniversaire des enfants ou simplement s’accorder une pause au milieu de l’effervescence de la ville.

En se promenant dans le Jardin de Compans Caffarelli, on peut croiser des statues célébrant les villes jumelées avec Toulouse, comme un buste de la Dame d’Elche (Espagne), une statue de Picasso pour Kiev (Ukraine) et une sculpture de phénix pour Atlanta (États-Unis).
Le chanteur star du tango argentin Carlo Gardel, natif de Toulouse, y est également mis à l’honneur grâce à une sculpture en bronze, œuvre de Sébastien Langloÿs qui est déjà l’auteur de la statue de Claude Nougaro installée au Capitole.

À voir :
En faisant un détour par le boulevard Duportal, on peut apercevoir le vestige de l’ancien rempart de Toulouse.

À noter :
En raison de la situation sanitaire liée au Coronavirus, les aires de jeux dans certains jardins restent interdites d’accès afin de limiter les contacts et donc la propagation du virus.

Jardin Compans Caffarelli – Boulevard Lascrosses, 31000 Toulouse.

Pour s’émerveiller et passer un moment zen : le Jardin japonais

Situé en plein cœur du Jardin de Compans Caffarelli, se trouve un véritable petit havre de paix : le Jardin japonais. Labellisé jardin remarquable, il est né de la synthèse des jardins existants au Japon dans la ville de Kyoto, construits entre le XIVe et le XVIe siècle. Les mondes minéral, végétal et aquatique y sont soigneusement représentés et forment une véritable invitation à la méditation et au voyage.

La visite débute avec le jardin sec et ses îles, l’une représentant une grue et l’autre une tortue qui ne manqueront pas d’éveiller la curiosité de tous. En se retournant, on profite de la vue sur le Pavillon de Thé, et le jardin planté composé d’une cascade sèche, une lanterne et des pas japonais. De là, le lac émerveille avec ses poissons colorés et son petit pont rouge d’où les visiteurs profitent de la vue sur le jardin. On découvre également un mont Fuji et des pierres des trois saints, non loin des magnifiques cerisiers du Japon, qui, au printemps se parent de leur poétique robe rose pour notre plus grand plaisir.

À noter :
Dès le retour des beaux jours, pourquoi ne pas pratiquer la coutume du « hanami » en pique-niquant sous les cerisiers en fleurs ? La croyance japonaise veut que les dieux des Champs redescendaient sur Terre dans les cerisiers en fleur au printemps. Les paysans s’installaient alors sous ces arbres pour partager un repas en leur compagnie.

Jardin japonais – Jardin Compans Caffarelli, boulevard Lascrosses, 31000 Toulouse.

Pour supporter son équipe fétiche : le Palais des Sports André-Brouat

Dans le quartier Compans Caffarelli, les fans de volley-ball ou de handball se donnent rendez-vous chaque soir de match au Palais des Sports André-Brouat pour supporter leur équipe préférée et passer un agréable moment sportif. C’est dans un bâtiment à l’architecture originale avec ses façades vitrées et son toit végétalisé que les Spacer’s Toulouse Volley ainsi que le Fenix Toulouse Handball disputent leurs matchs à domicile.

Le Palais des Sports accueille sportif·ves et supporters de tous horizons depuis 2006, après avoir été reconstruit suite à l’explosion de l’usine AZF en 2001. Accessible par la ligne B du métro – Station Compans Caffarelli – mais aussi en bus et en voiture, le lieu peut réunir jusqu’à 4200 spectateurs en configuration handball, avec deux salons VIP situés sous la Tribune officielle et 450 places assises en Tribune Officielle.

Palais des Sports André-Brouat – 3 rue Pierre Laplace, 31000 Toulouse.

Pour aller plus loin :

Retrouvez plein d’infos sur le site internet de l’Office de Tourisme de Toulouse et sur le site de la Ville de Toulouse.

Photo de couverture copyright @na_Toulouse.