dimanche 7 août 2022
AccueilCity Guide Montpellier Plaza Beaux-Arts, le nouveau projet de halle culture et art de...

[ CULTURE | RESTAURANT ] Plaza Beaux-Arts, le nouveau projet de halle culture et art de vivre dans le quartier des Beaux-Arts

-

Michaël Delafosse, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, a présenté ce 13 avril le nouveau projet Plaza Beaux-Arts qui remplacera les Studios Lunaret dans le quartier des Beaux-Arts. L’ancienne salle de sport va faire peau neuve pour devenir un support à la création artistique avec une halle qui allie culture et art de vivre comprenant un food court, un toit-terrasse et un espace culturel.

Des Studios Lunaret à Plaza Beaux-Arts

Les Studios Lunaret sont une salle de sport emblématique des Beaux-Arts qui a marqué le quartier avec son architecture et ses murs graffés. Le propriétaire, qui souhaitait prendre sa retraite notamment après des difficultés liées à la crise sanitaire et la grande concurrence des nombreuses nouvelles salles de sport à Montpellier, avait été un temps en pourparlers de vente pour l’implantation d’un Carrefour Market. Ce processus avait débouché sur une pétition des riverains et acteurs locaux afin d’éviter un déséquilibre du tissu commercial du quartier.

Le Maire de Montpellier, dans la continuité de l’action qu’il conduit depuis l’été 2020 visant à soutenir le commerce de proximité a ainsi opposé une fin de non-recevoir à Carrefour courant 2021 pour stopper le projet au profit d’une solution favorisant la qualité de vie et préservant le tissu commercial des Beaux-Arts. D’autant plus que le PDG de Carrefour avait également reçu un avis négatif de l’architecte des Bâtiments de France.

L’action conjointe de la municipalité et des acteurs économiques de la ville, après analyse de plusieurs options pour reprendre dans les meilleurs délais le fonds de commerce, a retenu celle proposée par Thierry Aznar, directeur d’Aeko, qui va transformer ce lieu en une halle avec food court, toit-terrasse et un espace culturel. Le promoteur, en lien avec la CCI de l’Hérault, souhaite inscrire ce programme dans le quartier des Beaux-Arts en nouant des rapports privilégiés avec les commerçants et les riverains pour devenir un haut lieu de vie, de partage et porteur d’initiatives locales.

Avec ce projet, les anciens Studios Lunaret vont faire peau neuve pour devenir un support à la création artistique. À la manière des murs peints de la Renaissance, les trois façades extérieures de cet îlot situé à deux pas de la fameuse place des Beaux-Arts, accueilleront des œuvres exceptionnelles et pérennes, réalisées par trois artistes contemporains, sélectionnés en partenariat avec le Mo.Co. et son directeur général Numa Hambursin.
L’artiste franco-iranienne Nazanin Pouyandeh, née en 1981 et réfugiée en France après l’assassinat politique de son père par le régime des Mollah, sera l’une des intervenantes. Nazanin Pouyandeh développe une figuration sensuelle, savante et engagée qui fait d’elle une personnalité majeure de la jeune scène picturale française.

Plaza Beaux-Arts, un nouveau lieu de vie de quartier et d’émergences artistiques

La nouvelle halle Plaza Beaux-Arts se présentera sur trois niveaux intérieurs, également investis par les arts à travers différents formats : musique live, DJ sets, expositions, projections, rencontres et marchés de créateurs et créatrices… Cet espace hybride et pluridisciplinaire d’une superficie de 800 m² portera une attention particulière à la nouvelle génération d’artistes du territoire en développant de nombreux partenariats avec les différents lieux culturels et écoles d’art de Montpellier.

La priorité sera donnée aux commerçant·es du quartier des Beaux-Arts pour exploiter le food court. Toute une programmation autour de la gastronomie marquera profondément l’identité du lieu avec des chef·fes invité·es, des performances culinaires, des cours de cuisine du monde, et autres variations autour d’un aliment, d’une spécialité, d’un producteur…

Durant la journée, les portes de Plaza Beaux-Arts seront ouvertes aux habitant·es du quartier, aux associations, et l’espace pourra également être utilisé en coworking.

Pour l’instant, la date d’ouverture n’a pas encore été annoncée. En attendant, les riverains pourront suivre l’avancée des travaux !

Photo de couverture copyright Ville de Montpellier.

ARTICE SUIVANT