Manon Fabre – Cévennes in the Box

72

Pour transmettre toute la passion qu’elle a pour la Lozère, Manon Fabre a créé Cévennes in the Box. C’est un lieu hybride entre boutique, café et espace de découverte des produits locaux. Ici, on encourage les circuits courts qui valorisent les producteurs entre Cévennes et Mont-Lozère.

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Cévennes in the Box est un espace de restauration de tapas, pour déguster les produits de notre territoire et c’est aussi une épicerie fine de produits locaux. On peut y retrouver tout ce qu’on déguste sur place dans la partie boutique. C’est un retrait et livraison de paniers de produits locaux sur le territoire et un site e-commerce avec la livraison de box de produits locaux.
Le site e-commerce est également une plateforme de valorisation des initiatives vertes et innovantes. Avec son système de bourse, on peut donner soit de notre temps, soit de notre argent pour aider un producteur à agrandir sa parcelle de châtaignier, ou bien encore parrainer une ruche et mettre en valeur nos producteurs locaux.

D’où est venue cette idée ?

J’ai travaillé pendant 5 ans à l’Office de Tourisme local, du territoire, et dans mes activités, j’étais amenée à accompagner des prestataires touristiques, dont certains étaient producteurs. Ces personnes ont une grande richesse et de grandes valeurs, ils aiment leur territoire et sont passionnés par le travail de leur terre, mais ils ont parfois du mal à se mettre en valeur. J’ai beaucoup aimé pouvoir les accompagner.
Il y a un an, je me suis dit qu’il fallait aller encore plus loin dans leur valorisation, leur mise en lumière. Il m’est venu l’idée de créer un lieu un peu hybride où ces gens-là et leurs produits seraient mis à l’honneur.

Quel est votre parcours ?

J’ai un bac littéraire, j’étais et je suis toujours passionnée de langues vivantes. Et ensuite, j’ai fait un virage à 360°, j’ai travaillé dans la petite enfance et puis virage à nouveau, j’ai travaillé dans le secteur du tourisme. Et puis encore un virage et des découvertes après, j’ai été cheffe de projet web et communication dans une entreprise. Ensuite, l’appel de mon territoire s’est à nouveau fait sentir et j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Croire en soi, toujours être à l’écoute aussi des autres et savoir s’adapter.

Comment devient-on entrepreneure ?

En Lozère, on a la chance d’avoir des acteurs de proximité qui nous accompagnent vraiment au quotidien de façon très personnalisée. Notamment la CCI de la Lozère avec laquelle j’ai bénéficié d’un accompagnement de qualité et également au Département de la Lozère.
Ça a vraiment été le point de lancement, le pas qui a mené l’idée vers l’action. J’ai participé, il y a un an déjà, au Challenge jeune organisé par le Département de la Lozère, qui met en valeur les projets d’entrepreneur·e·s des jeunes du territoire. Cévennes in the Box est arrivé lauréat de l’édition 2019.

Êtes-vous seule dans ce projet ?

C’est un projet que je monte seule, mais c’est aussi une formidable aventure collective. Notamment la mobilisation des gens du village pendant la période de travaux, parce que ce lieu ne ressemblait pas tout à fait à ça, il y a quelques mois. C’était une ancienne gendarmerie fermée depuis 5 ans, donc un lieu qui n’avait pas forcément vocation à devenir cet espace un peu hybride de valorisation des produits locaux. Il a fallu beaucoup travailler, acquérir des compétences aussi, dont je ne disposais pas.

Quelle est votre motivation ?

Ma motivation, c’est les gens qui m’entourent, les producteurs qui comptent aussi sur moi pour pouvoir diversifier leurs débouchés. Les gens du village qui se réjouissent de s’approprier un nouveau lieu. C’est aussi mon envie de participer au rayonnement de mon territoire, d’agir pour la valorisation d’un petit bout de pays qui m’a adoptée il y a quelques années déjà, et que je ne quitterais pour rien au monde.

Quelles valeurs guident ce projet ?

La promotion de circuits courts, la promotion de l’économie circulaire, la valorisation du bien manger. Notamment à la boutique, c’est très important pour moi qu’elle soit ouverte à l’année. Et l’hiver, j’aimerais vraiment mettre l’accent sur des animations autour du bien manger, autour du vivre ensemble. Et pouvoir proposer toutes sortes de moments d’échange où l’on puisse partager, se réinventer, innover… Ce sont des choses importantes pour moi et c’est vraiment ce dont j’ai envie, c’est ce qui porte Cévennes in the Box.

Des conseils pour celles qui voudraient se lancer ?

De croire en soi, de toujours être à l’écoute aussi des autres et de savoir s’adapter. De ne jamais perdre de vue les objectifs qu’on s’est fixés et de foncer !