La 3e édition des Trophées des Femmes de l’économie en Occitanie s’est déroulée à Toulouse le 4 avril 2019 aux Espaces Vanel, sous le marrainage de la présidente de Région Carole Delga, et en partenariat avec Grizette. Retour sur cette cérémonie dédiée aux talents féminins de la région, qui récompense les porteuses de projets et cheffes d’entreprises dans différentes catégories.

Les Trophées des Femmes de l’économie

Depuis 2010, les Trophées des Femmes de l’économie sont organisés sur les territoires des régions – en Occitanie depuis 2016 – à travers des événements business (networking, workshops, tables rondes et témoignages) et des remises de prix, permettant de mettre en relation les réseaux économiques, les institutions et les dirigeant·e·s d’entreprises.

L’objectif des Trophées des Femmes de l’économie est de récompenser et mettre en lumière des femmes « au parcours professionnel exemplaire, qui contribuent activement au développement économique de leur territoire », afin de valoriser l’importance des femmes dans leur tissu économique régional. Une manière de mettre en avant l’entrepreneuriat féminin, la place des femmes dans le monde professionnel, et d’offrir des rôles-modèles inspirants.

Ainsi chaque année, les Trophées des Femmes de l’économie ouvrent les candidatures par région aux cheffes d’entreprise, dirigeante ou aux femmes qui occupent un poste à hautes responsabilités au sein de leur entreprise, via un formulaire en ligne. Un jury se réunit pour étudier toutes les candidatures (49 pour l’Occitanie en 2019) et déterminer les nommées. Place ensuite à la cérémonie de remise des prix pour récompenser les lauréates dans chaque catégorie.

Les lauréates 2019 en Occitanie des Trophées des Femmes de l’économie

• Femme Cheffe d’Entreprise

→ Avoir créé ou repris une entreprise depuis au moins 3 ans, tous secteurs d’activité confondus.

Corine BOURDONCLE, directrice associée et co-gérante de PHARMMATT (Balma)

• Femme Dirigeante

→ Être membre du comité de direction ou du conseil d’administration d’une entreprise privée.

Servanne SERVANTY, directrice générale de GESER-BEST (Colomiers)

• Femme à l’international

→ Diriger des actions d’import/export et participer au développement international d’une entreprise, de ses produits ou de ses services.

Anne GINIAUX, gérante de BARNABÉ AIME LE CAFÉ (Toulouse)

• Femme digitale

→ Mener des activités novatrices et disruptives dans le secteur des nouvelles technologies.

Julie LELEU, directrice générale de CATSPAD (Toulouse)

• Femme Innovation Sociale

→ Mettre en œuvre des projets novateurs en termes économiques, sociaux, écologiques et/ou sociétaux.

Carole ZISA-GARAT, CEO de TELEGRAFIK (Toulouse)

• Femme Cheffe d’Entreprise Prometteuse

→ Avoir créé son entreprise depuis un an minimum et trois ans maximum, tous domaines d’activité confondus.

Florence ROBIN, CEO de LIMATECH (Toulouse)

Les finalistes 2019 des Trophées des Femmes de l’économie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here