Envie d’une escapade espagnole qui change de Barcelone ou Figueras ? Découvrez la belle et surprenante Saragosse nichée dans la vallée de l’Èbre, capitale de la communauté autonome d’Aragón au Nord-Est de l’Espagne. Un trésor de culture et de gastronomie dans une ville accueillante et joyeuse, fière de son plus beau ciel bleu et de ses couchers de soleil éblouissants.

Située sur les bords du fleuve Èbre, à mi-chemin entre Madrid et Barcelone, Saragosse (en aragonais et en castillan « Zaragoza ») est la cinquième ville d’Espagne avec ses 750 000 habitants, dont de nombreux étudiants. Musées, édifices du passé ou avant-gardistes, parcs et espaces verts, places animées et ombragées… à chaque détour de ruelle ou d’avenue, Saragosse dévoile son passé et révèle son avenir. L’histoire de Saragosse se vit à travers ses rues et ses monuments, sa culture et ses traditions.

Saragosse
Plaza de las Catedrales©Zaragoza Turismo- Pedro Etura

Saragosse, ville de culture et de gastronomie

La « ville des quatre cultures » était appelée au XVe siècle la « Florence d’Espagne » avec plus de 200 palais Renaissance, reconvertis pour certains en musées et salles d’exposition. Ici, pas de zone touristique mais un centre historique le plus étendu de la péninsule ibérique, qui invite à un voyage dans le temps à travers plus de 2 000 ans. De la Rome ancienne avec ses espaces archéologiques à l’art mudéjar (l’un des symboles de l’Aragón, inscrit au patrimoine mondial) et ses palais arabes, en passant par les halles gothiques et les églises baroques, Saragosse est un trésor d’Histoire et d’architecture.

Saragosse
©JV
Saragosse
Museo de Caesaraugusta©Zaragoza Turismo

Fondée il y a plus de 2 000 ans par l’empereur César Auguste qui lui a donné son nom (Cesaraugusta), la ville aragonaise offre une véritable immersion dans l’héritage romain grâce aux restes archéologiques des thermes, du port fluvial, du forum et du théâtre. Elle fut la capitale d’un royaume maure au XIe siècle, avant d’être reconquise au XIIe siècle par Alphonse Ier qui en fit la capitale d’Aragón. La ville connaît deux sièges au début du XIXe, résiste aux troupes de Napoléon, est dévastée pendant la guerre d’indépendance espagnole en 1808, avant d’être reconstruite au XIXe siècle.

Aujourd’hui, elle est la capitale de la communauté autonome d’Aragón, fière d’avoir organisé l’Exposition Internationale de 2008, où 106 pays étaient représentés, sur le site flambant neuf du Parc de l’Eau Luis Buñuel aux bâtiments contemporains – dont le fameux Pavillón Pont en forme de glaïeul, signé de l’architecte Zaha Hadid -, devenu le nouveau lieu de rencontre et de loisirs des habitants. Elle se développe et se transforme, satisfaite d’être la 4e ville économique d’Espagne, une métropole bouillonnante d’activités.

Saragosse
Pavillón Pont©JV
Saragosse
Palais des Congrès de Saragosse©JV

Les monuments incontournables de Saragosse

Basilique du Pilar (Plaza del Pilar) : En bordure de l’Èbre se dresse un joyau de l’art baroque construit à partir de 1681. La Basilique du Pilar est un édifice imposant, fait de briques et de tuiles colorées à l’inspiration mudéjar et byzantine, qui polarise la vie religieuse de la ville ( c’est l’un des centres de pèlerinage catholique les plus importants au monde) et symbolise Saragosse dans le monde entier. C’est aussi un centre artistique qui réunit des œuvres de diverses époques dans ses coupoles, ses fresques, son chœur ou son orgue. Si vous n’avez pas le vertige, montez dans l’une de ses tours et découvrez la vue spectaculaire sur toute la ville !

Saragosse
Basilique du Pilar©JV

Palais de la Lonja (Plaza del Pilar) : L’ancienne Bourse du Commerce à l’architecture renaissance construite en 1541, avec des voûtes remarquables à croisées d’ogives en forme d’étoile est désormais une salle d’exposition de la Ville.

Saragosse
La Lonja©JV

Palais de l’Alfajéria (Calle Diputados) : C’est l’un des principaux monuments de l’architecture hispano-mauresque du XIe siècle le mieux conservé, et le palais islamique le plus au Nord en Europe, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce palais majestueux se visite presque entièrement, sauf la partie qui abrite aujourd’hui le siège des Cortes de Aragón (le Parlement).

Saragosse
Palacio de la Aljafería©Zaragoza Turismo
Saragosse
La Aljafería©JV
Saragosse
La Alfajéria©JV

Église de La Magdalena (Plaza de la Magdalena) : Église datant du XIVe siècle, de style mudéjar à la tour carrée, restaurée à l’époque baroque, construite en briques ornées de carreaux de faïence.

Cathédrale de San Salvador – La Seo – (Plaza de la Seo, 2) : Construite sur la grande mosquée de l’ancienne ville musulmane, qui avait été auparavant un temple romain puis une église wisigothique, elle est composée d’un ensemble hétéroclites de styles, de l’art roman au néoclassique en passant par le mudéjar, la renaissance, le gothique et le baroque. Le musée des tapisseries révèle une magnifique collection de tapisseries flamandes.

Saragosse
La Seo©JV

« Les vingt siècles d’Histoire sont à Saragosse. »
Fernando Rivares, Conseiller municipal.

Une sélection de musées à découvrir

  • Le Musée Goya Collection Ibercaja-Musée Camón Aznar (Calle Espoz y Mina, 23) rassemble la collection complète des gravures de Goya. Natif de la région, Francisco de Goya a passé toute sa jeunesse et ses années de formation d’apprenti à Saragosse. Le sillage de l’un des peintres espagnols les plus universels peut être suivi dans de nombreux musées et édifices comme la coupole de la Basilique du Pilar ou la chartreuse de Aula Dei dans le quartier de Peñaflor.
  • Le Musée de Saragosse (Plaza de los Sitios, 6) est le plus ancien de la ville. Il abrite des œuvres d’archéologie, des beaux-arts, d’ethnologie et de céramique.
  • Le Musée Pablo Gargallo (Plaza de San Felipe, 3), flanqué de deux statues équestres monumentales, rassemble d’importantes œuvres du sculpteur aragonais en plein centre de Saragosse sur la jolie place San Felipe, dans un ravissant palais renaissance qui vaut lui-même le détour.
  • Le Musée du Forum de Caesaraugusta (Plaza de la Seo, 2) abrite des vestiges archéologiques d’un ancien marché de l’époque de la cité romaine antique de l’Empereur Auguste et d’un forum.
  • Le Musée Pablo Serrano IAACC (Paseo María Agustín, 20) : L’Institut Aragonais d’Art et de Culture Contemporaine fait une place de choix à l’art contemporain en Aragon et présente des projets nationaux et internationaux.
Saragosse
Musée Pablo Gargallo©JV
Saragosse
Musée Pablo-Serrano©Zaragoza-Turismo

Métropole culturelle européenne

Ici, beaucoup de musées sont gratuits, Saragosse dispose d’une richesse culturelle variée grâce à des projets culturels et sociaux-culturels avec les festivals (#ZGZescultura). Danse, musique, théâtre, spectacles de rue… « Saragosse est un festival de festivals » tout au long de l’année : Zirco, le premier festival de cirque contemporain dans la ville entière (mai), Trayectos le festival de danse contemporaine dans l’espace urbain (juin), le festival Slap! consacré à la musique – soul, funk, électro – et à la danse (juillet), le ZGZ Escena qui rassemble des troupes de théâtre, danse et cirque (septembre), mais aussi la musique classique dans l’auditorium à « l’une des meilleures acoustiques du monde », ou le Teatro Principal, navire amiral de l’offre théâtrale aragonaise.

Saragosse
Festival Trayectos©Zaragoza Turismo

Dans l’ancien couvent de San Agustín transformé en un espace pluridisciplinaire dédié à l’avant-garde, la mode, la littérature, le cinéma, la BD, les médias… le Centro de Historias est un édifice de trois étages où expositions temporaires côtoient le Musée de l’Origami (le premier musée d’origami d’Europe) et l’Espacio Tránsito pour les artistes émergents. À noter aussi que l’Aquarium de Saragosse est l’aquarium d’eau douce le plus grand d’Europe.

« Depuis trois ans, la politique de la mairie c’est la culture pour tout le monde » souligne Fernando Rivares, Conseiller municipal à l’Économie, la Culture et au Tourisme. En témoigne le budget de 14 millions d’euros alloué à la culture. Les festivals sont dirigés par les associations ou les compagnies, et nombreuses sont les initiatives dédiées à la création comme les centres Harinera (ateliers participatifs, Avenida de San José, 201) et Etopia (création technologique, Avenida Ciudad de Soria, 8).

Saragosse
Comparsa de Gigantes – Fîestas del Pilar©Zaragoza Cultural-Daniel Marcos & Félix Bernad

S’il y a un événement cosmopolite qui réunit toutes les générations de Saragossans et des touristes du monde entier, ce sont les Fêtes du Pilar (octobre). Durant huit jours, Saragosse vit au rythme des animations pour la plupart gratuites, jour et nuit, sur toutes ses places : concerts, folklore et musiques actuelles, expositions d’art, fanfares, théâtre, cinéma, parades, corsos fleuris… La ville est en pleine effervescence en l’honneur de la Vierge du Pilar (fêtée particulièrement le 12 octobre, jour de l’offrande de fleurs). À découvrir absolument !

Saragosse, capitale de l’art urbain

Organisé depuis quinze ans pour dynamiser les quartiers les moins favorisés, le festival de street art Asalto investit chaque année en septembre un quartier différent, en invitant des artistes nationaux et internationaux de renom. Ce rendez-vous annuel permet aux street artistes d’investir des murs et de constituer au fil des éditions une galerie urbaine qui s’étend dans toute la ville. Il suffit de se balader dans les quartiers tels que San José, La Almozara, Valdefierro et Las Delicias pour tomber nez à nez avec des œuvres monumentales.

Saragosse
Festival Asalto©Zaragoza Turismo

Pour apprécier la culture urbaine, on déambule aussi dans les quartiers branchés de La Magdalena, Las Armas avec ses créateurs, artistes et ses concerts le soir, ou encore La Jota, l’un des centres nationaux du Hip Hop et son nouveau Skate Park (Vía de la Hispanidad).

Saragosse
Tapas©Zaragoza-Turismo

Saragosse, temple de la gastronomie…

Parler de cuisine à Saragosse, c’est avant tout évoquer la qualité des produits du terroir, dont les fruits et légumes, symboles de la région d’Aragón. Les restaurants de type taverne qui revendiquent une cuisine traditionnelle cohabitent avec les établissements de cuisine internationale, certains avant-gardistes avec la cuisine fusion. Avec une gastronomie omniprésente, différents circuits permettent de mieux connaître le patrimoine culinaire, et de nombreux événements autour de la gastronomie sont organisés toute l’année.

Visites gastronomiques : Le Chocotour et Saborea Zaragoza permettent d’allier gourmandises, histoire et art, tandis que le Chocopass est un coupon qui sert à déguster des spécialités de chocolat dans différents établissements partenaires. La manière la plus gourmande de découvrir Saragosse !

… et berceau du chocolat

En 1534, au sein d’un monastère cistercien de la province de Saragosse, la recette du chocolat fut préparée pour la première fois en Europe, et marque le début d’une tradition chocolatière qui perdure encore dans la ville et sa province. De nombreuses chocolateries, pâtisseries et entreprises se fondèrent au XIXe et sont encore actives aujourd’hui.

Saragosse
Parque Primo de Rivera©Zaragoza Turismo-Agustin Martinez

Y aller

La période idéale pour profiter d’une escapade à Saragosse est le printemps ou l’automne, car située au milieu du désert, la ville connait des températures très chaudes l’été (jusqu’à 46°C) et très froide l’hiver (-10°C).

Saragosse est accessible par tous les moyens, même à pied par le chemin de Saint-Jacques de Compostelle ! Le train est néanmoins à privilégier puisque la Gare Intermodale Zaragoza Delicias, l’une des plus grandes gares d’Espagne à l’architecture avant-gardiste, fait partie du réseau de villes traversées par le Train à Grande Vitesse. Facilité, rapidité d’accès et grand confort de voyage s’ajoutent au plaisir de voir défiler les magnifiques paysages d’Occitanie et du Nord-Est de l’Espagne…

Au départ de Montpellier (ligne directe) : Prendre la ligne TGV Renfe en coopération avec la SNCF qui relie Marseille à Madrid sur quatre fréquences quotidiennes, voire cinq au printemps et même sept en été. Comptez à peu près 5h de voyage entre Montpellier et Saragosse. (Environ 130 euros)

Et aussi des lignes directes au départ de Marseille (trajet 6h20), Perpignan (trajet 3h).

Au départ de Toulouse : Prendre la ligne TGV Renfe en coopération avec la SNCF qui relie Toulouse à Barcelone en un peu plus de 3h (à partir de 35€). Il existe ensuite de nombreux trains de Barcelone à Saragosse, comptez au minimum 1h20 de voyage en fonction des horaires choisis.

Se déplacer

Saragosse est une ville à découvrir à pied – ou à vélo grâce à l’essor de son réseau de pistes cyclables – pour prendre le temps de flâner dans ses rues et ses parcs. Son excellent réseau de transports publics (bus et tramway) vous permet néanmoins de gagner du temps pour passer d’un quartier à l’autre.

Saragosse
Saragosse©JV

Où dormir ?

Métropole culturelle européenne, Saragosse offre de nombreuses solutions de logement. L’offre hôtelière est très variée pour convenir à tous les budgets, et peut aussi proposer des offres spéciales de weekend ou tarifs de groupes.

L’Hôtel Palafox (Calle Marqués Casa Jiménez) est une expérience cinq étoiles mémorable au cœur de Saragosse, à 800 mètres de la Basilique du Pilar, mais bien au calme : une décoration d’inspiration aragonaise, trois catégories de chambres spacieuses, un restaurant gastronomique avec buffet de petit-déjeuner à se damner et une piscine sur le toit (ouverte de juin à septembre) !
L’Hotel Alfonso (Calle del Coso, 15-17-19) permet aussi un accès direct au centre-ville et la place du Pilar.

Où acheter des produits locaux ?

Entre les échoppes typiques, les boutiques du centre-ville et les centres commerciaux – dont le fameux Puerto Venecia avec lac et parc d’attraction intérieur -, les fans de shopping ont de quoi se régaler ! Attention aux horaires d’ouverture des magasins : de 10h à 13h30 (ou 14h) le matin et de 16h30 ou 17h jusqu’à 20h ou 21h le soir. Les grands magasins ouvrent en général de 10h à 21h.

Saragosse
Las Armas©Zaragoza Turismo

Les marchés permettent de profiter d’une ambiance pittoresque le dimanche, notamment dans le quartier Las Armas avec un marché vintage de brocante, d’artisanat, et des produits locaux (Calle Las Armas, 68-78) le 2e dimanche du mois, ou sur la place de San Bruno pour l’apéro !
Chaque samedi place du Pilar, les producteurs locaux s’installent pour un marché agro-écologique de fruits, légumes, produits alimentaires et artisanaux de la région. Et bien sûr, le marché central (les Halles) dans un édifice de verre et de fer du début XXe, classé monument national.

Des rues comme la Calle Alfonso et Calle Don Jaime réunissent un réseau de commerces créatifs locaux « made in zzz » et de design, où trouver des pépites.
Le Market Replace est le temple du vintage et des vêtements d’occasion.

Une virée gourmande chez Fantoba (Calle Don Jaime, 1), la plus ancienne pâtisserie de Saragosse qui date de 1856, vous permettra de succomber aux spécialités maison de gâteaux et autres douceurs chocolatées comme les Frutas de Aragón.

Saragosse
Jamón de Teruel©Zaragoza Turismo-Esther Casas

Quelques spécialités :

Les frutas de Aragón (fruits confits recouverts de chocolat), la Tresse de Almubedar (brioche), le Ternasco (viande d’agneau de lait élevé en Aragón, A.O.C), les Migas (pain dur râpé frit avec du raisin), le jamón de Teruel, la bourrache, l’huile d’olive du Bas Aragón, les oignons doux de Fuentes, les croquetas de jamón, des vins de la région…

Où manger ?

Saragosse
Las Migas©JV
  • Le restaurant La Despensa de Montal (Calle Torre Nueva, 29), qui fête ses 100 ans en 2019, mêle culture et gastronomie dans un lieu baigné d’histoire, un palais Renaissance aragonais du XVe siècle et son patio ! Une cave exceptionnelle et une épicerie fine permettent d’acheter des produits de grande qualité.
  • Le Restaurante Parrilla Albarracín (Plaza Ntra. Sra. del Carmen, 1-2-3) est un régal des papilles avec une cuisine créative de produits régionaux, une adaptation contemporaine des recettes aragonaises.
  • Le restaurant panoramique Aura (Avenida José Atarés, 7), un cube contemporain posé sur l’Ebre, permet de dîner avec une vue sur la Basilique du Pilar illuminée.
  • Gamberro (Calle del Blasón Aragonés, 6) est un restaurant gastronomique qui n’a pas de carte. Faites confiance au chef, il fait ce qu’il veut !
  • Tragantúa Gran Taberna (Plaza Santa Marta), le spécialiste des croquetas.
  • Un petit tour dans la cafeteria (restaurant salon de thé) Doña Hipólita (Calle Gil Bergés, 4) pour une pause gourmande de dulces (gâteaux) ou de sandwichs élaborés, vous fera un bien fou.
Saragosse
Puente de Piedra y Basílica del Pilar©Zaragoza Turismo

Où sortir ?

Saragosse est une ville universitaire et les étudiants aiment faire la fête, autant dire que vous avez l’embarras du choix pour sortir !

La passion locale pour les tapas reflète le goût des Espagnol·e·s pour les soirées entre ami·e·s à l’extérieur (« ir de tapas », c’est flâner dans les rues en passant d’un bar à un autre). Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Saragosse a été la première ville d’Espagne à organiser des concours de tapas (en novembre) et à prôner la « culture du tapeón » !
Les lieux pour déguster des tapas sont répartis dans Saragosse, mais le quartier le plus emblématique en pleine vieille ville, c’est la zone du Tubo : un espace très petit, mais qui contient pas moins de 48 établissements. Testez par exemple El Champi (Calle Libertad, 16). Faites un tour aussi du côté de la Plaza Santa Crúz au Café Praga par exemple, dans les quartiers La Magdalena et San Miguel, et la Plaza Santa Marta.

La Calle El Temple offre une multitude de bars où les 20-25 ans se retrouvent dans une ambiance festive et branchée, et le charmant Pasaje del Ciclón (place du Pilar) permet de se poser pour reprendre des forces.

Saragosse
Calle Estébanes©JV
Saragosse
Plaza Santa Crúz©JV

De toute façon, si nous avons un conseil à vous donner, c’est : laissez-vous porter par l’ambiance chaleureuse de Saragosse et profitez !

Pour en savoir plus

Site internet de l’Office de Tourisme de Saragosse
Page Facebook
Site internet de la Ville de Saragosse

¡ Muchisimas gracias a Laura, Virginie y Fernando !

Si vous avez de bonnes adresses à recommander, n’hésitez-pas à les partager en commentaire 🙂

4 COMMENTAIRES

  1. Merci à Grizette pour ce magnifique reportage ! Merci à Johanne de n’avoir rien omis de tous les trésors historiques, architecturaux, culturels et de la gastronomie que Zaragoza recèle et qu’elle a si bellement présentés ! Bravo aussi pour les magnifiques photos qui l’illustrent, le tout donnant une furieuse envie d’aller visiter Zaragoza !
    Y por si fuera poco, BRAVO pour les accents toniques, parfaitement placés ¡ Ole !

  2. Zaragoza/Saragosse a l’air d’un lieu de vrai bien-etre, hyper-attirant grace aux descriptions et aux images superbes presentees eloquemment par Grizette (Johanne Vinay)!
    Merci et bravo
    Judith Cooper-Weill

  3. Articulo interesante, fotos interesantes y muy bonitas, que ilustran perfectamente una ciudad que desde luego vale la pena …
    Y si fueramos ?
    Gracias Johanne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here