Vous voulez vous lancer dans le tatouage mais ne savez pas par où commencer ? Grizette vous a préparé de quoi vous aider ! Le monde du tatouage étant très vaste, les styles sont souvent confondus et les techniques rarement connues. Ce petit guide illustré résume les bases pour se faire tatouer, du matériel aux courants esthétiques. De quoi piquer la curiosité de certaines et pourquoi pas en décider d’autres…

Le matériel et les techniques de tatouage

tatouage
Dermographe / Handpoke

Dermographe

Le dermographe c’est tout simplement la machine à laquelle est reliée l’aiguille. L’encre est déposée sous la peau grâce à l’action de bobines ou d’un moteur qui fait bouger l’aiguille de haut en bas. Il en existe de plusieurs sortes, celles à bobines restant quand même plus populaire car plus réglable.

Handpoke

Technique originelle du tatouage, le handpoke est une façon de travailler avec une aiguille, de l’encre et.. c’est tout ! Aussi appelée « freehand », c’est une manière de se libérer de la machine et de rentrer directement en contact avec la peau. Elle est beaucoup plus douce, parfois moins douloureuse que le dermographe mais est aussi beaucoup plus lente et n’est pas forcément adaptée aux grands sujets.

tatouage
Linework / Dotwork

Linework

Une des techniques les plus répandues, le linework est un style qui n’utilise que des lignes. Les sujets sont alors des contours plus ou moins détaillés selon la finesse du trait. Pour d’autres, la ligne devient abstraite, géométrique.

Dotwork

Littéralement « travail du point », le dotwork est un style de pointillisme. Cette technique est très versatile, pouvant s’appliquer sur tout type de styles. Le rendu diffère selon le nombre de points piqués, allant d’un style ancien quand la trame est peu dense au très réaliste quand elle s’épaissit.

tatouage
Flashs / Stencil

Flashs

Les flashs sont des petits tatouages dessinés par l’artiste elle/lui-même et font souvent partie d’une série. Le principe du flash, c’est qu’il n’est tatoué qu’une fois, chaque dessin est donc unique ! Le point positif, c’est qu’il sont en général pas très chers de par leur petite taille. Les plus sceptiques trouveront cette pratique dénuée de sens mais il faut savoir qu’un tatouage n’a pas forcément une lourde symbolique. C’est parfois juste pour le plaisir des yeux que l’on passe sous l’aiguille !

Stencil

Avant de passer à l’étape indélébile de l’encrage, le tatoueur imprime son motif sur un papier spécial qui agit comme une décalcomanie, ce qui lui permet d’avoir un guide sur lequel s’appuyer.

Les styles de tatouage

tatouage
Style traditionnel ou Old-School / Style New-School

Traditionnel/ Old-School

Le style Old-School représente le tatouage pratiqué dans les années 50 aux États-Unis. Les lignes sont épaisses, les couleurs franches et vives, il est surtout connu pour ses motifs marins, ses fleurs ou ses jolies filles !

New-School

Le New-School reprend les codes du tatouage Old-School mais le traite de manière contemporaine, souvent plus graphique, en y mélangeant l’iconographie de la pop culture.

tatouage
Tatouage biomécanique / Tatouage lettering

Biomécanique

Style bien plus commun que ce que l’on peut penser, le biomécanique c’est un trompe l’œil qui simule une machine sous la peau. Les pièces sont souvent faites en utilisant une technique de dessin en 3D pour créer un effet de profondeur.

Lettering

Déjà bien pratiqué par les amatrices de loisirs créatifs, le lettering est l’art de dessiner les lettres. Calligraphiées, gothiques, manuscrites… il y a des typographies pour tous les goûts.

tatouage
Style néo-traditionnel / Style illustratif

Néo-traditionnel

Évolution du tatouage traditionnel, les œuvres néo-trad sont inspirées par différents mouvement comme l’art nouveau ou l’art déco. Elles reprennent les mêmes thèmes que le style Old-School et les subliment tout en gardant les contrastes de couleurs et le travail important de la ligne.

Illustratif

Catégorie assez large de tatouages à portée illustrative allant des fleurs aux serpents, en passant par la typo cursive. Les tatoueurs et tatoueuses peuvent utiliser des techniques comme le linework, le dotwork, la hachure, la gravure… Certains y ajoute même de la couleur en effet peinture ou aquarelle !

tatouage
Style tribal ou Maori / Tatouage Irezumi

Tribal/Maori

Art corporel le plus ancien au monde, le tatouage tribal vient de Polynésie et date d’il y a des milliers d’années. Lourdes de symbolique, les formes géométriques qui compose la pièce, en général couvrant une partie large du corps, représentent le divin. Nombreux sont les artistes à tatouer du tribal, mais très peu le font dans le respect des traditions et se laissent aller aux formes abstraites qui perdent toutes leurs significations.

Irezumi

Art du tatouage traditionnel japonais, l’Irezumi consiste à recouvrir un corps d’une illustration représentant différents mythes bouddhistes, shintoïstes et animistes. L’Irezumi est connu pour avoir été le tatouage des yakuza, les mafieux japonais.

Si jamais ce guide vous a (enfin) décidé·e à passer sous l’aiguille, retrouvez notre sélection des meilleurs artistes tatoueurs à Toulouse et tatoueurs à Montpellier !

Illustrations Toxikon pour Grizette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here