Si l’enseigne à la tête de taureau fait partie du paysage toulousain depuis plusieurs années, le chef aux commandes du restaurant a fait récemment son entrée. C’est une cuisine inventive, alliant l’esprit bistrot à la qualité d’un gastronomique, que Hippolyte Peters Desteract se plait à travailler derrière ses fourneaux. Une adresse qui fait partie de notre sélection des restaurants bistronomiques de Toulouse, ces belles tables toulousaines à petits prix ! Découverte du restaurant Sixty-Two à Toulouse.

Carte blanche pour un chef créatif

Avec l’arrivée d’Hippolyte, un souffle de liberté flotte sur le Sixty-Two ! Plus moderne, plus osée, moins classique, la cuisine qui s’empare du restaurant de la villa du Taur n’a rien de conventionnelle. Au menu, pas de magret de canard ou de cassoulet. D’ailleurs à la question « quand on est cuisinier à Toulouse, se doit-on de rendre honneur aux traditions du terroir ? », Hippolyte rigole : « je ne serais pas là si je me sentais forcé à quoi que ce soit ».

Sixty-Two
Hippolyte Desteract – Sixty-Two©62

À 29 ans, le jeune Chef pose ses valises à Toulouse après être passé par de grandes maisons comme Troisgros ou Le Chiberta de Guy Savoy. Il fait ses classes jusqu’en Suède dans les restaurants Lux et Boqueria, où il goûte au voyage et se passionne de cuisine nordique. Dans ses bagages, il rapporte une inspiration, des émotions et des techniques de cuisson peu connues en France voire oubliées comme la fermentation, le fumage, ou encore la cuisson « à température ».

On salive entre autre devant un bar légèrement fumé et cuit doucement, une souris d’agneau braisée longuement, ou le plat signature du chef : le fameux Saint-Pierre en aiguillettes rôties au butternut caramélisé et beurre noisette…

Sixty-Two
Sixty-Two©ML

Bien qu’Hippolyte en ait traversé quelques-unes, aujourd’hui pas question de se poser des frontières ! Il assume une cuisine « tranchée, pas consensuelle » et « plutôt que de plaire à tout le monde », il préfère avant tout « rappeler un souvenir, évoquer une émotion, bonne ou mauvaise… plutôt bonne de préférence ! ».

Sixty-Two
Sixty-Two©62

La table bistronomique du Sixty-Two : l’élégance décontractée

Produits d’excellence, dressage parfait, mobilier élégant, service réglé comme du papier à musique… on est bien à la table d’un restaurant haut de gamme. Mais pour autant, l’ambiance ne se veut pas guindée. Avec un ticket moyen à 28 euros le midi, le restaurant s’attache à rendre la bonne cuisine accessible à toutes les bourses.

Sixty-Two
Sixty-Two©62

Libre, contemporaine, presque artistique, la cuisine d’Hippolyte prend tout son sens dans un cadre investi par le street art : Mondé, Réso, Maye mais aussi Banksy… des graffeurs bien connus de la scène locale et internationale habillent les murs sobres de leurs œuvres décalées, colorées, underground.

Sixty-Two
Sixty-Two©62

Une élégance décontractée et une ouverture d’esprit qui définissent aussi le Chef du Sixty-Two et sa cuisine : « même quand j’utilise des techniques élaborées, j’essaie que ça ne se voie pas, je veux que le plat apparaisse au client en toute simplicité ». Accessible et à l’écoute, Hippolyte voit sa cuisine évoluer en fonction des saisons mais surtout des remarques de ses client·e·s.

C’est aussi l’une de nos adresses préférées de brunchs à Toulouse.

Sixty-Two
Sixty-Two©62

La « table du chef », un concept alliant écriture et gastronomie

Et la touche artistique d’Hippolyte dépasse l’assiette : dès son arrivée au Sixty-two, il propose un concept alliant ses deux passions, écriture et gastronomie. Réservez « la table du Chef » et vous découvrirez un menu surprise élaboré sur-mesure et écrit par le chef, la thématique étant choisie avec les client·e·s. Une véritable expérience culinaire à découvrir au sous-sol du restaurant, sous les voûtes d’une cave typiquement toulousaine…

Avec ce concept, Hippolyte cherche à récréer la dimension presque sacrée qu’avait un repas en famille dans son enfance. C’est l’occasion de profiter d’un moment privilégié avec le Chef et d’échanger autour d’un concept plein de mystères en oubliant le reste…

Sixty-Two
Sixty-Two©ML

Pendant que le nouvel arrivant prend plats à pas ses marques et ses aises, le Sixty-two prépare même la mise en place de nouveaux concepts. Un bar à gin est notamment en réflexion, ainsi qu’un bar à jus extraits sur place, ou encore sur le modèle des accords mets et vins, un concept de mariage mets et thés.

Le restaurant Sixty-Two organise ponctuellement des événements particuliers, comme la soirée « bœuf d’exception » alliant deux arts savoureux gastronomie et street art, en présence de graffeurs locaux.

Des évolutions à suivre !

Sixty-Two
Sixty-Two©DR
Bon à savoir :

Tout est à vendre au Sixty-Two : vaisselle, œuvres d’art, mobilier… tout sauf le Chef !

Sixty-Two – 62 rue du Taur, 31000 Toulouse. Tél. 05 34 25 28 82
Site internetPage Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here