Lisbonne… Bonita Lisboa

Posée tel un mirage sur le Tage, enveloppée de sa douce lumière blanche, la capitale du Portugal, Lisbonne, que les Lisboètes surnomment affectueusement Lisa, se révèle envoûtante. Une belle poétesse qui a su garder son âme rétro et son authenticité.

Lisbonne est tout simplement l’une des plus vieilles villes du monde, on estime sa naissance à quelques 300 000 ans ! Perchée au-dessus du fleuve Tage, elle s’étire sur sept collines.
Ville cosmopolite, elle doit son histoire et son caractère, à son métissage culturel et ses influences, à la fois méditerranéennes et orientales. Assiégée à de nombreuses reprises, elle fût tour à tour chrétienne ou musulmane. Et la présence des Maures demeure visible dans le quartier la Mouraria ou à travers les dessins en arabesques des fameux azulejos, ces carreaux de céramique ou de terre cuite colorés qui ornent les façades.

Capitale du Portugal depuis 1255, elle fut le point de départ des grandes expéditions maritimes portugaises, notamment celle de Vasco de Gama pour les Indes en 1497.
En 1755, elle subit un terrible séisme suivi d’un raz-de-marée qui détruit la cité médiévale à 85 %. Toute la ville a été rebâtie et l’on doit ses petites ruelles escarpées, ses places et ses dédales, au Marquis de Pombal qui supervisa les plans d’urbanisme lors de sa gouvernance.

Lisbonne
On trouve les azulejos aussi bien à l’intérieur des bâtiments qu’en revêtement extérieur des façades -CC-Jeanne-Menj
Lisbonne
Tram 28 -CC-Will Clayton

Lisbonne aujourd’hui est une des plus belles capitales d’Europe, elle est unique, charismatique, comme “figée” dans le temps. Lisbonne est vintage ! Romantique, chaleureuse, elle se découvre avant tout à pied, même si il est judicieux de prendre le bus tour en arrivant pour se faire une idée globale de la cité.
Il faut dire que la ville est entièrement pavée et que les voitures, trams, bus et tuk-tuks circulent sur les mêmes routes ! Ce qui ne manque pas de faire son charme et quelques frayeurs quand on sillonne à toute vitesse les rues de l’Alfama dans le tram 28, le tramway jaune historique et hors d’âge de la ville.
Impossible de quitter Lisbonne sans vivre cette expérience !

Lisbonne
Une alternative très sympa pour visiter la ville : le tuk-tuk entre filles ! © S. Augé

L’Alfama est le quartier le plus ancien et aussi le plus vivant. Pour s’y rendre, de bonnes jambes, le tram ou un prix négocié en tuk-tuk sont parfaits ! Vous y découvrirez la vue à couper le souffle du miradouro de São Pedro de Alcântara, la cathédrale de Sé et un peu plus haut le château de São Jorge, le point culminant de la ville. En chemin, ne manquez pas les boutiques et échoppes des artisans et ouvrez l’œil ! La ville, très arty, est un véritable musée de street art à ciel ouvert !

Lisbonne
Lisbonne, un vrai musée de street art à ciel ouvert ! © Claire Pain

Lisbonne est la ville du Fado, cette musique chantée envoûtante dont seuls les Portugais ont le secret. Pour écouter l’authentique complainte, aussi bien chantée par les hommes que les femmes, évitez les endroits touristiques. Rendez-vous plutôt au Dragão de Alfama, un restaurant typique où l’on déguste les seiches, sardines et les beignets de bacalhau – comprenez de morue – à prix modique en se laissant bercer, et bouleverser par les quatre chanteurs des lieux.

Lisbonne
Ascenceur de Santa Justa -CC-Sergio Calleja

En redescendant de l’Alfama, dirigez-vous vers le centre-ville et sa remarquable Praça do Comércio, éblouissante avec ses teintes blanches et jaunes, son spectaculaire arc de triomphe et sa vue sur les eaux bleues du Tage.
Remontez tranquillement vers le quartier de Baixa qui mixe enseignes de luxe et boutiques d’époque, en profiter pour s’élever au-dessus de la ville en empruntant l’ascenseur de Santa Justa, œuvre d’un élève d’Eiffel.

Il est l’heure d’une pause apéro. La surprise se cache au dernier étage d’un bel hôtel, le Barrio Alto. Ce roof-top est le spot des Lisboètes branchés, on y déguste des cocktails et des tapas, tout en admirant la plus belle vue sur la ville, le pont du 25-Avril, réplique du Golden Gate Bridge et l’embouchure du Tage.

Lisbonne
La tour de Belém, emblème des grandes expéditions maritimes -CC-Dynamosquito

Autre incontournable, le quartier de Belém avec sa tour emblème des grandes expéditions maritimes. Le monastère de Jeronimos est une merveille monumentale entièrement sculptée, à visiter absolument. Dans un tout autre genre, le musée d’art contemporain Berardo offre une remarquable collection et il est gratuit. Le jardin qui trône au centre des deux monuments accueille un marché aux puces le dimanche, on y flâne en sirotant une citronnade. Enfin, ne pas quitter Belém sans goûter aux fameux pastéis, un flan pâtissier qui se déguste tiède.

Para você Lisboa!*

Y aller

  • Au départ de Marseille à partir de 83 €. www.ryanair.com
  • Au départ de Toulouse à partir de 154 €. www.flytap.com
    Une nouvelle ligne sera desservie à partir de l’été 2017 avec Ryanair (1 vol quotidien).

Office de toursime de Lisbonne : http://www.visitlisboa.com

Se déplacer, visiter Lisbonne

La Lisboa Card. Un pass très intéressant qui offre 25 visites (monuments, musées, funiculaire, tram 28, bus, train et métro) et des réductions allant jusqu’à moins 50 % sur certaines activités. Pass pour 24h, 48h, 72h. Adulte 18,50 €, 31,50 € et 39 €. 10 % de réduction pour les seniors et les étudiants. L’acheter avant de partir pour plus de tranquillité. www.lisboacard.org/fr
Pour une vision globale de la ville et se déplacer au gré des envies : les bus touristiques Hop-On Hop-Off. Il y a différents circuits, on monte et on descend quand on veut. www.viatorcom.fr

Où dormir

Les auberges de jeunesse et les hôtels ne manquent pas à Lisbonne ! Très bon rapport qualité/prix l’Altis Park Hôtel. Métro Olaias, à trois stations de l’aéroport.

Le site Sweet Inn propose 39 appartements dans les quartiers incontournables de la capitale portugaise : Alfama, Avenida da Liberdade, Bairro Alto, Baixa,Castelo, Chiado, Graca, Marques de Pombal, Santos et Sao Bento. Chaque appartement est décoré par des architectes d’intérieur locaux, avec services hôteliers inclus (literie et linge d’hôtel, produits d’accueil, WiFi…) ou à la carte (transfert depuis l’aéroport, smartphone local, ménage quotidien, pressing, livraison de petit déjeuner…).

Où acheter des produits locaux ?

Dans les épiceries du quartier de Rossio.

Où dîner et boire un verre ?

Profiter de la magnifique vue du restaurant Tágide rooftop, Largo da Academia Nacional de Belas Artes, 18-20.
Roof-top de l’hôtel Bairro Alto, praça Luís de Camões 2.
Bar Procópio, rua São Francisco Sales 21.
Pensão Amor pour ses cocktails et ses spectacles burlesques, rua do Alecrim nº 19.

Où clubber ?

Le Silk et son roof-top, rua da Misericórdia 14, quartier Chiado.

Où écouter du Fado ?

Dragão de Alfama, rua de Guilherme Braga 8, quartier Alfama.

Où se baigner ?

La plage de Costa de Caparica, en face de Lisbonne. Tourner à droite “Borda de Agua” après le pont du 25-Avril.
À Caiscais, station balnéaire à 40 minutes en train de Lisbonne.

Budget

250 € environ pour 3 jours, hors transport et hôtel.

*À vous Lisbonne !

Si vous avez des adresses à recommander, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires 😉

2 COMMENTAIRES

  1. Voici quelques adresses que Jérémie avait partagé sur notre page Facebook :
    La Conserveira de Lisboa pour les fans de sardines en tout genre (déco ou miam)
    Le Chapito à côté du Castelo Sao Jorge pour un restau ou mojito avec vue et spectacles culturels à côté
    – et enfin un des restau fruits de mer à Cacilhas pour manger entre autres crabes et « ameijoas » (palourdes, vin blanc et coriandre)…

    Merci à lui pour ces bons plans 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here