jeudi 9 décembre 2021
AccueilTalentsElles sont l'OccitanieJoana Hubert - Joana&Vous

Joana Hubert – Joana&Vous

-

Joana Hubert a créé la marque Joana&Vous pour accompagner les personnes dans leur volonté de mieux manger tout en les aidant à déconstruire certains stéréotypes qui ont la vie dure…

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Joana&Vous est un programme de rééquilibrage alimentaire sous forme de semaines de menus. Les utilisatrices du programme reçoivent le menu de la semaine qui est équilibré et gourmand, les recettes associées, la liste des courses, et elles font partie d’une communauté d’entraide où je suis moi-même très présente.

Quel est votre parcours ?

J’ai fait un bac S parce que j’ai toujours été passionnée par les sciences, notamment les sciences du corps humain et ce qui se passe à l’intérieur de nous. Au fur et à mesure, après ce bac S j’ai découvert le BTS diététique en cherchant un peu ma voie, et j’ai trouvé que c’était génial de pouvoir lier ces sciences-là à quelque chose de très concret comme l’alimentation, une chose que l’on fait tous les jours. Je ne connaissais pas ce métier, et quand la conseillère d’orientation m’a parlé de ça, j’ai trouvé que c’était extraordinaire. La théorie m’intéresse un peu, mais c’est plus ce qu’on fait au quotidien et le côté pratique qui me stimule et me passionne.
Après mon diplôme de BTS Diététique, j’ai ensuite fait une Licence 3 de Sociologie et Anthropologie de l’Alimentation à Toulouse. Diététicienne nutritionniste, c’est assez vaste mais l’idée est d’apprendre aux gens comment manger sainement en fonction de leur objectif. Les aider à perdre du poids s’ils le veulent et les accompagner sur ce chemin-là, mais ça peut être aussi de s’adapter à certaines pathologies.

On mange mal ?

Je pense que l’on mange comme on nous a appris à manger, notamment nos parents. Nos habitudes alimentaires viennent souvent de l’enfance et de l’adolescence. Puis quand on a eu notre premier logement seul, on prend aussi de nouvelles habitudes à ce moment-là, et parfois, ces habitudes ne sont pas en lien avec nos objectifs corporels ou de santé. C’est ce que j’apprends aux gens.

Être bienveillante en général avec soi-même, c’est pour moi quelque chose de très important…

Joana Hubert

On a aussi beaucoup de freins et de craintes, d’émotions négatives qui entrent dans le processus alimentaire, tout ce qui est autour du fait de manger, et donc j’aide aussi les femmes à déculpabiliser par rapport à ça. Je pense que c’est important de le faire pour elles. Être bienveillante en général avec soi-même, c’est pour moi quelque chose de très important, et je les aide par l’alimentation à déconstruire certaines choses qu’elles ont ancrées en elles. Des choses notamment dictées par la société comme quoi une femme doit absolument être belle ou que la minceur est forcément synonyme de beauté. Il n’y a pas que pour maigrir qu’on peut prendre soin de son alimentation, mais aussi pour prendre soin de soi tout simplement, parce que tout ce qu’on mange construit notre corps, c’est vraiment quelque chose d’important. Il y a toujours ce premier pas qui est : « Je souhaite perdre du poids et après, je vais changer un peu mon état d’esprit. »

Pourquoi avez-vous lancé cette marque ?

J’ai toujours eu le souhait de me mettre à mon compte, même pendant mes études de BTS Diététique je voulais être en libéral. Je pense que j’ai un peu ce côté entrepreneure dans l’âme dans ma vie de tous les jours, j’aime bien faire à ma manière. C’était quelque chose de très présent chez moi. Au fur et à mesure, j’ai compris que c’était un métier, quelque chose que j’aimais beaucoup et il fallait que j’en vive. Aujourd’hui pour cela, il faut faire du marketing sur ce que l’on vend pour donner envie aux gens de s’intéresser à ce que l’on fait. Je pense qu’on peut le faire avec des valeurs et c’est ce que j’essaie de faire avec Joana&Vous.

Vous avez développé une appli, pourquoi ?

L’appli est venue répondre à un besoin d’usage parce que c’était compliqué avant, on envoyait des PDF par mails. L’intérêt est vraiment d’avoir son espace à soi au sein du programme Joana&Vous, et puis de pouvoir mettre des recettes en favoris, d’avoir une utilisation client beaucoup plus simple.

Des conseils pour lancer un projet ?

Se faire confiance, d’y croire et que si on a cette envie au fond de nous, c’est qu’il y a quelque chose à faire.

Joana Hubert

Je pense que comme tout processus, tant qu’on est dans la réflexion on a des craintes, on a des peurs et on a du mal à se lancer. Mais une fois que c’est parti, on soulève des montagnes au fur et à mesure, un pas après l’autre on arrive à avancer. Je dirais de se faire confiance, d’y croire et que si on a cette envie au fond de nous, c’est qu’il y a quelque chose à faire. Et d’essayer de le faire aussi à sa manière, je pense que chacun à quelque chose à apporter, ce serait ça mon principal conseil.

Le mot de la fin ?

On parle beaucoup de régime, de rééquilibrage alimentaire, de changer son alimentation, mais je pense que le but ultime, c’est vraiment de se sentir bien au niveau santé et au niveau de l’aspect physique aussi.
En commençant à accompagner des femmes, je me suis rendu compte combien n’étaient pas bien dans leur corps, et ça m’a vraiment marquée. Cela m’a aussi donné cette énergie d’aller créer cette application, de créer une solution qui les aide, parce que je me suis dit que ce n’était pas possible de se sentir si mal. Elles ont un poids sur leurs épaules et j’avais envie de les aider et de m’aider moi-même par la même occasion, parce que cet échange me fait du bien.

Glow Up, merci pour votre accueil !

Photo de couverture Joana Hubert copyright Grizette.

ARTICLE SUIVANT