Charline Rey – Foliz Kombucha

72

Associée à son conjoint Gwendal Venedy, Charline Rey a décidé d’apporter une alternative naturelle aux sodas en créant « Foliz Kombucha », une ligne de boissons à base de thé fermenté.

Qu’est ce que le kombucha ?

C’est une boisson bio naturelle, avec 100% d’ingrédients biologiques, sans conservateur et issue d’une fermentation naturelle du thé. C’est une boisson vivante, naturellement pétillante, aromatisée avec des vrais fruits et qui est riche en micro-organismes.

Comment avez-vous eu cette idée ?

Alors cette idée nous vient tout droit du Canada. J’ai découvert le kombucha au début de mon séjour à Montréal où on a vécu plusieurs années. J’ai vraiment commencé à en consommer régulièrement et à voir les réels bienfaits sur la santé, pour moi c’était vraiment une nouvelle façon de consommer, d’avoir une alternative aux sodas. C’était la petite pause de l’après-midi, pouvoir boire quelque chose de rafraîchissant mais qui a aussi ce côté gourmand grâce aux fruits ou aux plantes. On a commencé à voir comment on pouvait amener ça en France où le marché est encore peu développé.

Quel est votre parcours ?

J’ai fait des études en marketing à l’IAE de Toulouse avec une spécialisation sur les études marketing quantitatives. Ensuite, toutes mes expériences ont été dans ce domaine-là au sein d’instituts d’études marketing. J’ai presque toujours travaillé pour des marques de consommation courante. Mais j’avais toujours dans un coin de ma tête – c’était mon rêve – de créer mon entreprise, mais il fallait que je trouve… quoi !

Vous avez dû vous former…

On faisait le kombucha à la maison, mais entre le faire chez soi et le faire à plus grande échelle, il y a quand même un pas. Donc on a essayé avant de rentrer, de se former vraiment au maximum sur le processus de production. On a pu faire des formations, des stages, on a pu travailler à Montréal au sein d’entreprises de kombucha.

Pourquoi le choix d’une pépinière d’entreprise ?

On voulait vraiment trouver une structure qui puisse nous accueillir, c’est pour ça qu’on a atterri à 40 minutes de Toulouse, à Cologne dans le Gers, au sein de la pépinière d’entreprises Le Site qui est vraiment un lieu de vie avec une vingtaine de start-up ou entreprises un peu plus établies, présentes sur place. L’intérêt d’être dans une structure comme ça c’est vraiment de rencontrer des gens et puis de partager son expérience, de recueillir des conseils, des avis, ça a été hyper important pour nous de ne pas s’isoler et de pouvoir confronter ses idées.

Des conseils pour celles qui voudraient se lancer ?

C’est important de ne pas attendre d’avoir un produit totalement abouti pour le lancer sur le marché. Nous, on recommanderait de le soumettre dès que possible aux clients pour recueillir leur feedback assez rapidement et de pouvoir s’adapter. Au final, c’est important de faire quelque chose qui va correspondre aux besoins de ses futurs clients et les retours sont indispensables au moment du lancement.

Ensuite, je pense que c’est vraiment primordial de s’organiser, notamment lorsqu’on est deux associés dans la société. On a tendance à vouloir tout faire, être un peu sur tous les fronts, vouloir un peu toucher à tout, mais il faut bien distinguer et répartir les compétences de chacun.

Il ne faut pas s’arrêter aux difficultés du début, essayer de ne pas se décourager, de se relever, de persévérer… Parce que ça vaut le coup ! Même si j’ai pas encore assez de recul là au bout de quelques mois, le bilan sur la création d’entreprise est quand même très positif d’un point de vue satisfaction personnelle. On sait pourquoi on se lève le matin !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here