15 jours de confinement minimum ce n’est pas une punition, mais l’un des seuls moyens que nous avons aujourd’hui pour éviter la propagation de ce Coronavirus Covid-19. Faire du télétravail, garder les enfants et être limité·e dans ses déplacements n’est pas facile à vivre. Alors pour vous aider à affronter cette période sereinement, on vous a préparé un petit récap’ de ce qui est disponible sur le Web pour combattre l’ennui et se nourrir de culture pendant le confinement !

La musique pour adoucir les mœurs

C’est bien connu, la musique est une alliée de taille pour ne pas céder à la déprime en cette période de confinement forcé. Beaucoup de concerts ont été annulés ou reportés, beaucoup d’artistes et de fans sont frustrés de n’avoir pas pu se rencontrer. Pour pallier ces rendez-vous manqués et inciter tout le monde à rester chez soi, les hashtags #EnsembleAlaMaison ou #TogetherAtHome ont été créés sur les réseaux sociaux !

Plusieurs artistes proposent des concerts live ou streaming via les réseaux sociaux : Neil Young, Jean-Louis Aubert, Matthieu Chedid -M-, Coldplay, Renaud Capuçon et Gautier Capuçon… Mais aussi des DJ locaux comme Stéphane Gentile et Les Mixeuses Solidaires. Laurent Garnier et Manu le Malin ont fait une belle surprise à leurs fans en publiant chacun 7 heures de mix en accès libre.
Depuis Toulouse, le webzine Opus Musiques donne rv chaque soir à 18h pour Digression, la retransmission en direct du morceau d’un artiste ou groupe toulousain, filmé de chez eux. De quoi découvrir (et soutenir) la scène locale !

Poussez les meubles, sortez votre robe à paillettes et déhanchez-vous dans votre salle à manger ! Promis, ça fait un bien FOU.

PS : Et pour celles et ceux qui voudraient s’improviser DJ, les applications de synthétiseurs Korg et Moog sont gratuites. C’est les voisins qui vont être contents !

La culture pendant le confinement pour divertir l’esprit

Pour s’occuper, se former et s’informer, bref s’abreuver de culture pendant le confinement, plusieurs options gratuites sont disponibles. L’Opéra de Paris, Arte, Medici.tv (avec notamment le concert de l’Orchestre nationale du Capitole) et la Philharmonie de Paris vous offrent à la possibilité de visionner leurs concerts depuis chez vous… Pas besoin de se mettre sur son 31 : un plaid, un verre de vin ou de jus de fruits, quelques snacks et le tour est joué.

Des visites virtuelles d’expositions, des spectacles et des livres

Mais l’immersion en isolement, est-ce VRAIMENT possible ? Et si l’on vous disait que vous pouvez découvrir les plus beaux tableaux du Rijksmuseum d’Amsterdam ou encore le site de la NASA en restant dans votre lit ? Grâce aux visites virtuelles, la découverte n’a plus de frontière. (Louvre, MoMa, The National Gallery… mais aussi plus localement les œuvres de musées de Toulouse et le patrimoine toulousain à la carte). De même que le Centre Pompidou offre deux cours en ligne sur l’art contemporain !

Le Théâtre Molière de Sète, scène nationale archipel de Thau, présente sur son site internet des propositions originales pour passer le temps et se cultiver avec des dessins originaux de Laurent Corvaisier à imprimer et colorier, et des liens de plateformes pour écouter un concert, voir un spectacle ou encore découvrir le magnifique témoignage de Wajdi Mouawad à travers son journal de confinement…

Côté lecture, la BNF offre un accès libre à sa bibliothèque numérique, tout comme la Bibliothèque de Toulouse. Vous y trouvez des classiques, des conférences, des coloriages pour les enfants, des revues… En somme, largement de quoi contrer l’ennui !
De son côté, Milan presse – l’un des principaux éditeurs de presse jeunesse dont le siège est à Toulouse – donne un accès libre à ses contenus éducatifs pour tous les enfants (3-7 ans et 8-12 ans), parents et enseignants pendant toute la durée du confinement.

Des films à voir et revoir, des podcasts à découvrir

Vous aviez fait une liste des 100 films et séries à voir au moins une fois dans votre vie ? Il est grand temps de la commencer ! Pour vous aider à vous y retrouver, Openculture.com a recensé une liste de 1150 films à voir ou à télécharger gratuitement sur Internet. 1150. Le premier qui dit qu’il ne sait pas “quoi voir ce soir” a perdu !
Plusieurs chaînes se sont aussi mobilisées pour vous divertir en cette période difficile : Canal + est en clair sur toutes les box, OCS, Boomerang, Tiji, Boing, Toonami et Canal+ sont en accès gratuit pour les abonné·e·s Orange, et plusieurs offres sont à activer sur l’espace client des abonné·e·s SFR.

Et puis une bonne nouvelle aussi de la part de l’Institut National de l’Audiovisuel avec la gratuité durant trois mois de sa nouvelle offre de streaming illimité sur la plateforme Madelen. Pas moins de 13 000 programmes éclectiques conservés par l’INA sont ainsi accessibles au public : sélections de thématiques fortes, films, musique, pièces de théâtre, émissions, séries, documentaires… L’occasion de se refaire l’Histoire du petit écran avec de sacrées pépites !

Ne manquez pas l’occasion de (re)voir le film culte « C’est quoi le bonheur pour vous ? » – mis en ligne gratuitement et qui compte déjà plus d’1 million de spectateurs – réalisé par les Montpelliérains Julien Peron et Laurent Queralt, où une quarantaine d’expert·e·s et citoyen·ne·s des quatre coins du globe partagent leur vision du bonheur. Des pépites, véritables sources d’inspiration surtout pendant cette période anxiogène actuelle…

Les cinémas restent actifs malgré leur fermeture. Plus de 60 salles de cinéma à travers toute la France dont le Cinemistral de Frontignan (Hérault) on en effet leur propre offre VOD via La Toile.
Sur cette plateforme de service vidéo à la demande, les cinémas partenaires proposent une sélection de films choisie et éditorialisée en fonction de la programmation de sa salle et de son identité. Une manière de soutenir son cinéma et les nombreux acteurs de la filière en coordination avec les exploitants.

Enfin, pour celles et ceux qui souhaiteraient lâcher un peu les yeux des écrans, l’application Majelan propose des centaines de podcasts à écouter gratuitement. Un tour du côté du Quai des Savoirs de Toulouse permet également de découvrir des podcasts pour plonger dans les coulisses de ce centre de diffusion et de partage de la culture scientifique, technique et industrielle. Les séries de podcasts France Culture sont, elles aussi, toujours disponibles et – SURTOUT – toujours aussi intéressantes !
Et puis ne manquez pas les instants délicieux offerts par l’acteur Fabrice Luchini sur son compte Instagram lorsqu’il lit les Fables de La Fontaine. Irrésistible !

La créativité pour satisfaire l’âme

En vous promenant sur les réseaux, vous avez probablement constaté la force d’imagination des internautes. Blagues, autodérision, challenges… On se change les idées pour oublier que le ciel nous est (un peu) tombé sur la tête. Pour éviter que ce confinement ne mène à une dépression, les illustrateurs et illustratrices nous invitent à nous creuser les méninges : Pénélope Bagieu nous propose d’imaginer notre « Corona Maison », Lewis Trondheim nous confie les rênes des histoires de Lapinot et Nob nous encourage à remplir des petites bulles de BD.

À défaut de pouvoir prendre l’air, prenons l’Art !

La fête… pour continuer de vivre pendant le confinement

Apéro en Facetime ou à plusieurs via Hangout, platines sur le balcon… Les Français ont pris exemple sur leurs voisins italiens et comptent bien continuer à créer du lien malgré l’isolement. Vendredi 20 mars a signé la première session de la “Fête au balcon”, organisée partout en France pour trinquer à la santé de tout le monde. Au même moment se déroule la plus grande Kitch de France… En live ! Des événements à retrouver chaque fin de semaine… Rencontrons-nous de loin en espérant pouvoir, très vite, s’aimer de près.

Et surtout, n’oubliez pas : rendez-vous tous les soirs à 20h sur vos balcons pour applaudir nos soignants.

Stay safe, stay home.