mardi 27 juillet 2021
Accueil Magazine Infos "Tisser la nature", l'exposition chatoyante du Musée de Lodève

[ CULTURE ] « Tisser la nature », l’exposition chatoyante du Musée de Lodève

-

Du 19 mai au 22 août 2021, le Musée de Lodève accueille l’exposition Tisser la nature composée de tapis et de tapisseries du XVe au XXIe siècle avec pour fil conducteur la nature. Une exposition commune répartie sur les cinq lieux composant le réseau TRAME[S] afin de valoriser la tapisserie sous toutes ses formes. Tisser la nature est donc un événement collectif et transversal sur la représentation du végétal dans l’art tissé, à travers six siècles d’histoire de la tapisserie.
20 tapisseries et un tapis sont exposés au Musée de Lodève, illustrant toutes les époques, notamment ces dernières décennies. Sans chronologie affichée mais plutôt dans un rapport de thèmes, de tons et de compositions, le parcours invite à une flânerie bucolique dans un herbier géant, du mille-fleurs à l’abstraction. Une véritable bouffée d’air frais.

[Communiqué]

« Tisser la nature », l’exposition d’été du Musée de Lodève

Plus de 60 tapis et tapisseries ont été sélectionnés pour être exposés dans les cinq lieux du réseau TRAME[S] répartis sur divers départements, chacun présentant des tapisseries différentes mais autour du thème commun du végétal. Qu’elles soient anciennes ou contemporaines, les pièces ont été pour la plupart tissées dans des ateliers d’Aubusson dans la Creuse, berceau d’une tradition pluriséculaire de l’art du tissage. Elles proviennent pour moitié des collections des sites du réseau TRAME[S], en complément de prêts – dont le Mobilier national, le musée Goya de Castres et des collectionneurs privés.

Le réseau TRAME[S] est constitué de cinq établissements liés à l’art tissé en Massif central avec pour objectif commun de faire connaître et valoriser auprès du public la tapisserie sous toutes ses formes. Depuis 2014, il rassemble l’Abbaye de La Chaise-Dieu (Haute-Loire), l’Atelier-Musée Jean Lurçat à Saint-Laurent-les-Tours (Lot), la Cité internationale de la Tapisserie à Aubusson (Creuse), la Cité de Sorèze – Musée Dom Robert (Tarn) et le Musée de Lodève (Hérault).

Membre de ce réseau, le Musée de Lodève tisse des liens étroits avec la tapisserie de par sa proximité avec la Manufacture nationale de tapis de la Savonnerie, installée depuis 1964 à Lodève et unique annexe de la Manufacture nationale de tapis de la Savonnerie des Gobelins. Cet événement qu’il accueille durant quatre mois s’inscrit donc dans la continuité de grandes expositions déjà consacrées aux tapis et tapisseries, organisées en 2012 et 2015.

Le parcours de l’exposition Tisser la nature au Musée de Lodève

À toutes les époques, le thème du végétal a constitué un élément majeur de l’esthétique de la tapisserie, avec un traitement différent en fonction des courants. Comme par exemple les mille-fleurs du XVe siècle*, les verdures du XVIe**, le cycle des saisons et la mythologie au XVIIe, les scènes galantes et champêtres ou paysages exotiques du XVIIIe, jusqu’à l’abstraction des arts décoratifs des XIXe et XXe siècles. L’art contemporain quant à lui remet au goût du jour la nature, en écho aux questions environnementales de notre époque.

* Le nom provient de la multitude de petites fleurs qui parsème le fond des tapisseries, leur donnant un caractère champêtre.
** Le végétal, peuplé d’animaux et d’insectes, se décline dans toutes les tonalités de verts avec des dessins schématisés.

L’exposition Tisser la nature réunit au Musée de Lodève 20 tapisseries et 1 tapis qui représentent toutes les époques du XVIe au XXIe siècles, dont certaines achevées il y a quelques années seulement. La scénographie permet un dialogue entre les œuvres par des correspondances stylistiques et techniques, sans tenir compte d’une chronologie particulière. L’accrochage nous fait passer ainsi d’un mille-fleurs à l’abstraction, même dans les tentures les plus anciennes. Ici une œuvre polychrome et luxuriante de 2017, là une scène pastorale qui date de 1510, plus loin une composition foisonnante de 1997… Fleurs colorées, vertes prairies, animaux exotiques, guirlandes de fruits et de feuillages, la visite de l’exposition nous plonge dans une nature colorée et nous procure autant de joie dépaysante qu’une promenade en forêt !

INFORMATIONS PRATIQUES

L’exposition « Tisser la nature XVe-XXIe siècle » est visible jusqu’au 22 août 2021.

Horaires d’ouverture du Musée de Lodève :
Du mardi au dimanche 10h – 18h (fermé le lundi).
Le port du masque reste obligatoire pour tous à partir de 11 ans et recommandé à partir de 6 ans.

Tarifs pendant l’exposition « Tisser la nature XVe-XXIe siècle » :
Plein : 7€
Réduit : 5€
Pass famille : 16€ (1-2 adultes + 2 à 5 enfants -18 ans)
Billet couplé pour les trois expositions Tisser la nature (Musée de Lodève, Atelier-Musée Jean Lurçat, Cité de Sorèze) : la présentation du billet d’entrée à l’une de ces expositions donne droit au tarif réduit dans les deux autres lieux. Offre valable pendant la durée de l’exposition de chaque lieu.

Visites guidées de l’exposition « Tisser la nature XVe-XXIe siècle » :
Du mardi au samedi à 15h. Pour tout public, durée 45 min (+ 3€), réservations conseillées.

Ateliers enfants tous les jeudis matin en juillet et août.
Parcours familial avec des énigmes, des jeux et des poèmes dans chaque salle.

Musée de Lodève – Square Georges Auric, 34700 Lodève. Tél. 0467888610
Site internet – Page Facebook

Dates et lieux de l’exposition collective Tisser la nature

Photo de couverture copyright : Extrait de « Primavera » de Leonetto Cappiello. Manufacture de Beauvais, 1934. Tapisserie de basse lisse, laine et coton. H. 1,45 m x L. 19,91 m. ©Collection du Mobilier national, Paris, inv. GMMP-14751-000 – Photo JV

ARTICLE SUIVANT