lundi 5 décembre 2022
AccueilMagazineInfos "En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée...

[ CULTURE ] « En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims » à voir au Musée de Lodève

-

Pour sa programmation hivernale, le Musée de Lodève accueille l’exposition « En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims » du 1er octobre 2022 au 19 mars 2023. Le Musée de Lodève s’est associé au musée des Beaux-Arts de Reims qui possède l’une des collections les plus importantes en France de peintures du paysage du XIXe siècle.
Cette thématique du paysage dévoile des trésors de peinture de la fin du XVIIIe siècle – début XIXe où les artistes, rompant avec les références historiques et littéraires héritées de l’enseignement académique, peignent sur le motif d’une nature exaltée, enrichie parfois de leurs émotions. Aux côtés des plus grands noms comme Corot, Courbet, Monet, Marquet ou encore Sisley, l’exposition révèle quelques perles inattendues comme ces deux paysages de Renoir (connu avant tout pour ses portraits) ou de très belles toiles de Moret, Harpignies, Maufra, Jongkind et bien d’autres à (re)découvrir.

« En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims », une plongée dans la nature exaltée

Fermé jusqu’en 2025 pour rénovation, le musée des Beaux-Arts de Reims dirigé par Catherine Delot, conservateur en chef du patrimoine, a proposé de confier au Musée de Lodève une partie des trésors qui constituent son fonds d’une grande richesse sur le thème du paysage. Il possède notamment les œuvres d’artistes prestigieux (Monet, Sisley, Renoir…) ainsi que 27 peintures de Camille Corot, ce qui représente la collection européenne la plus importante après celle du musée du Louvre. C’est ainsi que la directrice du Musée de Lodève, Ivonne Papin – également commissaire de l’exposition – a vu « une belle occasion de réécrire des histoires de la peinture de paysage dans le courant des XIXe et XXe siècles » en « mettant un projecteur sur différents moments clés ou sur certains artistes dont on parle moins souvent » pour le choix des œuvres.

L’exposition illustre l’évolution du paysage depuis la fin du XVIIIe siècle – début XIXe alors que l’académisme est encore très présent dans les mentalités, depuis Camille Corot jusqu’à la modernité de l’artiste rémoise Denise Esteban (1925-1986) en passant par l’impressionnisme où les peintres se libèrent d’un carcan et font preuve d’audace. Sur le thème du paysage, « En route vers l’impressionnisme » permet d’évoquer les principaux mouvements du XIXe : l’école de Barbizon, le réalisme, l’impressionnisme et le postimpressionnisme.

Le parcours de l’exposition « En route vers l’impressionnisme »

Pour s’imprégner de ces paysages, la directrice du musée Ivonne Papin explique que « l’exposition trace pour commencer le moment où les peintres, aidés par les avancées techniques (chemin de fer, invention du tube de peinture), viennent de plus en plus à peindre sur le motif. Le site de Barbizon est le premier à attirer les peintres, notamment Corot qui est considéré comme l’un des fondateurs de l’école, même s’il achève encore ses tableaux en atelier ».

L’exposition « En route vers l’impressionnisme » met donc en lumière Camille Corot (1796-1875) avec 11 toiles, dont la série Mantes d’une délicatesse infinie, mais aussi Eugène Boudin – dénommé par Corot, le « roi des ciels » et qui occupe une place de choix dans la section dédiée aux peintres considérés comme précurseurs de l’impressionnisme, Johan-Barthold Jongkind, Félix Ziem et Gustave Courbet dont on peut admirer 2 toiles.

La section dédiée à l’école de Barbizon qui, selon Ivonne Papin, « n’est pas un courant unifié mais rassemble des artistes aux approches très différentes » affiche ses représentants comme Jules Depré, Henri Harpignies, Charles Daubigny, Narcisse Diaz de la Pena, Stanislas Lepine et Constant Troyon. Elle précise que « les paysagistes du moment aiment à se retrouver dans le village de Barbizon, lieu de rencontre plutôt qu’école, où à travers étangs et sous-bois, il fait bon se promener, poser son chevalet et peindre la campagne au plus près de la réalité ».

Tandis que l’impressionnisme et le postimpressionnisme sont illustrés par des œuvres de Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley, Camille Pissarro, Albert Marquet, Maxime Maufra, Henry Moret, Gustave Loiseau, Fritz Thaulow

Le parcours de l’exposition « En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims » s’achève sur une époque plus contemporaine liée au paysage champenois avec Joseph Sima et des artistes de Reims comme Paul Bocquet et Denise Esteban.

Laissez-vous porter par ce parcours artistique onirique qui sent bon la campagne, les sous-bois, la prairie, le bord de mer et les embruns. Regardez à l’intérieur des toiles à l’affût de détails d’une extrême sensibilité, du traitement de la lumière, et ressentez les émotions que provoque la contemplation de ces paysages verdoyants. Vous serez à coup sûr subjugué·es, comme nous l’avons été !

INFORMATIONS PRATIQUES

L’exposition « En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims » est visible du 1er octobre 2022 au 19 mars 2023.

Horaires d’ouverture du Musée de Lodève :
Du mardi au dimanche 10h30 – 17h (18h le week-end, fermé le lundi).
Fermé le 1er novembre, 25 décembre, 1er janvier.

Tarifs pendant l’exposition « En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims » :
Plein : 10€
Réduit : 8€
Pass famille : 20€ (1-2 adultes + 1-2 enfants -18 ans)

Visites guidées de l’exposition « En route vers l’impressionnisme, le paysage dans les collections du musée des Beaux-Arts de Reims » :
Du mardi au samedi à 15h et le 1er dimanche du mois à 11h et 15h30. Pour tout public (+ 3€), réservations conseillées.

Atelier familial de création artistique pendant les vacances scolaires (Toussaint, Noël, février).

Musée de Lodève – Square Georges Auric, 34700 Lodève. Tél. 0467888610
Site internetFacebookInstagram

Photo de couverture copyright Pierre-Auguste Renoir, Paysage (détails) © MBA Reims-C. Devleeschauwer.

ARTICLE SUIVANT