dimanche 3 juillet 2022
AccueilTalentsElles sont l'OccitanieNancy Aghilone - Bimpair

Nancy Aghilone – Bimpair

-

Nancy Aghilone est la cofondatrice et présidente de Bimpair. Elle nous présente cette start-up familiale innovante, lancée sur une idée et qui trouve maintenant de nombreuses applications dans l’industrie.

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Nous sommes une entreprise basée à Béziers, nous avons innové et proposons des solutions dans la gestion de gaz sous pression dans des systèmes miniaturisés. Des petits volumes sous forme nomade et rechargeable également, donc des solutions éco-responsables pour apporter de la mobilité et de l’autonomie dans l’utilisation des gaz dans les univers du pneumatique et de l’industrie.

Comment avez-vous eu cette idée ?

J’ai fait des études en commerce et en management. Suite à ça, je me suis directement lancée dans la création de l’entreprise avec mes deux associés.
L’idée de base était liée au gonflage, on voulait révolutionner un peu la notion de gonflage pour arrêter de pomper, si j’ose dire, et trouver quelque chose d’un peu plus moderne et innovant à ce sujet. C’est comme ça qu’est venue l’idée de la création de l’entreprise, mais aussi le développement de notre technologie. Elle réside dans la miniaturisation de contenants qui gèrent des gaz sous pression, et également de production d’air comprimé avec un compresseur haute pression miniaturisé.
De fil en aiguille, cette idée de base nous a amenés à développer cette technologie, à lancer des produits sur le marché d’abord du vélo, et puis ça s’est élargi au niveau du pneumatique à la moto, au rallye ou à l’auto aujourd’hui.
Et puis nous avons eu des opportunités entrantes où l’industrie est venue chercher notre technologie pour d’autres applications diverses et variées.

Comment vous êtes-vous lancée ?

C’est vrai que c’est beau d’avoir des idées, mais derrière, il faut les exploiter, c’est la partie la plus compliquée. On ne fait jamais rien tout seul, donc l’important c’est de bien s’entourer.
Nous avons démarré l’histoire à trois, rapidement nous nous sommes rapprochés d’une structure d’accompagnement à l’innovation. On a été accompagnés, nous le sommes toujours, par Innovosud qui est l’incubateur d’innovation à Béziers. Et puis nous nous sommes également rapprochés de bureaux d’études spécialisés en mécanique sur le démarrage pour pouvoir créer et concevoir notre innovation à chaque étape de notre projet. Trouver les bons intermédiaires, les bons interlocuteurs, les bons partenaires, que ce soit sur l’aspect technique, financier ou juridique.

Sur toutes les dimensions de l’entreprise, avancer toujours avec les bons partenaires pour franchir les étapes.

Nancy Aghilone

Nous venons d’intégrer le Village by CA à Montpellier, un accélérateur d’entreprises innovantes, toujours dans cette optique d’accélération et de passer un cap. Être suivis par l’écosystème à plus grande échelle régionale afin de trouver des synergies et de nouveaux acteurs pour nous accompagner sur les phases de croissance.

Pourquoi devient-on entrepreneur·e ?

Je crois qu’il y a une question de tempérament pour devenir créateur d’entreprise, j’ai toujours été très dynamique avec plein d’idées et l’envie de faire, c’est surtout ça. J’ai toujours pensé à créer quelque chose et puis c’est aussi une histoire de famille, il y a mon père avec qui nous avons cofondé l’entreprise, ma sœur nous a également rejoint récemment. On s’était toujours dit qu’on ferait quelque chose ensemble parce qu’on est vraiment en phase sur nos approches, nos visions, et complémentaires aussi dans nos compétences. C’était une belle occasion de se lancer ensemble dans cette aventure.

Vous êtes engagée dans une association…

Oui ça fait quelques années que je suis fortement impliquée avec la Jeune Chambre Économique Française internationale, c’est une association à grande échelle avec plus de 120 pays qui rassemble plus de 150 000 membres à travers le monde. C’est à la fois une association et un réseau pour la jeunesse qui souhaite s’impliquer de façon citoyenne, faire avancer les choses, bouger les lignes, se sentir entreprenant aussi, même s’il n’y a pas que des chefs d’entreprise. Il y en a beaucoup mais il n’y a pas que ça, c’est vraiment toute la jeunesse de la société qui a envie de s’impliquer pour faire avancer les sujets.
Je me suis impliquée en local à Béziers avec une présidence locale l’année dernière. Cette année, je suis au national en charge de l’international, c’est ma passion sur ce sujet vous l’avez compris, et multiculturel aussi. C’est un réseau très intéressant sur le plan des valeurs humanistes qu’il porte et sur les opportunités qu’il donne à la jeunesse pour développer ses compétences, grandir, apprendre, créer et également monter en confiance en soi pour se dire qu’on peut agir et faire des choses quand on est jeune.

Des conseils pour lancer un projet ?

Croire en soi,
bien s’entourer,
ne rien lâcher.

Nancy Aghilone

Trois conseils. Le premier c’est de croire en soi, en ses idées et ses projets. Aller au bout, sentir qu’on est capable de se lancer et oser se lancer.
Le second c’est de bien s’entourer parce qu’il faut l’être pour pouvoir avancer sur des sujets complexes et de belles aventures comme celle-ci. Bien choisir ses partenaires, être fidèle à ses valeurs aussi et choisir des partenaires qui comprennent ce que l’on fait et pourquoi.
Dans un troisième temps, ne rien lâcher. Il faut être persévérant et déterminé pour aller au bout de ses projets.

Certains secteurs très masculins attirent peu de femmes…

Je les encourage justement à y aller, à ne pas se bloquer par rapport à ces raisons-là parce que finalement c’est cette démarche aussi d’oser se lancer dans des secteurs qui ne sont pas forcément féminins de base qui fera que de fil en aiguille, il y aura davantage de présence féminine partout. Après, est-ce que c’est mieux ou moins bien ? Je pense simplement que des notions de multiculturalité ou de multi-genres sont toujours très enrichissantes et comme on fait toujours les choses à plusieurs, plus on a de visions et d’approches différentes, plus c’est enrichissant et on peut avancer.

Vous parlez beaucoup de vos valeurs, quelles sont-elles ?

En effet je pense que c’est essentiel. Les valeurs sont le respect, des valeurs d’ouverture, de tolérance et de détermination.

Photo de couverture copyright Nancy Aghilone ©Grizette.

ARTICLE SUIVANT