Inauguré à Montpellier le 27 juin (jour de la Saint-Fernand), le 5 juillet à Nîmes, et le 26 octobre à Toulouse, Big Fernand s’installe dans la région et prend l’accent !

Big Fernand, c’est qui ?

C’est l’Atelier du Hamburgé ! Du “hamburger” avez-vous envie de corriger… non, non, là-bas vous ne mangez que des Hamburgés.
Ils s’appellent Big Fernand, Bartholomé, Philibert, Victor, Alphonse et Lucien. Ils sont accompagnés de Fernandines ou de Falade.
Ils ont le goût des bons produits, de la cuisine de chez mamie. Normal, on mange local : le pain est élaboré par un vrai boulanger, les sauces conçues par le Chef cuisinier et les Fernandines sont réalisées chaque jour sur place, avec amour.

Big Fernand
©DR
Big Fernand
©DR

Pour se désaltérer, on a le choix : L’Élixir d’Archibald Fernand, des limonades artisanales (Flaveur pomme, citron et larmes de réglisse ; L’Esculence de citronnier La succulence de grenadine, menthe poivrée et citron), et d’autres breuvages alcoolisés ou non…

Il y a de la vraie cuisine chez Big Fernand !
Johan Benkemoun

Et pour nous servir, une armada de Fernand – souvent barbus ou moustachus – en chemise à carreaux, béret et large sourire. Ils réalisent les Hamburgés sous nos yeux puisque la cuisine est mise en avant, dès l’entrée. Un vrai ballet de les voir s’affairer !

La décoration est simple et respire le confort. Le choix s’est porté sur des matériaux bruts : le bois clair côtoie l’ardoise. Si chaque restaurant garde sa propre âme, il y règne toujours une ambiance conviviale, sur musique des années 80. Tout est dans le détail, avec beaucoup d’humour, mais ça, vous l’avez déjà compris ! Ah au fait, avant de vous asseoir, regardez bien les tabourets…

Big Fernand
©DR

Big Fernand pourquoi ?

Attablés sur la terrasse sous les arbres, Alexandre – charmant trentenaire aux yeux malicieux – me raconte l’origine de l’aventure, bientôt rejoint par Guillaume et Johan, tout aussi adorables…

Big Fernand
©DR

Écoutez Alexandre parler de la création de Big Fernand :

C’est l’histoire de trois garçons hyperactifs qui se sont connus en faisant des caméras cachées à Paris. C’est entre deux tournages que Alexandre Auriac, Guillaume Pagliano et Steve Burggraf ont imaginé un restaurant qui leur ressemble : « de la bonne bouffe, servie rapidement, dans une bonne ambiance, amicale et décomplexée ». Travailler un produit simple à faire, mais souvent maltraité. En 2012, 55 rue du Faubourg Poissonnière, le burger gourmet était né !

Depuis, ce sont 22 restaurants qui revendiquent de manger des Hamburgés, même à Londres, Hong Kong et bientôt Dubaï. Chaque Tenancier (entendez manager de restaurant) est l’ambassadeur du Hamburgé dans sa ville. Il est force de proposition pour le choix des fournisseurs locaux.

Big Fernand
©DR

Johan explique pourquoi il a eu envie de rejoindre l’aventure :

À Montpellier, c’est Johan Benkemoun (à gauche sur la photo) – séduit par le concept parisien et son savoir-faire – qui propose au trio de créer un Big Fernand dans le Clapas.
Il revient donc dans sa ville d’origine avec femme et enfants pour se consacrer aux 23 salariés du restaurant, dont l’immense terrasse est installée sur l’une des places branchées du centre-ville.

On a l’impression de voir une bande de potes travailler. Parce que Big Fernand, c’est avant tout une grande famille.

Arrêtez de bouffer des burgers, mangez des Hamburgés !

Pour en savoir plus

Site internet de Big Fernand
Nîmes : 38 boulevard Victor Hugo.
Montpellier : 6 place Jean Jaurès.
Marseille : Les Docks
Nice : 52 rue Gioffredo
Toulouse  : 11 allée du Président Franklin Roosevelt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here