Rachel Delacour, icône de la French Tech

1383
Rachel Delacour

Son entreprise Bime Analytics société éditrice du logiciel de business intelligence – vient de se faire racheter 45 millions de dollars cash par Zendesk. À 36 ans, la Montpelliéraine Rachel Delacour milite pour l’écosystème entrepreneurial en région tout en poursuivant sa carrière et sa vie de femme.

Après être passée par une école de commerce, elle devient contrôleuse de gestion chez Carrefour. « J’analysais des données en grand volume grâce à de nombreux outils performants ». Deux ans plus tard, l’empire de la chaussure Bata la débauche. Ces outils de business intelligence qu’elle avait l’habitude d’utiliser sont trop coûteux et trop complexes à installer chez son nouvel employeur.

Elle décide alors de réaliser son propre outil et sollicite l’aide de Nicolas Raspal, un ingénieur informatique. Convaincu par leur idée, le tandem se marie (!) et retourne vivre à Montpellier chez papa maman pour lancer leur premier « bébé » : Bime Analaytics. S’ensuivent un autre bébé et une ascension fulgurante. « Le produit est glamour, punk et innovant ». Google Cloud est séduit et leurs produits s’arrachent.

La business intelligence est un domaine masculin. J’ai beaucoup ri des réflexions parfois aberrantes sur mon statut de femme. Mais bonne nouvelle, le numérique tend à valoriser le produit d’abord plutôt que le sexe du créateur.

En attendant l’arrivée du « troisième » bébé dans quatre mois, Rachel, warrior du Net, fait en sorte de faire tourner son entité avec les valeurs humaines qui lui sont chères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here