Quand des créatrices de mode dévoilent leurs univers

Les créateurs dessinent leurs estivales

Il y a quelques semaines, Grizette avait assisté au défilé « Les créateurs dessinent leurs estivales » à Carnon, organisé par un groupe d’étudiant de l’IDRAC. Les stylistes de la région, toutes aussi talentueuses les unes que les autres, y présentaient leurs créations.

Devant tant de créativité il n’a pas été facile de ne choisir que quelques modèles. Pour en savoir un peu plus sur le parcours des stylistes qui ont retenu notre attention et mieux connaître leurs univers, nous leur avons posé à toutes les cinq, les mêmes questions. Elles y ont répondu spontanément, chacune avec son style, voici comment elles se présentent :

Aline Brunel (Luma ‘aro): « Couturière des matières, j’assemble comme bon me semble, la couleur m’ouvre les yeux et mes créations font des heureux ! Cuir, tissus bâche, tout y passe ! Accessoires, vêtements, costumes, l’atelier déborde, faudrait que je mette de l’ordre.
Je suis installée à Montpellier depuis 3 ans 1/2. Après un BTS Industrie des Matériaux Souples et une Licence pro Textile, passage dans une fabrique de chaussures, découverte de cuir, puis 4 ans de créations personnelles en vente sur les marchés ! »

Cécile Landmann (Cécile Landmann): « Je suis passionnée de mode depuis mon enfance ; Je dessine tous les jours des robes sur mes cours ou des petits papiers, je me suis lancée dans la confection de mes créations en mars 2012 pour participer à un concours de Jeunes Créateurs. Je suis donc une débutante de 20 ans !
Je suis à Montpellier depuis 1 an afin de suivre mes cours à la Fac mais je n’ai pas de boutique pour vendre mes créations. Je viens de finir ma seconde année de Licence de Lettres Modernes, je travaille en même temps dans une Maison de Retraite. J’ai gagné le Prix du Public au Concours de Fil en Aiguille organisé en mars à Malbosc, participé au défilé à Carnon « Les créateurs dessinent leurs estivales » et à des shootings photos en tant que styliste. »

Céline Ripoll (Mademoiselle Zélyne) : « Très jeune, j’ai confectionné mes propres vêtements. Plus tard, j’ai complété mon savoir-faire en suivant une formation de styliste modéliste, puis je me suis lancée en créant ma ligne. Mademoiselle Zélyne, ce sont des créations originales, empreintes de féminité, des pièces colorées qui côtoient des modèles sobres et délicats. Les combinaisons de couleurs et de matières inattendues, les jeux de volumes imprévus et d’infinis détails marquent mes vêtements de ma personnalité. Passionnées de danse, j’ai également développé une gamme de tenues pour les danseuses. Je propose des créations uniques et des modèles en série limitée.
L’entreprise a été créée en octobre 2010 à Montpellier. Ma 1ère vocation fût le social. Après une dizaine d’années consacrées à l’accompagnement des personnes en réinsertion professionnelle, j’ai ressenti le besoin de réaliser un rêve d’enfant : devenir styliste. »

Françoise Darré (Made in Françoise) : « J’ai commencé à me lancer dans la création il y a une quinzaine d’années en imaginant des lampes originales en matériaux de récupération : cornières d’angle, grillage, acier à béton et en les associant à des matières inattendues : dentelles, bandes chirurgicales, calque d’architecte… J’ai présenté avec succès ces créations à Nîmagine, à Antigone de l’Artisanat ainsi que dans des boutiques-galeries du centre de Montpellier. Cependant la nécessité d’un travail sûr (informatique et comptabilité !) m’a fait mettre entre parenthèses cet épisode passionnant.
Depuis un an le besoin de créer (impérieux !) m’a reprise et ce sont les sacs à main qui ont constitué mon centre d’intérêt. Ce sont pour moi des symboles de féminité et j’ai envie par ce biais de réveiller, grâce à un coup de coeur, la féminité qui est en toute femme ! »

Sabrina Therméa (Entreprise Créatia): « J’ai 27 ans, mariée et deux enfants. L’entreprise CREATIA existe depuis Novembre 2011, implantée à PUISSERGUIER. Je suis Créatrice de vêtements et d’accessoires de mode. Je réalise des modèles uniques (un seul exemplaire), et j’effectue également des travaux de retouches et de transformations sur les vêtements.
Après un BEP « Métiers de la Mode et Industrie Connexes » option : couture floue, et un BAC PRO « Artisanat et Métiers d’Art » options : vêtements et accessoires de mode, j’ai effectué 1 an en Licence Arts appliqués.
Avec CREATIA je fais du service à domicile, pour particuliers et professionnels, et je dispose également d’une boutique en ligne.
La passion que j’ai pour ce métier m’a été transmise par mon père qui est un ancien couturier/tailleur. J’ai appris à coudre à l’âge de 10 ans et d’ailleurs tout le monde disait que j’étais née « une aiguille à la main ». Je réalise tout du début à la fin. Je propose est un travail artisanal, réalisé avec minutie et perfectionnisme. Paillettes, perles, plume, tout est posé à la main ! »

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Aline : « Dans mes étagères remplies jusqu’au plafond ; dans la rue, en regardant passer les gens ; dans les vieux films ! »
Cécile : « Je ne cherche pas d’inspiration quelque part, j’ai la chance qu’elle vienne d’elle-même! »
Céline : « La revue haute couture « l’officiel de la couture et de la mode » et « Vogue Collections » haute couture. Et j’observe beaucoup les tenues des gens… »
Françoise : « En ce moment ce sont les couleurs vives qui m’inspirent, la dentelle, je commence aussi une série de sacs tableaux : bâche transparente et collages… »
Sabrina : « Mes créations reflètent mon état d’esprit, mon humeur du moment. Lorsque je crée, que je dessine, je ne m’impose aucun thème, je laisse virevolter mes pensées et je les laisse se poser sur le papiers. »

Matières et couleurs : quelles sont vos préférées et celles que vous détestez ?

Aline : « J’adore toutes les couleurs vives, les vieux draps en coton blancs de nos grands mères, très épais qui craquent quand on les froisse ! J’ai du mal avec les polyesters, et je porte trés rarement du noir, ça me déprime, par contre j’adore aussi le beau gris ! »
Cécile : « Ma couleur favorite reste le noir, symbole pour moi de classe et de la femme, ainsi que le blanc cassé ou beige. J’utilise les autres couleurs au fil des saisons. Je n’aime pas beaucoup les couleurs fluos. »
Céline : « J’aime le jersey de viscose, pour son tombé, sa fluidité et son confort, le lin, les tissus froissés, les lainages… J’adore le rouge, le prune, le fushia, le vert, le blanc, le noir… l’association des couleurs, des imprimés (unis, pois, rayures…), des matières
J’adore la photo, aussi je prends des photos de fleurs en macro, que je fais imprimer sur du tissu et que j’applique sur mes créations, apportant ainsi une touche visuelle délicate et personnelle…
Françoise : « Je travaille chez moi, à Vendargues, et m’inspire d’objets et de tissus trouvés au grès de mes promenades, les éléments dont je me sers sont donc soit neufs, soit récupérés. Le point commun est que je « flashe » sur un matériau, sans forcément savoir à l’avance ce que je vais en faire, je stocke et fouille ensuite et fais de nombreux assemblages jusqu’à trouver la bonne harmonie et le style recherché. Je travaille à la machine et aussi beaucoup à la main. Chaque pièce est unique. »
Sabrina : « J’utilise toutes sortes de matières et d’ornements. Mais je préfère les matières nobles, taffetas, satin duchesse, soie, mousseline, taffetas, cuir, etc. Au niveau des couleurs je touche un peu à tout, que ce soit du bleu, du rouge, du orange, c’est surtout à la demande du client. Mais lorsqu’il s’agit de ma collection, je suis plutôt dans les teintes de mauve, de marron, les différents niveaux de gris, mais également le noir. Ce sont les couleurs que j’utilise le plus souvent, même si j’en ai quelques autres (vert/rouge.rose). »

A votre avis, la pire faute de goût sur une tenue (vêtements et accessoires compris) ?

Aline : « J’aime assez les styles décalés et surprenants, une faute de goût c’est de ne pas oser mettre de jolies choses qu’on aime par peur de se faire remarquer. »
Cécile : « Selon moi, chaque accessoire ou vêtement peut être porté s’il est utilisé à bon escient, il ne faut pas trop suivre la mode à la lettre, juste s’en inspirer. »
Céline : « L’important est que la tenue soit en accord avec la femme qui la porte. Lorsqu’une femme se sent belle dans ce qu’elle porte, cela se dégage d’elle. »
Françoise : « Mal assortir les différentes parties de sa tenue, en couleurs, motifs ou au niveau style. Parfois certains mélanges sont pourtant gagnants, c’est subtil ! (ex. un vieux jean et une veste chic ou deux sortes de motifs à fleurs mais ayant une certaine unité…) »
Sabrina : « Mélanger 4 teintes différentes. Il en faut au maximum 3, pas plus, car cela peut créer un désaccord important. Par exemple, si vous sortez en Black & White, agrémentez la tenue avec des accessoires argentés, cela ré-haussera un côté chic. »

Quel est votre conseil pour le look de cet été ?

Aline : « Léger, flottant, transparent, avec une jupe à volants qui s’envolent ! »
Cécile : « Je conseille le haut ou un short bleu corail avec du blanc ou du noir, des compensées et toujours, beaucoup de bijoux ! »
Céline : « Oser l’asymétrie, les rayures, et pourquoi pas en diagonale ?! »
Françoise : « Il faut oser être belle, cela parait simpliste, mais trop de femmes ne vont pas jusqu’au bout de ce qu’elles pourraient être, souvent ce n’est pas une question de goût, mais de blocage personnel. Donc oser choisir dans la mode du moment, qui est toujours très variée, ce qui nous correspond vraiment, la beauté en découle naturellement… »
Sabrina : « Penser légèreté, pas de « clinquant » ou de « tape à l’œil » je pense qu’il faut rester sobre, ne pas tomber dans l’impersonnel. Il faut faire ressortir son moi « intérieur ». »

Où peut-on trouver vos créations ?

Aline : « A partir du 25 juin, rue du Pilat St Gély à la boutique « Artisanat d’ici et d’ailleurs » ouvert par Modarte »
Cécile : « Pour le moment vous pouvez consulter mon compte facebook ou me contacter par e-mail cecilelandmann@hotmail.com ; Je vends mes créations par commande et sur mesure. »
Céline : « Atelier boutique Mademoiselle Zélyne – 30 rue de la condamine à Montpellier (quartier Celleneuve). J’organise des journées d’ouvertures qui sont annoncées sur le site internet qui me sert de vitrine, sur lequel il y a la possibilité de laisser ses coordonnées afin de recevoir les invitations. Et dans quelques semaines la Boutique en ligne »
Françoise: « XE-LA MODE, 282 rue Merlot, Zone de la Louvade à Mauguio
TucraKes 31 rue de l’Aiguillerie à Montpellier
Vogue coiffure 5 Av. de la gare à Vendargues
A little market (ce site ne propose que des objets fait main). »
Sabrina: « Je possède un site internet, ainsi qu’une page facebook et également un blog.
Vous pouvez trouver mes créations et passer également commande à l’adresse suivante : CREATIA 37 avenue de Toulouse 34 620 Puisserguier »

Le mot de Grizette

Merci à vous toutes les filles, vous êtes géniales !

12 COMMENTAIRES

    • oui, malgré une météo pas terrible (rare tout de même à Montpellier 😉 ) et un vent qui faisait voler les robes !

    • C’est gentil Marianne, je suis heureuse que l’article vous plaise… Merci aux créatrices !

  1. Montpellier élève des champions mais aussi des filles pleines de talents, bravo ! juste une petite question à Cécile : c’est quoi « bleu corail » comme couleur ? !! Bises

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here