Octobre Rose est une campagne française nationale d’information sur le dépistage précoce et de lutte conte le cancer du sein, organisée depuis 1994 par l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !, co-fondée par le magazine Marie-Claire et le groupe Estée Lauder. Le but ? Lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant. Car oui, montrer et toucher ses seins peut sauver la vie !

La campagne d’information Octobre Rose

Symbolisée par un ruban rose – véritable signe de ralliement mondial -, la campagne de mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein a pour vocation de convaincre les femmes du rôle primordial du dépistage précoce et de faire progresser la recherche. C’est aussi l’occasion de mettre en lumière celles et ceux qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation et de réunir encore plus de fonds pour aider les équipes de chercheurs et soignants. Certes, d’importants progrès pour la recherche médicale ou pour la qualité de vie des malades ont été réalisés, mais il est indispensable de continuer le combat contre la maladie, qui peut toucher les femmes même très jeunes, contrairement à ce que beaucoup pensent.

1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein.
Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.

En 25 ans, la campagne Octobre Rose est devenue un rendez-vous de mobilisation nationale, marquée par des événements dans de nombreuses villes de France, organisés par les associations locales. Cette campagne de sensibilisation, faite pour porter haut et fort le message « Le dépistage du cancer du sein, c’est la vie ! », permet de rappeler aux femmes et aux professionnel·le·s de santé les modalités de dépistage et de suivi. En fonction du niveau de risque, chaque femme peut être orientée et suivie de façon adaptée.

Octobre Rose
Campagne 2018 « Tous Concernés » de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! ©DR

Cette année, le slogan « Tous concernés ! » choisi comme mot d’ordre d’une mobilisation globale, s’accompagne d’un accent important mis sur l’appel aux dons des particuliers. Depuis 2016, les internautes peuvent effectuer un don en ligne via la plateforme de crowdfunding de la Caisse d’Epargne. L’intégralité des fonds récoltés est reversée à l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !. Et l’on sait l’importance de donner des moyens à la recherche.

Surveiller ses seins

Le cancer du sein est le premier cancer chez la femme. Son dépistage est donc un enjeu majeur de santé publique. Surtout lorsque l’on sait que traité à un stade peu avancé de la maladie, le cancer du sein peut être guéri dans 90% des cas.
Les professionnel·le·s de santé insistent sur l’intérêt du dépistage et de l’examen clinique, surtout si l’on a des facteurs de risque – personnel ou familial.

Alors sans faire non plus une fixette, n’hésitez pas à toucher régulièrement vos seins, sentir rouler sous vos doigts le tissu graisseux qui lui donne sa forme. Car l’autopalpation régulière permet de savoir si tout va bien, ou de détecter des irrégularités avant que la maladie n’ait une chance de s’étendre.

Octobre ROse
©Ligue contre le cancer

La Ligue Contre le Cancer recommande aux femmes de rester vigilantes et de surveiller certains signes révélateurs de la maladie :

  • Une modification de la dimension ou de la forme d’un sein.
  • Une grosseur ou boule dans un sein.
  • Un ganglion dur au niveau de l’aisselle.
  • Un écoulement par le mamelon, surtout s’il est sanglant.
  • Une modification de la pigmentation ou de la texture de la peau du sein ou de l’aréole.
  • Une rétraction irréversible du mamelon, d’apparition récente.

En cas de doute, il est bien sûr préférable de consulter au plus vite un spécialiste afin d’établir un diagnostic fiable.

En 2017, l’Américaine Erin Smith Chieze, alors atteinte d’un cancer du sein, poste sur Facebook un photomontage réalisé par WorldWide Breast Cancer, un organisme de bienfaisance qui milite pour la sensibilisation au cancer du sein via sa campagne #KnowYourLemons.

In the past few days, I have received quite a few private messages about a "game" going around where you post a heart,…

Gepostet von Erin Smith Chieze am Dienstag, 10. Januar 2017

On y voit 12 signes et symptômes différents représentés sur des citrons, grâce auxquels on peut reconnaître un cancer du sein : masse épaisse, échancrure, érosion de la peau, rougeur ou chaleur, nouveau fluide, enfoncement d’une partie du sein, bosse, veines de croissance, mamelon rétracté, nouvelle forme ou taille du sein, peau d’orange, symptôme invisible.

Les chiffres-clés* en France :

  • 11 600 décès chaque année.
  • Les cancers du sein sont le 1er cancer chez la femme et ceux qui entraînent la plus grande mortalité.
  • Près de 54 000 nouveaux cas dépistés chaque année.
  • Dans plus de 8 cas sur 10, ce cancer touche des femmes âgées de 50 ans et +.
  • Près de 50% des cancers du sein sont diagnostiqués entre 50 et 69 ans et environ 28% sont diagnostiqués après 69 ans.
  • Environ 10% des cas de cancer du sein se manifestent chez les femmes de – 35 ans.
  • 1% des cancers du sein concerne des hommes.
  • 50% des cancers du sein n’ont aucune cause identifiée.
  • S’il est dépisté à un stade précoce (c’est-à-dire à un stade peu avancé de la maladie), ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.

*Sources : cancerdusein.org

Le programme d’Octobre Rose à Toulouse

Les actions sont menées principalement par D.O.C 31 (Dépistage Organisé des Cancers) et le comité de Haute-Garonne de La Ligue contre le cancer, associations locales qui œuvrent au quotidien pour la lutte contre le cancer. Le mois de sensibilisation Octobre Rose à Toulouse a commencé le 30 septembre avec la désormais classique course à la Base de Loisirs des Argoulets.

  • À partir du 2 octobre : lancement du concours « Vitrines Roses » dans les commerces de St-Cyprien/Patte d’Oie. Ateliers et animations avec la Clinique Pasteur.
  • Dimanche 14 octobre : animations dans le quartier de la Reynerie et visite du château.

(Ce programme sera complété au fur et à mesure des infos reçues à la rédaction.)

Le programme d’Octobre Rose à Montpellier

Lancée le 3 octobre par Caroline Navarre – Adjointe au Maire, Déléguée à la Prévention Santé et aux Droits des femmes – la campagne Octobre Rose à Montpellier fait revenir les parapluies roses suspendus dans la rue de la Loge. Une « action symbolique pour attirer l’attention et informer le grand public sur l’importance du dépistage. Les parapluies protègent comme le dépistage ».

  • Samedi 6 octobre de 10h à 17h : présence exceptionnelle du Mammobile près de la place de la Comédie, au 7 boulevard Victor Hugo à Montpellier (planning de présence du Mammobile disponible en ligne).
  • Les 3, 6, 10 et 17 octobre : les membres du Collectif Octobre Rose seront rue de la Loge, pour informer les passant·e·s sur le dépistage du cancer du sein.
  • Les 8, 9, 11 et 12 octobre : présence du Collectif Octobre Rose à la Gare Saint Roch de Montpellier pour sensibiliser les usagers sur le dépistage du cancer du sein.
  • Jeudi 25 octobre : soirée de clôture de l’édition 2018 d’Octobre Rose dans le cadre du festival Cinemed avec la projection du film de Solveig Anspach « Haut les cœurs ! » à l’Opéra Berlioz de Montpellier.

Pour en savoir plus

Site internet de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !
Page Facebook

Ligue contre le cancer à Toulouse
Doc31

Le Collectif à Montpellier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here