jeudi 13 mai 2021
Accueil Magazine Infos Mon fils Malik, le nouveau film de la Montpelliéraine Thitia Marquez...

[ CINÉMA ] Mon fils Malik, le nouveau film de la Montpelliéraine Thitia Marquez est tourné à Marseille

-

Un jour alors que Slimane rentre chez lui, il découvre une patrouille de police devant sa maison : sa femme Samira gît sans vie dans la chambre et son fils Malik a disparu. Anéanti par le drame qui vient de se produire, il décide de prendre les choses en main pour le retrouver. L’histoire se raconte à travers son regard…

En attendant la réouverture des salles de cinéma, découvrez la bande annonce du nouveau film de la réalisatrice montpelliéraine Thitia Marquez, au scénario écrit par Dimitri Bagot, avec la participation exceptionnelle de l’acteur marseillais Moussa Maaskri. Un thriller dramatique qui sortira le 03 mars 2021 au cinéma.

Thitia Marquez réalise son premier long métrage « Mon fils Malik »

« C’est une histoire d’espoir, d’amour et de rassemblement malgré les drames et les difficultés rencontrées tout le long du film » raconte la réalisatrice Thitia Marquez. Sur fond de fait divers, ce thriller dramatique « est un film sensibilisateur, rassembleur où l’on passe par diverses émotions » et qui aborde des sujets dont on parle peu. C’est ce qui l’a motivée après lecture du scénario de Dimitri Bagot – qui joue le rôle de Slimane. « Comme on peut le voir dans mes courts métrages La chute dans l’obscur, Ma vie mon histoire et Lukas, je traite essentiellement de sujets sensibles, c’est ma façon de m’exprimer et de passer un message à travers mes films. Pour la mise en scène, je ne recherche pas l’originalité mais la justesse, ainsi que celle du jeu dans une forme cinématographique réaliste. »

Née à Montpellier en 1987 et installée à Paris depuis 2010 pour « réussir dans le cinéma français », Thitia Marquez est passionnée de réalisation, une « reine des mots » très à l’écoute des propositions des comédien·nes, avec un œil avisé sur la précision des détails. « Je ne donne pas le scénario aux acteurs, nous partons ensemble à la recherche d’une authenticité émotionnelle. Je ne dirige pas mes comédiens, je les accompagne. J’essaie de ne pas construire des personnages à l’intérieur d’un cadre mais de les révéler bien au-delà, afin d’atteindre cette honnêteté de la vie si rare et difficile à capturer. La mise en scène doit être à l’image du scénario et des relations entre les personnages. »

Connue pour son franc parler, la réalisatrice montpelliéraine aime mettre en lumière les problèmes actuels de la société, lever les tabous, exposer au grand jour les sujets sensibles. La caméra est souvent tenue à l’épaule afin de renforcer l’aspect immédiat et brut de chaque situation, particulièrement pendant les moments d’action. Le montage, donc le récit, fonctionne par ellipse, laissant aux spectateurs une part active dans la construction de l’histoire.

Sec, direct, frontal mais généreux dans ses sentiments et ample dans son humanité, c’est ainsi que j’ai réalisé « Mon Fils Malik ».

Thitia Marquez, réalisatrice.

Après huit courts métrages réussis – en témoigne les nombreuses sélections à divers festivals – Thitia Marquez réalise son premier long métrage Mon fils Malik, tourné en grande partie à Marseille et autoproduit avec Dimitri Bagot et Florian De Tomasi, sans aide financière.

Un film coup de poing à découvrir dès le 3 mars 2021 au cinéma et déjà très attendu !

Bande annonce du film « Mon fils Malik » de Thitia Marquez

Une partie de l’équipe du film

  • Réalisation : Thitia Marquez
  • Scénario/Dialogues : Dimitri Bagot
  • Production/Distribution : Les Films à Fleur de Peau
  • Co-production : The Magic Films
  • Comédien·nes : Moussa Maaskri, Dimitri Bagot, Florian De Tomasi, Akim Chir, Vladimir Houbart, Kamil Kanzallah, Julien Sarazin, Radoslav Majerik, Lina-Karân Durand, Majida Ghomari, Mohamed Jahoui…
©Krystel Marques

Filmographie de Thitia Marquez

  • Mon fils Malik – 2020 / 1h45mn
  • Je suis votre héros – 2018 / 2mn20 (Nikon Film Festival 2018).
  • Transaction – 2017 / 4mn (Inshort Film Festival 2018, Nigéria).
  • Lukas – 2017 / 11mn (Miami Epic Festival 2017, Caribbean Festival 2017, AFC Global Festival India 2017).
  • Je suis DEATH – 2016 / 2mn20 (Nikon Film Festival 2017).
  • Ma vie mon histoire – 2015 / 16mn (Short Film Corner Festival de Cannes 2015, Festival Chéries, Chéris 2015, Outwest Film Fest 2017 Nevada).
  • La Zlatana – 2014 / 20mn.
  • La chute dans l’obscur – 2013 / 15mn (Short Film Corner Festival de Cannes 2013).
  • Un mal pour un bien – 2012 / 27mn.

Photo de couverture copyright Shakara Chea.

ARTICLE SUIVANT