lundi 27 juin 2022
AccueilTalentsElles sont l'OccitanieBéatrice Dunski - Paint Away Tours

Béatrice Dunski – Paint Away Tours

-

Béatrice Dunski a fondé les agences de voyage Paint Away Tours et Escapades Créatives pour que les artistes amateurs puissent découvrir d’autres horizons créatifs et enrichir leur pratique lors de séjours culturels en immersion.

Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

Paint Away Tours est une agence de voyage spécialisée en tourisme créatif, c’est-à-dire que nous organisons des séjours à forfait autour d’un stage créatif comme de la peinture, de la photo, de la céramique, etc. Associé à d’autres prestations de tourisme classique telles que l’hébergement, la restauration, le transport et pleins d’autres activités cultuelles.
Le tourisme créatif est une forme de tourisme durable, c’est un tourisme expérientiel qui va permettre aux voyageurs de participer de manière active à une activité, à un stage créatif, une initiation à une activité d’art ou d’artisanat. Cela va permettre une cocréation avec l’artisan ou l’habitant local, nous sommes vraiment dans une forme de slow tourisme et pas du tout sur du marathon. Nous sommes en dehors des hot spots du tourisme de masse, l’idée étant de partir pour une destination et d’apprendre des artistes et des artisans locaux.

Quelle est votre offre ?

Nous avons deux types d’offres, une première avec Paint Away Tours que l’on exploite pour une clientèle américaine, et une deuxième marque en France que nous avons développé dans le courant de l’année passée et qui s’appelle Escapades Créatives. Nous organisons des séjours pour des artistes voyageurs francophones et peut-être par la suite européens.
Nos séjours en général s’organisent sur une semaine, on part avec un groupe d’une dizaine de personnes à peu près avec un professeur d’art qui va diriger le stage créatif pendant toute la semaine. On va aller peindre en plein air en matinée, les après-midi sont réservés à des activités culturelles, des visites guidées avec des experts et des guides locaux mais aussi des ateliers d’initiation parce que c’est notre deuxième focus de tourisme créatif. On va visiter des galeries d’art, des ateliers d’artisans, mettre en valeur des métiers d’art caractéristiques du lieu visité.

Quel est votre parcours Béatrice Dunski ?

Je suis originaire de l’île de la Réunion où j’ai toujours vécu, j’ai grandi là-bas et je suis venue faire mes études d’art et de communication à Montpellier. Ensuite, je suis allée du côté de La Rochelle où j’ai fait une école de commerce, un master en stratégie de développement durable. Et par la suite, je suis allée vivre et travailler en Suisse, au Canada, aux États-Unis, je suis aussi revenue travailler en France par moments. À présent, on est de retour dans la jolie région d’Occitanie.

Pourquoi avez-vous rejoint une pépinière d’entreprises ?

Je suis entrée dans la pépinière Gigamed de Bessan, nous avons eu l’occasion de rencontrer beaucoup d’autres entrepreneurs qui ont fait la même démarche de venir chercher un accompagnement individuel ou de groupe à travers ces systèmes de pépinières. Ils nous aident à avoir un regard d’expert, un regard extérieur sur notre projet d’entreprise. Cet accompagnement nous met en relation soit avec des prestataires externes, des consultants, soit avec des organismes qui nous permettent de financer, d’aller chercher des subventions pour la création d’entreprise. Voilà ce qu’on vient chercher dans une pépinière, en plus des occasions de réseautage qu’on a entre entrepreneurs.

Les graines que l’on sème aujourd’hui ne vont pas forcément pousser demain, mais peut-être après-demain ou le surlendemain.

Béatrice Dunski
Des conseils pour lancer un projet ?

D’avoir beaucoup de patience parce que d’après ma petite expérience, les graines que l’on sème aujourd’hui ne vont pas forcément pousser demain, mais peut-être après-demain ou le surlendemain. Je ne suis pas forcément de nature patiente, cela dit l’entrepreneuriat m’aura aussi appris que tout n’arrive pas d’un coup juste parce qu’on a beaucoup travaillé, mais plutôt sur une vision un peu plus à long terme que le lendemain.

Photo de couverture : Béatrice Dunski copyright Grizette.

ARTICLE SUIVANT