vendredi 21 juin 2024
AccueilTalentsElles sont l'OccitanieGwladys Marhic - Les Piments du Bout du Monde

Gwladys Marhic – Les Piments du Bout du Monde

-

Rencontrez Gwladys Marhic, une entrepreneure passionnée qui a transformé sa passion pour les piments en activité professionnelle. À la tête de la marque « Les Piments du Bout du Monde« , une exploitation agricole bio située près de Lodève, Gwladys cultive des variétés de piments du monde entier, offrant une expérience gustative inégalée à ses clients.

Gwladys a toujours eu un amour pour le piment, une passion qui remonte à son enfance passée dans le Var, aux côtés d’une famille réunionnaise. Les arômes enivrants des plats épicés ont marqué son esprit et ont semé les graines de sa fascination pour ce fruit coloré et piquant. Lorsqu’elle s’est installée près de Lodève avec son conjoint, elle a été surprise de ne pas trouver de piments frais dans la région. C’était un appel à l’action pour Gwladys, une opportunité de combler un vide sur le marché local tout en poursuivant sa passion.

Le chemin vers la création de « Les Piments du Bout du Monde » n’a pas été sans obstacles. En 2019, Gwladys a tenté de cultiver ses premiers piments dans son potager, mais elle a rapidement réalisé que cette entreprise demandait plus d’attention et de savoir-faire qu’elle ne l’avait imaginé. Cependant, plutôt que de se décourager, Gwladys a vu ces défis comme des opportunités d’apprentissage. L’année suivante, ses efforts ont porté leurs fruits, littéralement, avec une récolte plus abondante et des piments de meilleure qualité. Encouragée par ses progrès, elle a continué à expérimenter, à diversifier ses variétés et à perfectionner ses techniques de culture.

Gwladys Marhic

La passion de Gwladys pour les piments a été le moteur de son entreprise, mais ce sont ses compétences professionnelles qui ont donné à « Les Piments du Bout du Monde » son caractère unique. Avec un diplôme en hôtellerie restauration et une carrière dans le domaine, Gwladys a apporté une perspective riche et une expertise en matière de gestion et de marketing à son entreprise agricole. Elle a su tirer parti de ses connaissances pour créer une marque forte et distinctive, mettant en valeur la qualité et la diversité de ses produits.

Au-delà de la culture des piments, Gwladys a également développé une gamme de produits transformés, notamment des sauces et des condiments, mettant en valeur la polyvalence et la saveur unique des piments qu’elle cultive. Cette diversification lui a permis d’explorer de nouveaux marchés et d’offrir à ses clients une expérience gustative complète, de la ferme à la table.

Gwladys Marhic

La route vers le succès n’est pas sans défis pour Gwladys. Elle a dû jongler avec les responsabilités de l’entrepreneuriat tout en continuant à développer son activité web et à accompagner ses clients dans leur transition numérique. Mais avec une détermination inébranlable et un soutien solide de sa famille et de ses amis, Gwladys a surmonté chaque obstacle sur son chemin. Soutenue par la Chambre d’Agriculture et l’association Terre Vivante, elle bénéficie de conseils et de formations pour perfectionner son activité.

Aujourd’hui, « Les Piments du Bout du Monde » est mieux identifié sur le marché, offrant des produits de qualité et un service attentionné à ses clients. Gwladys continue à développer sa passion pour les piments, cherchant toujours de nouvelles variétés à cultiver et de nouveaux marchés à explorer. Son parcours est une source d’inspiration pour celles et ceux qui osent poursuivre leurs rêves, même lorsque les défis semblent complexes. Gwladys Marhic a prouvé que la passion, la persévérance et le professionnalisme peuvent transformer une simple idée en une entreprise qui ne manque pas de piquant !

Son conseil pour lancer un projet
J’ai commencé mon premier grand pas dans l’entreprise après le salariat grâce à la CAE Ariac, qui est une coopérative d’activité et d’emploi qui permet, un peu comme une couveuse, de se lancer et d’essayer son activité, sans trop savoir où on va mais avec une sécurité de comptabilité, de respect des législations.

La CAE c’est vraiment la petite bulle qui nous permet de passer du salariat à l’entrepreneuriat sans se planter !

Photo de couverture Gwladys Marhic ©Grizette.

ARTICLE SUIVANT