Rencontre avec une artiste conteuse et colleuse au cœur d’un petit village au nord de Montpellier, un véritable havre de paix ! Son pari ? Redonner naissance à un appartement en ruine. Elle signe avec son compagnon un espace épuré et stylé, tout en simplicité et transparence. Allez, on entre.

Challenge accepted!

Jeune couple, Julia et son compagnon cherchent en 2004 à s’installer dans la région. Julia, qui sort de l’École du Louvre, est en quête d’une maison avec une histoire ! Elle tombe sous le charme d’une bâtisse qui date de la fin du 18e – début 19e siècle, ancien chai du village apparemment. Devenu un atelier d’artistes, le morceau d’appartement de 120m2 qu’ils achètent est à l’état de ruine ! 2 ans de travaux, 1 pendaison de crémaillère à Noël, les voilà installés et prêts à profiter.

Entrée_Julia_crédit_photo_AC_Eriau[1]REDI4
© AC Eriau

Un maximum d’ouverture, un minimum de fioriture

2 contraintes ont conduit les travaux de nos deux architectes d’intérieur en herbe : une énorme poutre et un mur qui partagent l’appartement en deux. Passés ces obstacles, ils cassent les murs, les sous plafonds, nettoient les sols et remplacent les fenêtres. La transformation est en cours ! Sur 3 niveaux, l’appartement affiche de monumentales fenêtres en chêne et de remarquables hauteurs sous plafonds. Salon, salle à manger et cuisine ont été conçus dans un volume unique, comme un point de ralliement baigné de lumière.

version_bridge_crédit_photo_AC_Eriau[1]REDI4
© AC Eriau
Barres en béton brut, parefeuille, planchers au sol, enduit à la chaux sur les murs, que des matériaux nobles et organiques sélectionnés par nos deux passionnés. L’objectif : respecter l’identité du lieu dans un esprit chic et pratique et marcher pieds nus. C’est un appartement sans limite, où l’inutile est resté à la porte. Seule excentricité : la chambre vitaminée et fleurie de leur petite fille. Combinaison de meubles IKEA et de pièces design à l’intérieur, en témoigne le fauteuil Eames Lounge Chair de Charles et Ray Eames. Mix d’éléments modernes en acier avec leur escalier minimaliste, et d’anciens avec leurs chaises Thonet dans la cuisine. Il règne ici une déco ambivalente, entre l’homme au style épuré et la femme à l’esprit baroque !

Design
© AC Eriau
Cabinet_curiosités_crédit_photo_AC_Eriau[1]REDI4
© AC Eriau

« Cabinets de curiosités » et atelier d’artiste : piqûres arty

Chargée de production sur des tournages pub & films, Julia dessine et rêve d’oiseaux à côté de son boulot. Cours de dessin, École du Louvre dont une spécialité en art océanien, brocantes et père collectionneur ont formé son œil. Ses travaux ? De jolis tableaux qui combinent plusieurs techniques : la peinture, le dessin, la couture etc. Son univers se reflète par petites touches dans cet appartement élégant. Bozo (masque malien d’oiseau) dans le salon, planche botanique, tableau d’un homme en méditation aux murs et collages au toilettes. Regroupements d’objets collectionnés et rapportés, étalés sur du mobilier chiné : sorte de petits musées made in Julia. Des touches colorées et patinées qui s’accordent à merveille dans cet appartement recomposé !

Collages_Julia_crédit_photo_AC_Eriau[1]REDI4
© AC Eriau
Portrait_Julia_crédit_photo_AC_Eriau[1]REDI4
© AC Eriau

En bref

Un meuble : un tapis brodé kilim
Un blog : www.designsponge.com
Une boutique déco à Montpellier : État d’Âme, 12 rue En Gondeau.
www.juliadutriez.tumblr.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here