29e édition du Prix Goncourt des lycéens

Le 3 novembre dernier, le Prix Goncourt a été attribué à Leïla Slimani, Franco-Marocaine de 35 ans, pour Chanson douce chez Gallimard, son deuxième roman.
Ce Prix littéraire tant convoité – d’une dotation symbolique de dix euros ! – permet surtout à l’ouvrage de caracoler en tête de gondole. Mais seuls les membres de l’Académie Goncourt peuvent voter.
En revanche, pas besoin d’être du sérail pour élire le Prix Goncourt des lycéens. Comment ça marche, qui peut voter et quelle est la sélection 2016 ? Explications.

La culture littéraire à portée de la jeunesse

Parce qu’il est important de sensibiliser les jeunes à la lecture, le Prix Goncourt des Lycéens est une chance, pour chaque classe de divers lycées, d’être sélectionnée pour lire, étudier, critiquer, échanger, juger et élire leur Prix Goncourt.

La rentrée de septembre met en lumière l’élite littéraire, la crème de la crème, les chefs d’œuvres du 21e siècle. Ils seront la littérature classique de demain. Ainsi, cette occasion est d’autant plus enrichissante car elle permet à des milliers de lycéens de découvrir la littérature contemporaine parmi 14 titres choisis par le jury Goncourt.

L’origine du Prix Goncourt des Lycéens

Il a d’abord été lancé en 1988 dans une dizaine de lycées de Bretagne. Devenu national depuis 2011, l’Éducation Nationale et la Fnac (en accord avec l’Académie Goncourt) offrent l’opportunité à 2 000 lycéens de se plonger dans les ouvrages de la rentrée littéraire sélectionnés pour le Prix Goncourt. Ils feront donc entendre leurs voix pour élire LEUR prix parmi les 14 sélectionnés.

Les livres sélectionnés pour le Prix Goncourt 2016

Un beau cru qui marque cette 29e édition du Prix Goncourt des Lycéens.

Comment ça marche ?

56 classes de lycées (toutes filières confondues) sont sélectionnées en juin de l’année scolaire précédente, après avoir déposé un dossier de candidature auprès des délégations académiques à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC). La sélection des classes est basée sur la motivation des enseignants.
Après l’annonce des livres sélectionnés pour le Goncourt en septembre, la Fnac remet les ouvrages à chaque classe. Ils ont deux mois pour lire et étudier les œuvres de la sélection en vue d’élire Le Prix Goncourt des lycéens. De plus, ils ont pu échanger et débattre avec les auteurs de la sélection au moment des rencontres organisées par la Fnac du 10 au 18 octobre.

En Occitanie, la rencontre s’est déroulée à Toulouse le 18 octobre dernier au collège Pierre-de-Fermat. Les élèves ont rencontré Magyd Cherfi, Jean-Baptiste Del Amo, Jean-Paul Dubois, Régis Jauffret, Gaël Faye, Metin Arditi, Frederic Gros, Ivan Jablonka et Romain Slocombe.

Par la suite, les élèves devront choisir trois finalistes au Prix et un délégué pour les représenter lors des délibérations régionales le lundi 14 novembre qui auront lieu dans sept villes de France.
Le jury est constitué des délégués régionaux qui se réunissent à huit clos pour élire le lauréat du Prix Goncourt des Lycéens.
L’annonce sera rendue publique le 17 novembre 2016, jour de la finale à Rennes.

Le Goncourt des lycéens en quelques chiffresprixgoncourtlyceens2016-80x120-gdl2016-a6-198x300

  • Créé par la Fnac et l’Éducation Nationale en 2011.
  • À ce jour, on recense 17 150 élèves associés au Prix.
  • 37 604 exemplaires de 216 romans différents ont été lus.
  • 56 lycées sont sélectionnés pour cette 29e édition.
  • Cela représente environ 2 000 élèves.

En 2015, c’est Delphine de Vigan qui recevait le Prix Goncourt des lycéens pour son roman D’après une histoire vraie publié aux éditions Jean-Claude Lattès. Qui lui succédera ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here