Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Lourdes Castro « Ombres & Compagnie » au MRAC de Sérignan

17 février > 2 juin

Pour sa première exposition monographique, Lourdes Castro, l’une des grandes figures de l’art contemporain portugais, nous dévoile ses « Ombres & Compagnie » au MRAC de Sérignan du 17 février au 2 juin 2019.

Lourdes Castro, une femme artiste dans un milieu machiste

Sous le commissariat de Anne Bonnin, l’exposition présente des œuvres de 1950 jusqu’aux années 1990, un petit retour en arrière sur la vie de l’artiste avant-gardiste s’impose donc.

Née sur l’île de Madère en 1930, c’est à Paris qu’elle fonde la revue KWY à la fin des années 50 avec son mari René Bertholo et d’autre noms de l’art contemporain tels que António Costa Pinheiro ou Christo. La revue est un franc succès et collabore avec de nombreux artistes et poètes, Lourdes Castro reste cependant la seule femme de l’équipe.

lourdes castro
Um Livro da Ilha da Madeira. Lisboa, 09-12-1956, exemplaire unique Photographe : Carlos Azevedo. © Fondation Calouste Gulbenkian.

Sa lutte pour l’égalité des genres dans ce milieu artistique très machiste se distingue dans ses travaux, notamment dans son « Théâtre d’ombres » dans les années 70. Elle met alors en exergue des gestes de la vie d’une femme, pour en apprécier la beauté.
Lourdes Castro participe aussi à l’essor du livre d’artiste, en bousculant ses codes. Elle crée des ouvrages complètement libérés de la norme depuis les années 50, faisant appel à la couture, le découpage, la broderie…

Présences

lourdes castro
Grand Herbier d’Ombres, 1972, (détail), Louva a deus. Impression sur papier héliographique, Collection du Nouveau Musée National de Monaco. Photographe : Daniel Mille, ©NMNM, Principauté de Monaco.

Le concept remonte à ses premiers « Contours » en 1959, année où Lourdes Castro collecte ses premières « Ombres » en retranscrivant, à l’huile, les ombres de ses proches sur des tableaux. Elle change cependant rapidement de support et opte pour le plexiglas pour ses « Ombres Projetées », jouant sur la transparence du matériau afin de pouvoir leur donner vie et les mélanger au monde réel. Elle dématérialise alors tout type d’objet, de plante, d’être humain. L’artiste s’amuse même à collecter ses ombres et tout ce qui peut s’y rapporter dans une encyclopédie joliment appelée « Albums de Famille ».

Sa démarche tend à créer une présence sans vie, une compagnie inanimé mais dotée de mouvement, brodée sur des rideaux qui flottent dans le vent.

Au final, nous pouvons nous confronter à un double, un être de rien, une présence dénuée de toute substance.

Vernissage le samedi 16 février à 18h30.

En parallèle de « Ombres & Compagnie », vous pouvez aussi découvrir l’exposition de Ulla von Brandenburg « L’hier de demain ».

Plus d’infos

Site internet du MRAC
Page Facebook

Photo de couverture : Sombras projectadas bolsas e laranjas, 1965. Deux plaques de plexiglas et une encre glycérophtalique, 60 × 75,5 cm. Collection Museu do Chiado. Courtesy Museu Nacional de Arte
Contemporânea – Museu do Chiado, Lisbonne, Portugal © Museu do Chiado et de l’artiste.
Photographe : Mário Valente. (DGPC/ADF).

Détails

Début :
17 février
Fin :
2 juin
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Musée Régional d’Art Contemporain (MRAC)
146 avenue de la Plage
Sérignan, 34410 France
+ Google Map