Nouvel An chinois : l’année du Chien

On fête le Nouvel An chinois pour entrer dans l’année du Chien, un signe astrologique aux valeurs de fidélité et de loyauté. Cette fête prend également le nom de « Fête du Printemps » ou encore « Fête du Têt » au Vietnam. Elle est la plus importante et la plus célébrée par les Asiatiques. Particulièrement joyeuse, elle marque l’arrivée du printemps. Les quinze jours de festivités sont synonymes de vacances, veillées, repas et jeux en famille au mah-jong, échange de cadeaux et étrennes aux jeunes, visite aux proches, animations dans les rues, musique… et s’achève avec la jolie Fête des Lanternes.

De nombreux symboles et rituels entourent cette fête. Tout d’abord, pour bien entrer dans la nouvelle année, il est de coutume de tout nettoyer, purifier, sur le plan matériel (rangement, tri, ménage) comme sur le plan personnel (s’excuser, pardonner, payer ses dettes…). Il faut aussi décorer son intérieur de rouge (porte-bonheur) et or, faire éclater des pétards pour chasser les démons, déguster de délicieux plats évoquant la prospérité : poissons, raviolis, fruits et légumes confits ou encore, au Vietnam, gâteaux de riz gluant farcis de viande de porc et haricots (bành chung).

Pour se mettre dans l’ambiance, quoi de mieux que de s’immerger dans les saveurs venues d’Asie ? Découvrez notre sélection gourmande de restaurant chinois et vietnamien, vous verrez que, contrairement à ce que l’on croit, les deux cuisines sont très différentes !

Quel restaurant chinois authentique à Toulouse ?

La Ville Rose compte beaucoup de restaurants asiatiques, mais aidés par l’association Tchin-tchine, spécialiste de la culture chinoise et organisatrice du Festival Made in Asia, nous avons trouvé des adresses proposant des plats chinois typiques.

Le Formose

Quartier Palais de Justice

C’est l’adresse de restaurant chinois n°1 pour savourer le vrai goût de Chine. On n’y vient pas pour la déco (très simple) ni pour manger rapidement (il y a souvent un peu d’attente) mais pour tout le reste : un accueil adorable, une grande variété de plats typiques (principalement taïwanais), savoureux et copieux à des prix raisonnables.

Le Formose – 1 place Lafourcade, Toulouse. Tél. 05 61 75 87 82

Le saviez-vous ?

Dans la culture chinoise, un plat particulièrement important notamment en hiver c’est… la fondue ! Mais attention, ici, pas de fromage coulant. La fondue chinoise est un plat complet et copieux mais très équilibré et sain, à base de légumes, viandes et poissons. À consommer sans modération dans ces bonnes adresses que nous vous recommandons !

Miya Fondue

Quartier Esquirol

L’adresse parfaite pour découvrir le concept de fondue chinoise. On vous guide pour les produits si vous êtes un peu perdu.e. Proposées à un tarif unique, on a le choix entre une grande variété de fondues, notamment la version végétarienne au tofu. On choisit également son bouillon (possibilité d’en prendre deux) et le tout est à volonté !

restaurant chinois
Miya Fondue©DR

Miya Fondue – 7 rue du Coq d’Inde, Toulouse. Tél. 06 63 20 15 41
Page Facebook : MIYA Fondue


Chez Riz

Quartier Saint-Sernin

Chez ce jeune couple de Chinois particulièrement sympathique, on retrouve le concept de fondue. Une fois le choix fait entre les différentes saveurs de bouillon proposées (Sichuan, champignon, tomate, pimentée…), on dispose la marmite sur la plaque prévue à cet effet sur la table et on fait mijoter les étonnants ingrédients, qui à eux seuls nous font voyager : boulettes de crevettes, tofu frit ou soyeux, vermicelles de konjac, racines de lotus…

restaurant chinois
Chez Riz©DR

Chez Riz – 45 rue Saint-Charles, Toulouse. Tél. 05 82 75 72 31
Page Facebook : Chez Riz Toulouse fondue chinoise

Les vraies saveurs vietnamiennes à Toulouse

Besoin d’évasion ? Rien de tel que les saveurs vietnamiennes pour un petit voyage express sans bouger de Toulouse ! Voici trois adresses, bien différentes mais particulièrement savoureuses.

L’Empereur de Huê’

Quartier Carmes

L’Empereur de Huê’ fait l’incroyable mélange de l’Asie et de la cuisine gastronomique. Dans une ambiance feutrée et chic d’une petite salle cosy, des assiettes graphiques et colorées, préparées à la commande – et sans utilisation de glutamate – associent produits d’ici (porc noir de Bigorre) et saveurs du Vietnam (poivres des îles de Phu Quoc, gingembre…). La cuisine est principalement celle du centre du Vietnam (l’Annam et la ville de Huê’, dernière capitale impériale). Des saveurs raffinées, plus poivrées et pimentées que dans les autres régions du pays, font la part belle aux poissons, fruits de mer et herbes aromatiques. Pour accompagner les plats, une sélection de thés délicats et parfumés, sans oublier les infusions à la citronnelle ou au gingembre frais.

restaurant chinois
L’Empereur de Huê’©DR

Qui d’autre qu’une femme pouvait être derrière tant de finesse ? Sarah Truong Qui est la fée qui officie dans les cuisines de L’Empereur de Huê’. Une enfance en Allemagne, des études de langues à Toulouse, Sarah s’oriente finalement vers la pâtisserie puis rejoint son père derrière les fourneaux, pour prendre sa suite en 2003. Elle cultive un style personnel qui s’est fait remarqué par les plus grands, dont Michel Sarran.

L’Empereur de Huê’ – 17 rue des couteliers, Toulouse. Tél. 05 61 53 55 72
empereurdehue.com – Page Facebook : Restaurant L’Empereur de Huê


Haozaï

Quartier Jean Jaurès

Haozaï (parfois écrit « Aozaï ») est une petite adresse toute simple qui, en apparence, ne paie pas de mine… Mais ne vous fiez pas aux apparences. « L’essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur »… « et avec les papilles ! » aurait pu ajouter Saint-Exupéry !

Une fois servi.e, le voyage commence et vous ne pourrez en être que ravi.e. Les plats sont sans prétention mais les saveurs authentiques, les produits frais, les viandes et poissons tendres… un bonheur. La spécialité : la soupe Phö (nouilles, fines lamelles de bœuf, pousses de soja, gingembre, badiane, cannelle, clou de girofle et des herbes fraîches en-veux-tu-en-voilà, le tout dans un bouillon délicieux et réconfortant).

restaurant chinois
Haozaï©DR

N’hésitez pas à goûter aussi aux autres plats, comme la salade de papaye et bœuf cru, les rouleaux de printemps aux crevettes, le poulet au gingembre, le bœuf Luc Lac, les fruits de mer grillés ou encore, la spécialité de la Fête du Têt : les crêpes vapeur fourrées au porc et champignons (photo). Menus du midi à des prix très abordables, une délicieuse façon de voyager sans se ruiner !

Haozaï – 10 rue Denfert-Rochereau, Toulouse. Tél. 05 61 57 15 54


La Petite Ménagerie

Quartier Saint-Cyprien

Ouverte au printemps 2016 par deux sœurs, La Petite Ménagerie fait parler d’elle sur Toulouse. Il faut dire que cette « cantine de poche » a tout pour plaire.

D’abord le lieu : tout petit, tout mignon, enchanté, joyeux, coloré, acidulé, plein d’humour et de goût, avec des lampions, des banquettes fleuries et une jolie ménagerie tout droit sortie d’une histoire pour enfants !
Ensuite, l’accueil offert par les heureuses cuisinières, Uyên et Phuong Le Minh : chaleureux, décontracté et tout sourire…
Enfin, les plats : des recettes de la cuisine de rue du Vietnam avec quelques inspirations de Laos et Thaïlande. Des produits frais, une cuisine simple et saine tout en étant créative et goûteuse. Du 100% fait maison (comme les pickles de légumes et graines germées à la nougatine cacahuète) et de vraies découvertes culinaires (la coriandre épineuse, le shiso…).

La petite ménagerie est aussi vegan-friendly et kids-friendly. Bref, une adresse qui ne se prend pas la tête et qui met l’eau à la bouche !

La Petite Ménagerie – 1 bis rue du Pont St-Pierre, Toulouse. Tél. 09 73 21 92 33
lapetitemenagerie.fr – Page Facebook : La Petite Ménagerie

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE