[Mis à jour le 04/01/2018]

L’Épiphanie est une fête religieuse…

Née dans l’Orient chrétien, l’Épiphanie est une fête correspondant aux premières apparitions publiques de Jésus (du grec phaïnô, « faire apparaître »), notamment par l’adoration des Rois Mages venus lui rendre visite. Arrivée en Occident vers 350, elle est célébrée le 6 janvier, et depuis 1971, si ce jour n’est pas férié, elle peut se fêter le premier dimanche qui suit le 1er janvier pour permettre aux fidèles d’aller à l’église.

En Occident, l’Épiphanie fait partie des célébrations du solstice d’hiver (le 22 décembre) annonçant le rallongement des jours et la renaissance de la Lumière. Cette période centrée sur le partage et la générosité, qui dure 12 jours et 12 nuits – le chiffre 12 représente la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 dieux olympiens, 12 tribus d’Israël, 12 apôtres, etc.) – prend fin le 6 janvier.

… pas la galette des rois

C’est au Moyen Âge qu’apparaît la coutume de la galette des rois, dont l’origine est aussi assimilée à une fête païenne où les Romains, sous l’Antiquité, célébraient les Saturnales : des fêtes populaires au cours desquelles la hiérarchie sociale était suspendue, illustrée notamment par le tirage au sort d’un “roi”, grâce à une fève (le vrai légume, car ce n’est que vers 1875 qu’elle devient une figurine en porcelaine – ou de plastique – souvent bien markettée façon Lapin crétin ou Dark Vador !).
Ces “gâteaux” à fèves prenaient différentes formes et noms en fonction des régions : la « galette » (ronde comme le soleil) et fourrée de frangipane ou de compote de pommes au nord de la Loire, , la « pogne » dans le Dauphiné, le « galfou » en Gascogne, le « royaume » (nommé « còca » en occitan), en forme de couronne et brioché avec du sucre granulé et des fruits confits dans le Sud…

À Montpellier, à la fin du XIXe, le gâteau des Rois des boulangers ressemblait à un “pain de munition” (comme la boule de pain distribuée aux soldats) en plus léger, bien levé et parfumé à l’eau de fleur d’oranger. Un cœur en papier blanc sur le dessus indiquait la présence d’une fève. Certaines marchandes le décoraient aussi d’une fleur en papier piquée sur le dôme et proposaient ce gâteau sur les marchés en criant : « Une fleur ! ».*

*Source : Nadine Cretin, historienne et auteure de “Noëls des provinces de France” (éd. Le Pérégrinateur).

galette des rois à Montpellier
royaume©LL

Vous êtes plutôt Galette des Rois ou Royaume ?

Mais que l’on soit fervent défenseur de la tradition locale du Royaume ou inconditionnel de la frangipane, cette année, c’est donc le 7 janvier que l’on va “tirer les rois”.
À vrai dire, c’est même pendant tout le mois de janvier que l’on pourra collectionner les fèves (on parle alors de fabophilie), un véritable marché et une aubaine pour les professionnels puisque 841 000 galettes environ sont vendues dans le département de l’Hérault (1 251 000 en Haute-Garonne) !

Chaque artisan a sa recette de galette ou de royaume, et le goût diffère en fonction des ingrédients utilisés (avec ou sans crème pâtissière, qualité des matières premières etc.), mais aussi de la méthode de fabrication. Imaginez qu’il faut deux jours pour les préparer. Entre le pétrissage de la pâte (qu’elle soit feuilletée ou briochée), le temps nécessaire pour la laisser poser, puis le façonnage… C’est bien là le secret de la qualité ! Toute la différence est dans la recette et le savoir-faire. Autant vous dire que pour préparer cet article, on a fêté l’Épiphanie en avance… et pas qu’une fois !

galette des rois à Montpellier
Galette des rois©LL

Nos adresses pour déguster une galette des rois artisanale et gourmande

Pâtisserie Frédéric Gamet

Castelnau-le-Lez

Installé depuis cinq ans à Castelnau, Frédéric Gamet est un artisan pâtissier-chocolatier passionné, à la créativité débordante. Il pioche ses idées dans ses voyages à l’étranger. Pas étonnant donc de retrouver dans ses réalisations certaines notes exotiques, ou même des inspirations de son enfance passée dans le Puy-de-Dôme. Cette adresse fait l’unanimité des becs sucrés, testez donc la galette ou le royaume !

Pâtisserie Frédéric Gamet – 57 avenue des Centurions, Castelnau-le-Lez.
Tél. 04 67 86 43 76 – Page Facebook


La Suite

Quartier des Arceaux

Hervé Astier est bien connu dans son quartier depuis qu’il a racheté La Suite en 2016. Artisan boulanger-pâtissier depuis 22 ans, avec son épouse Aurélie et toute son équipe, il régale les habitants de ses viennoiseries et pâtisseries incomparables, fougasses aux grattons, éclairs craquants et autres pains à l’épeautre germé. Cette année, vous pouvez déguster la galette aux mendiants (au beurre et 100 % poudre d’amandes) et le royaume aux fruits nobles.

galette des rois à Montpellier
Les fèves 2018 de La Suite©DR

En clin d’œil à tous les parents et enseignants qui poussent la porte de sa boutique, il a proposé un grand concours de dessin aux enfants du groupe scolaire des Arceaux. Après une visite du fournil avec dégustation de produits, il leur a demandé d’imaginer la fève 2018. Ainsi, une série de sept fèves réalisées par l’entreprise Panessiel à partir des dessins des enfants, sont à retrouver dans les galettes de La Suite jusqu’à la fin janvier. Des fèves uniques à collectionner… Chouette idée !

La Suite – 5 rue Marioge, Montpellier. Tél. 04 67 92 75 96
Page Facebook


Rêves & Tentations : des chefs d’oeuvre gourmands

Quartier Beaux-Arts

Richard est un artiste ! Dans sa petite boutique, il régale les gourmets de pâtisseries inventives et distille son savoir-faire en organisant des cours sur place. Depuis un mois, la pâtisserie est ouverte toute la journée, et désormais aidé de Damien, les deux passionnés proposent dès 7h30 viennoiseries, pâtisseries et bientôt du salé, le tout avec de la farine bio. Les ingrédients sont choisis avec minutie, les pâtes sont pétries avec délicatesse et tout est décoré avec amour.

Rêves & Tentations – 5 rue Lunaret, Montpellier. Tél. 06 62 06 40 43


Maison Valgalier : une institution depuis 1947

Quartier Saint-Charles

Catherine Valgalier perpétue la tradition pâtissière de son grand-père Georges… La particularité des galettes de la maison ? Une frangipane à la crème de noisettes ! Surprenante pour les non initiés, c’est une véritable recette gourmande pour ses aficionados qui se pressent dès le 1er janvier pour déguster la spécialité de ce Maître-Artisan chocolatier. Vous y trouverez également l’indétrônable royaume aux fruits confits.

Pâtisserie Valgalier – 18 rue du Faubourg Saint-Jaumes, Montpellier.
Tél. 04 67 63 30 61 – Page Facebook : Pâtisserie Valgalier


Des Rêves et du Pain : un four de 200 ans

Quartier Écusson

Christophe Prodel, artisan boulanger et ancien Compagnon qui a parcouru le monde, a repris il y a trois ans cette boulangerie qui date du XVIIIe siècle. En vrai puriste, il continue à utiliser le four vieux de 200 ans ! Inutile de dire que cela procure à tout ses produits faits maison un goût particulier dans lesquels on retrouve les saveurs d’antan. Pas étonnant que cette adresse ait été sacrée Meilleure boulangerie de France !

Des Rêves et du Pain – 10 rue Eugène Lisbonne, Montpellier. Tél. 04 67 91 21 15
Page Facebook : Des Rêves et du Pain


Scholler : un grand nom à Montpellier

Quartier Cévennes et Aiguelongue

On ne présente plus cette boulangerie-pâtisserie-chocolaterie que les Montpelliérains connaissent depuis 1962. Une alliance de tradition, savoir-faire et créativité, avec une équipe au taquet. Leurs royaumes sont garnis de gros morceaux de fruits confits avec raisins entiers, ou bien de praliné !

Scholler – 121 avenue de Lodève, Montpellier. Tél. 04 67 75 71 55
Scholler – 940 avenue de la Justice de Castelnau, Montpellier. Tél. 04 67 02 48 06
www.scholler.fr – Pages Facebook : Pâtisserie Scholler


Palais Saint-Lazare : créativité gourmande

Quartier Beaux-Arts/Aubes

Formé chez les Compagnons du devoir, Philippe oeuvre avec son équipe dans cette boulangerie, pâtisserie, glacier. Les créations originales côtoient les produits plus classiques, et on peut aussi bénéficier des services de traiteur. Pain à l’ancienne, macarons, glaces, entremets – et en ce moment bien sûr les galettes et royaumes – sont là pour séduire les palais gourmands.

Palais Saint-Lazare – 42 avenue Saint-Lazare, Montpellier. Tél. 04 67 72 00 12
www.palais-st-lazare.fr


Et aussi…

Chocolaterie Thierry Papereux – 8 rue Saint-Paul, Montpellier. Tél. 04 67 63 90 64
chocolats-thierry-papereux.comPage Facebook

La Boulangerie du Bonheur / Maison Roth – 9 place du Ballon, Teyran. Tél. 04 67 70 79 51 – Page Facebook

Les Pains de l’Or – 3 faubourg des Amandiers, Mudaison. Tél. 04 67 79 66 41
Page Facebook

Vous aussi, n’hésitez pas à partager vos bonnes adresses en commentaire… et vive la Reine et le Roi !
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE