Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

« Aurès, 1935 » au Pavillon Populaire

7 février > 15 avril

Aurès, 1935

Le Pavillon Populaire accueille 120 nouveaux clichés

Dès le mercredi 7 février, le Pavillon Populaire rend hommage au travail de deux femmes. « Aurès, 1935. Photographies de Thérèse Rivière et Germaine Tillion » dévoile le quotidien d’une population berbère désormais disparue (présence coloniale, guerre d’Algérie, etc.) : les Chaouis. L’exposition, sous le commissariat de Christian Phéline, est présente jusqu’au dimanche 15 avril. À voir du mardi au dimanche de 10 à 13 heures et de 14 à 18 heures.

Vernissage le mardi 6 février à 18 h 30

Fin 1934 : le musée d’ethnographie du Trocadéro demande aux deux chercheuses de mener une mission d’étude de plusieurs années, dans l’Aurès, en Algérie. Elle sera plus longue que les autres. Le but : recueillir des données ethnographiques. La photo, en complément, était considérée comme un simple outil. Les voilà alors au cœur d’un massif montagneux algérien, où vivent près de 60 000 Chaouis. Un Leica et un Rolleiflex accompagnent les deux ethnographes. De cette rencontre vont naître près de 9 000 photos et un film, réalisé par Thérèse Rivière en 1936. « Aurès, 1935 » présente 120 de ces clichés.

Le regard de deux femmes sur une société disparue

Aurès
Thérèse Rivière, femme portant un tatouage sur le front.
Population Ouled Abdi, août 1937.
© Thérèse Rivière / DR.

Les documents ont été retrouvés début 2000, dans une boîte à chaussures, au fond d’un placard. La déportation de la résistante Germaine Tillion (en 1942) et l’enfermement hospitalier de Thérèse Rivière (dès 1948) les avaient plongés dans l’oubli. Dans ces clichés, Thérèse Rivière fait preuve d’empathie et saisit des moments au plus près des Aurésiens. Germaine Tillion, elle, a réalisé un travail plus théorique.

L’entrée dans cette exposition se fait de manière très humaine. Au-delà d’une approche documentaire, visuel et affectif se confondent. Le visiteur est invité à découvrir deux regards attentifs et humains sur cette ancienne société.

Plus d’infos

Site internet
Page Facebook

Photo de couverture crédit :

Photographie de Germaine Tillion.
Une Azria (femme libre) avec un groupe d’hommes, marché annuel de Tiskifine, août 1935. © Association Germaine Tillion.

 

Détails

Début :
7 février
Fin :
15 avril
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Pavillon Populaire
Esplanade Charles de Gaulle
Montpellier,34000France
+ Google Map